Une fois passé le 1er janvier, vous vous rendez bien compte que même si les résolutions que vous avez prises sont nécessaires, elles sont beaucoup plus difficiles à appliquer au quotidien que vous ne le pensiez avec 3 grammes dans chaque bras. Vous allez donc avoir besoin de plusieurs choses pour pouvoir vous en sortir durant cette année.

1. De la volonté (plein)

C’est la base et il va vous falloir une bonne grosse base, on vous le dit sans sourciller. Alors, partez en chercher au marché, commandez sur Amazon (ou dans les petits commerces) ou fabriquez-en vous-même, mais trouvez-en bordel parce qu’il va vous en falloir plein.

2. Des objectifs clairs et réalisables

Soyez honnêtes, vous avez des tonnes de mauvaises habitudes alors ce n’est pas la peine d’essayer de toutes les neutraliser en même temps. Aujourd’hui vous arrêtez du fumer, et l’année prochaine vous arrêterez d’exterminer des races inférieures (comme les gens qui portent des Croc’s par exemple). L’effort oui, mais dans la modération.

3. Une maladie (une petite)

Attention on parle pas d’Ebola ou d’un truc grave, mais d’un truc passager. Vous voulez perdre du poids ? La gastro est votre meilleure alliée. Rien de tel qu’une bonne grippe pour arrêter de cloper (au moins une semaine). En gros, la volonté c’est bien mais sans aide extérieure, vos résolutions risquent vite de devenir des souvenirs. Alors, partez courir dans la neige.

4. Des potes qui ont bien plus de volonté que vous

On a tous un ami qui réussit tout ce qu’il fait beaucoup mieux que nous. Souvent il est chiant comme la pluie. Et bien, même si c’est dur, il va falloir traîner avec cette personne et lui demander de l’aide. Si vous vous mettez à porter des pulls sur les épaules et que vous dites des mots comme « impacter » c’est que vous commencez à devenir quelqu’un de chiant, donc quelqu’un qui petit à petit perd ses mauvaises habitudes rock’n’roll.

5. Pas mal de thunes

Manger bien c’est surtout manger cher, et c’est là que ça fait le plus mal. Idem pour les tenues de sports, les patchs anti-tabac et tout ce qui est plus ou moins en rapport avec le fait de vivre longtemps. On espère donc que vous avez quelques pépètes de côté parce que, même si c’est horrible, vivre bien coûte presque plus cher que de se détruire. Si ça c’est pas une saloperie de paradoxe…

6. De la volonté (re-plein)

On ne sait pas si on en a déjà parlé, parce qu’on ne se relit jamais, mais la volonté c’est méga important. Donc vraiment, si vous ne suivez aucun des conseils précédents n’omettez pas celui-ci. La volonté c’est la base.

7. De l'optimisme niais

Soyons clairs, personne ne croit vraiment en vous, même pas vous même. Alors, sans une bonne dose de naïveté juvénile vous ne risquez pas d’aller bien loin. Entraînez-vous en regardant des mangas de type shonen où des gros nullos parviennent à gravir des montagnes, ou des chansons de Bernard Minet et d’Antoine (dont les solutions pour sauver la planète sont de se faire des bisous et des grandes rondes autour de la terre). C’est bête ? Peut-être mais sans cette dose de naïveté vous n’avez aucune chance de réussite.

8. De la propagande environnante

L’ennemi de celui qui a une mauvaise habitude, c’est cette petite voix dans la tête qui sans arrêt lui répète :« Roh allez une fois ça va pas te tuer », « Tu peux mourir écrasé par un bus demain », « C’est pas tromper si on pense à sa copine pendant »… Alors pour la contrer vous allez lire tous les articles d’internet qui parlent des méfaits de vos sales habitudes, tant pis si les infos proviennent de sources douteuses, il faut entretenir votre cerveau dans cet état de peur permanent.

9. De la mémoire

Ou des moyens mnémotechniques pour vous rappeler à quel point votre vie craignait avant que vous ne vous décidiez, dans un état d’ébriété avancé certes, de mettre un grand coup de balai sur vos sales habitudes. Un petit tour sur les photos sur lesquelles on vous a taggué sur Facebook (pas les trois que vous avez mis vous même sur votre profil car miraculeusement elles ressemblent à quelque chose, on parle bien de celles qu’on a prises à votre insu, celles qui montre votre vraie personnalité) devrait vite fait vous rappeler pourquoi vous avez voulu tout changer.

Quand tu prends de bonnes résolutions

On le SAIT que vous ne les tiendrez pas...

Posted by Topito on Friday, January 4, 2019

10. Un peu de volonté aussi (on l'a déjà dit ?)

Et puis de la drogue aussi, ça peut aider. Bon sauf si votre résolution c’était d’arrêter la drogue, dans ce cas oubliez tout ce qu’on a dit et concentrez-vous sur tout ce qui est volonté.

Courage. On en est tous là.