YEYEYEYAYEYEYAYEYEAYEYEYAYEYE

Coucou les totemix ! On est gâtés cette année, à peine c’est fini que ça recommence. Après une saison covidesque ou Claude à gagné mais en fait non, on repart pour de nouvelles aventures. Cette fois, plus de héros mais DU TERROIR. 4 équipes qui représenteront la France divisée en 4 grandes zones (même si nous en vrai on sait que ce sont les nordistes qui vont gagner).

Ça parait pourri comme ça mais attendez de voir, car nos régions ont du talent. Enfin pas toutes, visiblement. Allez, c’est parti pour le gros débrief de ce gros premier épisode.

1. On est paumés.

Comme d’habitude en début de saison, y’a 45 mecs qu’on connait pas, des îles de la repentance je sais pas quoi, Denis qui claque sa plus belle chemise, « il n’en restera qu’un », et lui comment il s’appelle déjà , et merde j’ai pas été pisser avant le début, et oh lui il a l’air trop con et j’en passe.

On ne s’attardera pas sur la voix de canard de Lola. Mais par contre. BERTRAND KAMAL. Un prénom et une chevelure digne des plus grands cracks, ça sera surement notre chouchou.

Source photo : Giphy

2. Nos régions ont du talent.

Comme prévu, on est à mille à l’heure sur l’autoroute du cliché régional. Même le nom des équipes traduit leurs régions, on a bien compris parce que Denis était tout fier de sa trouvaille.

L’équipe du nord : Lola qui gère une baraque à frites, les autres qui pleurent en chantant les Corons. Et Adrien qui vient direct de Paris et qui connait visiblement pas les paroles des Corons.

A l’est y’a BERTRAND KAMAL, un gars qui dit « apéro ? » toutes les deux minutes et un faux sosie d’Indiana Jones.

Au sud, Sébastien pleure en pensant à ses saucissons (c’est réel).

A l’ouest, toutes les filles ont des leggings Desigual dégueulasses (surement une tradition locale).

QUE DES CRACKS.

"Par contre le prochain qui fait un chant régional c'est une voix en plus au conseil j'en ai rien a foutre"

3. Y'a Indiana Jones

Chapeau, torse velu et phrase de kéké un peu beauf mais quand même sympa : Laurent c’est l’Indiana Jones de Grenoble et croyez bien qu’on pensait pas écrire cette phrase un jour.

Bon par contre Indiana Jones il appelle pas les bulots « petit petit » pour qu’ils sortent de leurs coquilles. Gênant.

Source photo : Giphy

4. Francois a perdu son slip.

21h15 : « Moi je suis basque vous allez voir j’ai un gros tempérament »

21h17 : Pleure car il a perdu son slip et un poisson.

5. Belle épreuve.

Épreuve sympa pour le premier confort : la chenille qui redémarre.

Autant dire que le sud-ouest est avantagé. Victoire logique du coup, avec une performance XXL de Brice et Dorian.

Et une pensée émue pour Joaquina écrasée par ses concurrents, tel Mufasa écrasé par les gnoux. Terrible.

Source photo : Giphy

6. OH HADJA, y'a pas moyen Hadja

Y’en a une qu’est pas venue se faire des copains, c’est Hadja. A peine arrivée sur sa plage que ça bitche sur tout le monde. « Alexandra elle est perchée,c’est un boulet, faut la virer ». Chaque phrase est une punchline sur quelqu’un d’autre, c’est pas Hadja, c’est Eminem.

Et on adore sa technique contre la pluie. FC HADJA.

7. NON ESTELLE.

Bel effort d’Estelle dans son portrait, mais nous ne sommes pas encore prêt à oublier notre roi ERIC.

Le Karting
La F1

8. Pauvre Alexandra.

Dans son portrait : super héroïne, championne de tir à l’arc, fan de jogging, s’entraîne tout les jours, fait de la muscu.

Sur l’île : plus de voix, de la fièvre, a deux doigts de crever.

Meilleure transition de l’histoire.

Dur.

Source photo : Giphy

9. On a du mal avec Marie France

Célibattante attachiante d’après son portrait, giga casse couilles selon notre interprétation. Et puis comment dire, un petit air d’une ancienne candidate …

10. LA HESS.

C’est une première dans l’Histoire du jeu : ils ont essayé de faire du feu avec des cheveux.

Des cracks on vous dit.

Source photo : Giphy

11. Super épreuve.

Épreuve en relais un peu longue mais très sympa. On retiendra Loïc qui propose encore un apéro, Lola qui a défoncé l’épreuve et surtout Carole qui pour le dire poliment, n’a pas inventer le fil a couper le beurre.

Mais avec les 4 équipes, le tout était rythmé et super sympa à suivre. Mais il faut un perdant et c’est donc le Nord qui ira chanter les Corons au conseil.

Source photo : Giphy

12. AU NOOOOOORRRD C'ETAIT LE BOXOOOON

Adrien l’autoproclamé stratège se tire des balles dans le pied en allant voir tout le monde pour virer tout le monde (on appelle ça faire une Ahmad), Marie France comprend rien, Lola est (à juste titre) parano et Samuel se demande ce qu’il fout là. Du coup, il médite.

Samuel c’est incroyable il fait pas le même jeu que les autres. Au conseil quand Denis va lui dire, « Samuel, c’est à vous », il va répondre « pour faire quoi ? ». Du jamais vu.

13. Génant.

L’équipe du Nord : chante les Corons en plein conseil

Denis Brogniart :

14. Adieu Marie-France.

Déjà sur la sellette de base, Marie-France a décider de se tirer une balle dans le pied en balançant tout à tout le monde avant le conseil. Une idée rarement payante.

Marie France : « T’es pas venue me parler avant le conseil »

Angélique : « Toi non plus »

Marie France : « Mais je suis plus âgée. »

QUEL RAPPORT ???? Allez hop, ça dégage.

Un excellent premier épisode. Ça fait du bien de découvrir uniquement des nouveaux candidats, surtout qu’on a un paquet de cracks cette saison. Hâte de découvrir les prochaines dingueries des uns et des autres.

A la semaine prochaine !