La chambre c’est la pièce sacrée d’un chez-soi accueillant. Qu’elle soit également votre salon, votre cuisine ou qu’elle soit un endroit très grand avec des centaines de sièges rouges tournés vers un grand écran blanc (dans ce cas vous êtes dans un cinéma, donc quittez les lieux et arrêtez d’y dormir, vous n’avez rien à y foutre) on doit prendre soin de cette pièce qui est le temple de nos nuits. Afin de vraiment respecter cet endroit, il y a quelques trucs à savoir que je m’en vais vous dire tout de suite parce que c’est mon rôle et surtout, parce que vous avez toujours été mon petit préféré.

1. Travailler dans la chambre, mauvaise idée pour le sommeil

En cette période aussi trouble que les analyses d’urine de Lance Armstrong avant un tour de France, vous faites peut-être parti des Français qui doivent travailler chez eux. La tâche n’est pas aisée (faites la liaison, ça fait « zézé » et c’est rigolo) et parfois par manque de place on doit aller bosser dans la chambre. Eh bien selon un article du Guardian, travailler au lit pourrait jouer sur votre sommeil. Comme vous dormez dans votre bureau de fortune, il n’est pas impossible que ces murs qui vous entourent vous ramènent à vos deadlines du lendemain, aux choses que vous n’avez pas réussi à faire ou tout simplement à l’idée que votre travail vous emmerde profondément. Du coup vous dormez moins longtemps, moins bien, moins tout nu et moins moins moins.

2. Travailler dans la chambre, mauvaise idée pour le sexe

Autre point tout aussi important souligné dans l’article : travailler de votre lit peut clairement jouer sur votre vie sexuelle. Et encore plus si vous n’en avez pas (de lit et de vie sexuelle) là c’est la double peine (et pas double péné lol). (J’explique parce que des fois c’est clair dans ma tête mais pas pour les autres qui sont pas dans ma tête). Devant la nullité de cette blague, la vulgarité de son propos et une utilisation abusive des parenthèses, je m’auto donne un premier avertissement. Quoi qu’il en soit, les humeurs peuvent changer, notamment parce qu’on est constamment avec son partenaire dans des logements qui manquent d’espace. S’ajoute donc à ça le fait que la chambre à coucher se définit à présent comme votre bureau et que cela vous rappelle inconsciemment votre travail et donc vous empêche de vouloir faire du sexe.

3. Garder son téléphone avec soi

Bon, je sais, moi le premier je dors à côté et ce pour deux raisons extrêmement importantes : parce que c’est mon réveil et parce que peut-être qu’un jour Philippe Etchebest va répondre à mes centaines de mails et m’appeler en pleine nuit en acceptant mon projet de cross-over entre « Top Chef » et « Le Paris Dakar ». Mettre son téléphone dans sa chambre n’est pas une bonne idée pour plusieurs raisons : la tentation et le stress liés aux réseaux sociaux, la lumière bleue (que certains réglages permettent de diminuer) qui peut dérégler la production de mélatonine (qui régule notre cycle jour / nuit) et le développement d’une certaine addiction connue sous le nom de nomophobie.

4. Manger de la nourriture (ou d'autres trucs, si vous mangez d'autres trucs que de la nourriture)

« Un lit est fait pour dormir et faire tout un tas de trucs dégueulasses, mais on ne doit pas manger dedans. » Si vous suivez cette célèbre phrase que j’ai pioché dans « Les Pensées » de Blaise Pascal (oui oui), vous devriez mieux dormir et être dans une ambiance saine. Manger au lit pourrait faire associer à votre cerveau une énième activité qui n’a rien à voir avec le sommeil. Et puis vous risquez de foutre des miettes partout c’est pas très propre. Restez-en donc au strict minimum, un verre d’eau à côté du lit et de temps en temps un caquelon de fondue (surveillez la cuisson quand même).

5. Laisser sa chambre en désordre

Plus votre chambre est en bordel plus ça ira mal. En gros, cela peut jouer sur votre état psychologique comme l’indique Psychology Today, qu’il soit d’ailleurs dans votre chambre ou votre logement au sens plus général. Votre chambre doit respirer la détente et la relaxation et tout ceci est le contraire du désordre. Rangez, nettoyez et vous dormirez mieux.

