Pour citer le plus grand magicien ayant jamais existé (Garcimore) : « des fois ça marche, des fois ça marche pas« .

Eh bien aujourd’hui, nous allons vous parler des fois où ça n’a pas marché, mais alors pas du tout. Un bide, un flop, un raté, un échec, un Mondial 2002, une grosse lose, un fiasco, un désastre, un revers, un four, une faillite, un déboire, un naufrage, une grosse veste, un revers, un insuccès. Voila ce qu’on vous propose.

C’est le point commun de toutes les émissions ci-dessous. C’était nul et ça s’est vu. Audiences catastrophiques, critiques très négatives : c’était peut être pas la peine en fait.

C’est parti pour une bonne bouffée d’air pur dans le grand nuage de la honte (on est pas sûrs de cette métaphore mais on la garde quand même).

1. Carré VIIIIP

On commence avec du très lourd : Carré VIIIIP

Huit anciens canditats de la télé-réalité française (« les Viiip ») et huit anonymes (« les Wannaviiip ») sont enfermés comme dans le Loft et n’ont rien à faire, comme dans le Loft.

Pourtant le casting des VIP était …

Il était.

Benoît et Thomas de Secret Story, Cindy Lopes, Marjolaine de Greg le millionnaire FX, Afida Turner (oui, la vraie), Giuseppe (de Qui veut épouser mon fils ?), bref quasiment que des génies. Mais tout ce petit monde est complètement carbonisé et passe son temps à s’insulter. Résultats, le CSA râle et les audiences sont affreuses. L’émission qui devait durer dix semaines est arrêtée treize jours seulement après son lancement. Moyennement VIP quoi.

2. Amazing Race

Le « Pékin express » version Wish.

C’était diffusé sur C8, c’était nul et ça s’est vu. Enfin ça s’est pas beaucoup vu, du coup.

3. Rising Star

Des mois de teasing, une révolution annoncée. Ça devait être la nouvelle émission musicale qui cartonne avec un vote du public en direct révolutionnaire. Animé par Faustine Bollaert et Guillaume Pley (le père de Come Pley), le show a vite tourné au cauchemar. Que des bugs techniques, un casting pas ouf, un jury qui se demande ce qu’il fout là (Cali, Cathy Guetta, David Hallyday et Morgan Serrano le directeur de NRJ).

Bref, y’a tout qui part en couille et M6 décide de réduire le massacre de moitié en avançant la finale. Qui voit la victoire de Corentin Grevost. Vous vous en souveniez bien sûr hein ? Bien sûr.

4. L'étoffe des champions

Emission d’aventure et de coaching sportif présentée par Alexandre Ruiz sur France 3.

800 000 téléspectateurs pour la première. 150 000 la semaine d’après. Ça pique. En même temps, dès que les gens se sont rendus compte que Raymond Domenech viendrait toutes les semaines, y’a bizarrement eu moins de monde devant le poste.

5. Big bounce, la course de trampoline

Alors on dirait une vanne mais on vous jure que l’émission a vraiment existé. C’était présenté par Laurence Boccolini et Christophe Beaugrand et bon bah c’était du trampoline quoi.

Des gens. Qui sautent. Sur des trampolines.

Voila. C’était ça, l’émission. Du trampoline. Peut être prendre un Doliprane moi.

6. 3 princes à Paris

Trois princes : Tidjani prince du royaume de Savé au Bénin, Yad Vendra Singh Rajavat de la caste des Rajput au Rajasthan et Luc, dernier descendant de la famille princière des Tamoutoi en Polynésie. Le concept est donc de les faire passe incognito (alors que personne les connait déjà de base, mais bon) pour les faire rencontrer l’amour à Paris. D’où le titre.

Sauf que les princes ne sont pas du tout princes dans la vraie vie, que les prétendantes sont payées par la prod et que même le public a compris qu’on les prenait un peu pour des jambons.

Résultat : une catastrophe d’audience et un bad buzz.

7. La Cauetidienne

Qui a envie de voir une émission de Cauet en quotidienne ?

Personne, visiblement. Deux mois à l’antenne et ça dégage.

8. Splash : Le Grand Plongeon

Une seule saison mais un statut d’émission culte tellement c’était éclaté. Un concours de plongeon en prime, c’était osé.

Mais avec Gégé de Koh Lanta, Keen’V, Eve Angéli et Danièle Evenou au casting : c’est du génie.

TF1 devant les audiences

9. WOUF : Quel chien sera à la hauteur ?

Rien que le titre, bon …

Présenté par Mathieu Delormeau (aïe), il s’agit d’un concours canin. Voila. Est ce que c’est vraiment nécessaire de développer, par pitié ?

10. Le Royaume

Une télé réalité dans l’univers moyenâgeux, y’avait un potentiel. Mais tout était un peu cheap, un peu gênant.

Résultat, l’une des pires audiences historiques de TF1 qui parlera même officiellement « d’échec« .

C’est aussi la seule émission de la carrière de Guillaume Zublena. De qui ?