Jean Castex a donc décidé d’amener la logique jusqu’au bout de sa réflexion. On ouvre les stations de ski, mais pas pour faire du ski. Vu que ce sont des vacances qui coutent un bras, on imagine bcp de gens se rendre en station dans des apparts grands comme des placards parisiens pour « regarder la montagne. » Ben si puisqu’il l’a dit :« Bien entendu, il sera loisible à chacun […] de se rendre dans ces stations pour profiter de l’air pur de nos belles montagnes, des commerces – hors bars et restaurants – qui seront ouverts. Simplement, toutes les remontées mécaniques et les équipements collectifs seront fermés au public ». Ça tombe parfaitement bien on peut faire plein d’autres trucs à la montagne sans le ski.

1. Aller se ruiner au Sherpa

Donc comme d’habitude le soir après le ski, mais là toute la journée.

Crédits photo : Topito

2. Survivre à une avalanche

C’est le moment ou jamais de voir si votre balise GPS dans votre blouson fluo fonctionne correctement.

Crédits photo : Topito

3. Faire du parapente sans pente

Mais en sautant depuis le balcon de votre chambre d’hotel vu qu’il ne sera pas possible de monter pour s’envoler.

4. Regarder la descente aux flambeaux sur le parking de l'hôtel

Moins impressionnant évidemment avec des moniteurs en jean et sur des rollers mais on s’adapte.

Crédits photo : Topito

5. Traquer des marmottes

C’est chiant, c’est long, mais ça passe le temps.

6. Aller se mettre une caisse dans une fabrique de génépi

Boire pour oublier ces vacances pourries, ça peut se tenter. DANS LE RESPECT DES GESTES BARRIÈRES EVIDEMMENT

7. Faire une manif de l'ESF pour l'ouverture des remontées mécaniques

Quitte à avoir fait 800 bornes autant être solidaire et se battre pour ceux qui viennent la semaine suivante. N’oubliez pas vos gants.

Crédits photo : Topito

8. Faire une grande collecte de nourriture pour les saisonniers qui ne bossent pas

Solidaire on a dit, même et surtout par grand froid.

9. Re-re-revérifier la météo du lendemain et l'enneigement

Ca ne sert à rien, mais tu pourras dire à voix haute « tiens demain il hyper beau »

10. Devenir semi pro en "ski de fond-emboutaillage"

Les pistes de ski de fond pourraient ressembler à l’A6 un jour de départ en vacances.

Crédits photo : Topito

11. Bonus : Revoir toutes les autres interviews de Castex, il doit y avoir d'autres bonnes vannes

On avait tout sous les yeux depuis le début, y’avait qu’à se baisser.

De toute façon, le ski c’est nul.