6. Regarder des films / séries

Même si vous aimez vous endormir devant un bon film, une série ou même la télé tout court, l’idée n’est clairement pas bonne. Outre la pollution lumineuse et sonore qui, même une fois endormi va vous déranger, vous retarderez également le moment fatidique du début de sommeil et ferez de moins bonnes et plus courtes nuits. Ça plus encore une fois ces foutues lumières bleues qui ne sont vraiment pas les meilleures amies de notre sommeil. Donc quand on va au lit on éteint tout. Je vous préviens je viendrai vérifier tous les soirs maintenant donc jouez pas au con, parce que le roi des cons ici c’est moi.

7. Dormir avec votre animal de compagnie

Ça vaut en particulier pour les chats et les chiens. D’après EveryDay Health votre chien traîne plus de saloperies qu’un siège de gare. Bon après si vous allez souvent chez le vétérinaire et le lavez de temps en temps ça devrait aller là-dessus. Par contre, il n’est pas impossible que votre animal vous réveille à plusieurs reprises dans la nuit en se déplaçant ou en jouant du trombone. Chacun fait comme il veut dans sa propre maison, mais ne venez pas vous plaindre s’il vous empêche de bien dormir et surtout cessez de l’utiliser comme coupable quand vous lâchez une caisse.

Crédits photo : Topito

8. Faire votre sport dans la chambre avant de dormir

Ça paraît tout bête, et ça l’est mais avoir vos équipements de sport ou pire, en faire avant de dormir n’est vraiment une bonne idée. Déjà ça va réveiller votre corps plus que ça ne va le fatiguer, ce qui va clairement vous empêcher d’être en bonne condition de dodo, sans compter sur le fait que ça ajoute du bordel dans votre chambre (cf le point sur le bordel), que ce n’est pas forcément très hygiénique et que si vous n’en avez pas fait depuis un moment cela peut déclencher un sentiment de culpabilité qui va vous empêcher de dormir. Faites votre sport dans le salon à heures raisonnables, puisqu’en plus votre session de corde à sauter à 23h45 peut faire chier vos voisins.

Crédits photo : Topito

9. Chauffer excessivement ou pas assez sa chambre

Les deux extrêmes sont assez mauvais : trop froid, vous aurez trop froid, trop chaud, vous aurez trop chaud. Devant la nullité de cette phrase qui enfonce des portes ouvertes je me donne le deuxième avertissement de ce top, attention au troisième c’est sanction. Avant de dormir, votre corps baisse sa température, ce qui peut être empêché par une chambre trop chauffée, alors qu’un froid trop prononcé pourrait vraiment vous maintenir éveillé également. D’après les experts, la température idéale pour le sommeil est entre 16° et 18°(grosso modo 17° quoi, sont cons les experts ils savent même pas ce qu’il y a entre 16 et 18) donc essayez de régler les radiateurs dans cette moyenne là.

10. Faire du base-jump dans votre chambre

Au delà de l’aspect vraiment inutile de faire cette activité dans votre chambre, un aspect sécurité reste non négligeable. Vous pourriez ne pas vous blesser, ce qui enlève la partie la plus importante de cette activité. De plus les sensations fortes vous empêcheraient d’avoir un sommeil sain et réparateur. Donc gardez cette passion pour l’extérieur bon sang de bois (je réhabilite l’expression, elle est trop coolmax).

Heureusement j’ai réussi à esquiver le troisième avertissement, sinon j’aurais été obligé de faire un top sur les vérandas, le sujet que tout le monde essaie d’esquiver depuis des années à la rédac. Allez, on essaie tous d’améliorer son comportement dans sa chambre et on ne s’en sentira que mieux. Si vous voulez rester dans le thème vous pouvez aller voir les illustrations sur la chambre en fonction de notre âge et les erreurs à ne pas faire dans une chambre d’hôtel, parce que c’est pas chez mémé non plus.

Sources : The Healthy, Amalia Home Collection, Organized Interiors.