La bouffe, ce n’est pas qu’une affaire de goûts et de couleurs. Il y a des aliments qui gâchent un plat et des aliments qui ont une texture à gerber. C’est un fait. Si je devais me nourrir exclusivement des aliments de la liste qui suit, je choisirais plutôt de ne boire que du jus du thon jusqu’à la fin de mes jours. Parce que ces aliments sont simplement immondes à déguster. Les raclures de bidet du frigo. Les sacs à merde de nos courses. Et je pèse mes mots.

1. Les champignons de Paris en conserve

Si le « scouish-scouish » était un souhait, j’aurais pris du fromage québécois pour Poutine. Moi je voulais juste manger des légumes et je me retrouve avec une imitation de limace, qui est-ce que je dois remercier ??

2. Le riz au lait

Rien qu’à imaginer ce dessert, je suis à deux doigts de me gerber dessus. Quel plaisir peut-on en retirer, je vous le demande, à part celui d’avoir l’impression de manger du lait aux grumeaux.

3. Les épinards à la crème

Comme l’impression de manger de la salade mouillée et moisie depuis deux mois en dégustant des épinards à la crème. Allez c’est bon, filez-moi une bassinne.

4. L'abricot

Peut-on faire plus chelou que la texture de l’abricot ? Un fruit à la fois sec et velu, sans aucun jus, qui a pourtant bon goût. Comme quoi, il n’y a pas que le physique qui compte.

5. Les yaourts nature brassés

Je n’ai personnellement rien contre ces types de yaourts nature, mais c’est vrai qu’après en avoir parlé avec plusieurs personnes de mon entourage (c’est-à-dire deux collègues), je comprends qu’on puisse confondre cet aliment avec un petit vomito de fin soirée.

6. Les quenelles

Cette spécialité a beau être la fierté lyonnaise, j’ai un peu du mal à cerner qu’ils la défendent corps et âme alors que sa texture n’a d’égal que le boudin blanc pâteux.

7. Les fils blancs de clémentine

EEEEEEEWWWWWWWW.

8. La langue de bœuf

Je ne peux pas croire qu’on donne de la langue de bœuf à manger aux enfants dans les cantines en les forçant à goûter. Même un adulte ne peut pas être consentant pour manger ça.

9. Les flamby

Alors les flamby sont très bons hein, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit. Mais on ne peut pas nier que leur texture est on ne peut plus gerbos. Même leur côté fun au moment du démoulage ne me fera pas changer d’avis, désolé.

10. Le poulpe

Oui, j’ai déjà croqué dans un pneu et oui, j’ai effectivement eu l’impression de savourer un petit poulpe (avec un goût de bitume un peu plus prononcé tout de même).

11. Les litchis

Les litchis ont beau être un fruit savoureux et exotique, ils n’en restent pas moins vraiment nuls à manger. Je pense que le noyau y est pour beaucoup dans cette expérience gustative pourrie.

12. Les pois chiches

Frères jumeaux des haricots blancs, ils ont la particularité d’être recouverts d’une petite peau qui donne l’impression qu’ils ont de la plaque dentaire sur l’épiderme.

13. Les rognons

Je n’irai pas jusqu’à dire que les rognons sont bons (on est comme sur du rein d’animal hein). Mais il est évident que l’horrible sensation qui nous envahi quand on croque dans un rognon ne nous donne absolument pas envie de s’en faire une tartine au petit-déj. Ouais, je dis les termes, ouais.

14. Le fruit de la passion

Déjà, on est sur un fruit bien trop fort pour ce qu’il est. Mais surtout, sa texture donne l’impression de mâcher des œufs de poissons plein de petits fœtus croustillants. Ouais, je sais, c’est dégueu, mais écoutez, c’est pas moi qui ai créé le fruit de la passion hein.

15. Les boudoirs

Je cherche encore l’intérêt de ce biscuit qui n’est bon ni sec, ni trempé.

16. Les omelettes baveuses

Non mais en fait, si je voulais manger de l’oeuf pas cuit, j’aurais carrément ouvert la coquille dans ma bouche, c’est pas plus compliqué.

17. La mousse de foie

En plus d’être fait à base d’un aliment pas très très ragoûtant qu’est le foie de canard, il fallait en plus que la mousse ait une texture immonde en mode crème mal fouettée dégeu. Cerise sur la Garonne, la mousse de foie est aussi entourée d’un bon gras bien juteux. Du pur régal.

18. Les huîtres

Si vous n’avez jamais avalé votre propre molard, goûter une huître et vous comprendrez ce que ça fait.

19. Les tripes

N’ayant jamais eu l’immense chance de goûter ce succulent plat, je ne citerai qu’un collègue : « On est entre la bouillotte, la gencive et le mastic pour baignoire ». C’est tout ce que vous devez savoir.

20. Les cailloux

Cha crouchtille chou la dent.

Je veux pas discriminer mais franchement, ces aliments pourraient clairement faire un effort pour ressembler aux aliments moches mais bons ou, par défaut, juste aux aliments chiants et déprimants. Aucun respect quoi !