Le kebab est un mets délicieux que tout être humain raffiné sait apprécier. Pourtant, personne ne pense jamais à faire son propre kebab à la maison (alors que ce n'est pas très compliqué). Avec ces astuces, tu vas pouvoir déguster ton sandwich préféré tout en profitant du confort de ta salle à manger. Si tu cherches d'autres recettes à base d'agneau, n'hésite pas à aller faire un tour sur J'adore l'Agneau !

Top partenaire [?]

1. Ne pas lésiner sur la qualité des ingrédients

Poitrine d’agneau en grande quantité, des légumes bien frais, des oignons coupés fins… rien n’est laissé au hasard. Il est également important de sélectionner les meilleures épices : coriandre, cumin, paprika, herbes de Provence, tout est possible si c’est bien préparé. Après, il suffit de suivre la recette pas à pas.

Source photo : Giphy

2. Faire un choix de garniture

Quelle viande choisir pour un bon kebab ? Le seul choix acceptable est la traditionnelle poitrine d’agneau mariné dans les épices. Sinon, ce n’est pas un vrai kebab. Pour les légumes, rien ne vaut le fidèle combo salade, tomates, oignon mais libre à chacun d’adapter la recette. Il est possible d’ajouter de l’ail, du poivron et même du concombre.

3. Confectionner son propre pain à kebab

Il est possible de trouver des pains pour döner kebab chez les commerçants turcs mais puisque tu as décidé de tout faire toi-même, voilà une recette facile : Mélanger 500g de farine, 25g de levure, 30 cl d’eau tiède et 1 cuillère à café de sel. Pétrir la pâte et diviser en 6 boules avant de laisser poser 20 minutes sous un torchon. Aplatir les boules en cercle de 20cm de diamètre environ et laisser de nouveau lever 30 minutes. Cuire ensuite 7 minutes à 250°C dans un four chaud et c’est tout bon.

4. Avoir un bon four faute d’une broche verticale

Personne n’est parfait et il arrive encore qu’en ce bas monde des gens (des inconscients de toute évidence) ne disposent pas d’une broche verticale dans leur cuisine. Heureusement, le four reste une option envisageable pour ces badauds.

Source photo : Giphy

5. Choisir la meilleure sauce

Sauce blanche, algérienne, samouraï ou Harissa ? Le plus dur quand on mange un kebab est de choisir la sauce pour sublimer le gout de la viande. Pour rester traditionnel, la sauce la plus simple à faire soi-même est l’incontournable sauce blanche. Il te faut : des yaourts grecs, de la mayonnaise, du jus de citron, du piment doux, de l’ail, des échalotes et du persil. Mélange le tout, ajoute un peu de sel et de poivre et le tour est joué.

6. Prendre soi-même sa canette dans le frigo

Ce qui est beaucoup mieux au kebab, en comparaison avec le fast-food, c’est la relation de confiance entre le maitre kebabier et ta personne. Cet instant où tu prends toi-même ta canette dans le frigo à boissons est indéniablement le meilleur moment de la commande de ton kebab. Pour retrouver ce sentiment d’extase, il te suffit d’avoir un frigo et de lever tes fesses pour prendre ton soda (en canette uniquement bien entendu).

7. Faire des frites un peu trop grasses

Pour recréer chez toi l’expérience des frites du kebab, il faut évidemment utiliser de l’huile de friture. Ainsi, l’odeur de graillon se répand dans ton domicile, recréant l’atmosphère familière de ton restaurant de kebab préféré. Quand tes frites sont bien cuites, dépose-les sur un plateau en plastique, près de ton sandwich à la viande favori.

Source photo : Giphy

8. Mettre la télé très fort

Que ce soit un match de foot ou la chaîne musiciale, l’important est d’instaurer une ambiance. Pour te sentir comme au kebab, il faut que la télévision soit en permanence allumée et sur un volume défiant la résistance de tes tympans.

9. Créer un système de points de fidélité

On se souvient tous de ce moment magique : quand le maître kebabier tamponne la dernière case de ta carte de fidélité, te permettant ainsi l’accès à un kebab parfaitement gratuit. Tu peux recréer ce petit plaisir chez toi avec tes amis, ou seul mais c’est un peu chelou.

10. T’installer dans un kebab existant

Le lit dans la cuisine, la salle de bain au niveau de la caisse et le salon à côté de la file d’attente de la clientèle. Ça peut être contraignant pour certaines raisons pratiques mais au moins tu auras autant de “kebab maison” que tu voudras.

Source photo : Giphy

N'hésite pas à débattre de la dénomination de ce sandwich à l'agneau dans les commentaires : « kebab », « grec », « pita », « döner », « kebap », « shish »... Nous, on s'en fiche tant que ça se mange. Si tu veux aller un peu plus loin dans les recettes à base d'agneau, fonce sur le site J'adore l'Agneau !