An 79. Tout va bien à Pompéi. Tout le monde vaque à ses occupations. Nous sommes (a priori) le 24 octobre. Le Vésuve, jusqu’ici si calme, entre brutalement en éruption (un séisme avait chamboulé la ville quelques années plus tôt mais personne n’y a vu là un signe prémonitoire). Un gigantesque champignon se forme au dessus de la montagne. De véritables avalanches de cendre et de fragments de roche déferlent sur la ville. Les habitants meurent sous l’effet d’une chaleur extrême alors que les cendres figent leur corps pour l’éternité. Quand l’éruption prend fin, la cité est recouverte par 4 mètres de cendres. Malgré tout, la majorité des personnes réussit à évacuer durant les premières phases du cataclysme. Au total, ce sont 1150 corps qui ont été découverts à l’intérieur de Pompéi et 250 autres aux alentours.

1. Pompéi fut tout d'abord habitée par les Grecs

Des recherches ont en effet permis de mettre à jour d’anciennes structures grecques qui prouvent donc que Pompéi était grecque avant d’être italienne.

2. La plupart des habitants de Pompéi n'avaient aucune idée du fait qu'ils vivaient près d'un volcan

Des études ont permis d’établir que la population de Pompéi pensait très probablement que le Vésuve n’était qu’une montagne comme une autre. Jusqu’au jour où la montagne en question explosa bien sûr…

3. La chaleur a tué instantanément

Certains des habitants ont donc été tués sur le coup par la chaleur dégagée par le Vésuve. Leurs corps ayant ensuite été pétrifiés par les cendres. Attention toutefois, les corps qu’on peut voir aujourd’hui à Pompéï ne sont pas les restes des corps pétrifiés ! La lave ayant recouvert ces corps, elle a pu en conservé l’enveloppe. C’est grâce à un ingénieux procédé, que l’on a pu « remplir » ces coques de lave séchées d’un plâtre permettant de reconstituer très précisément la position (et même l’expression) des victimes du Vésuve au moment de leur mort.

4. Le site de Pompéi est resté enfoui pendant plus de 1500 ans

C’est en 1592 que les travaux de creusement d’un canal permirent de découvrir des pièces de monnaie et autres vestiges de Pompéi. Néanmoins, ce n’est que bien plus tard, en 1763, que le site fut identifié.

5. Certains bâtiments de Pompéi étaient couverts de graffitis

Et apparemment, les Banksy de l’époque avaient un humour plutôt grivois…

6. Il s'agit du site archéologique le plus vaste du monde

Pompéi s’étend sur 98 hectares.

7. Les archéologues y ont retrouvé du pain !

Les cendres ont si bien préservé la ville que les chercheurs ont découvert 81 pains carbonisés !

8. Certaines fresques ont été jugées scandaleuses

Des fresques et des artefacts plutôt olé-olé qui incitèrent le roi de Naples a fermer l’exposition dédiée à Pompéi au Musée archéologique national de Naples en 1819.

9. Pompéi était une destination de vacances prisée par les Romains

En pleine saison, les rues de la ville étaient bondées.

10. David Gilmour est le premier à y avoir donné un concert de rock en public

C’est en 1971 que Pink Floyd a joué, sans public, dans l’amphithéâtre de Pompéi. L’un des lives les plus incroyables de l’histoire de la musique. 45 ans plus tard, le 7 et le 8 juillet, David Gilmour, l’ex-guitariste du groupe, est retourné à Pompéi pour deux concerts en public.

Dark Side of The Volcano.