Depuis toujours les différents types de pénis fascinent. Faut dire que ce petit bout de peau qui soyons honnête ne ressemble à rien et a l’air de vouloir se détacher du corps qui le porte a de quoi faire parler de lui. Du coup les théories abondent à son sujet et beaucoup sont autour de la taille car clairement la taille c’est ce qui turlupine le plus. Pourtant c’est pas la taille qui compte, mais si vous voulez connaitre la vraie taille de vos organes c’est possible. Par contre je vous préviens le pénis n’est pas dedans, mais y a l’utérus.

1. L'envie du pénis - Freud

D’après Freud, la fillette, au cours des jeux avec ses camarades se rend compte qu’elle ne possède pas de pénis, vit cette découverte comme une frustration et une privation et suppose que son propre sexe a été tronqué. Du coup la femme essaye de combler ce manque et ça peut passer par le fait de faire un enfant et de ne pas vouloir s’en séparé sous peine d’être privé de ce pénis fantasmé, ce qui expliquerait la fusion maternelle. C’est complètement tiré par les cheveux mais Freud est un génie en matière de théories farfelues.

2. La taille du pénis correspondrait à la taille du pieds

Vous savez ce qu’on dit « grands pieds, grandes chaussures » mais on dit aussi que la taille des pieds serait équivalente à celle du sexe masculin. De quoi être bien complexant quand on achète des chaussures et qu’on fait du 39 mais comme ça correspond déjà à 25 cm ce qui est bien supérieure à la moyenne française de 13,6 cm, ça va. On peut donc chausser du 49 sans avoir un pénis d’éléphant.

3. On peut deviner la taille du pénis grâce à ses doigts

Les chercheurs rivalisent d’inventivité pour calculer la taille du pénis à partir de celle des doigts (parce que c’est bien plus important que de rechercher de nouveaux vaccins).L’une des méthodes les plus utilisées consiste à replier le majeur dans la paume de la main, d’y faire une marque et de mesurer la distance qui sépare cette marque de l’extrémité du majeur. Mais les validations de la technique manquent encore. Ce qui n’empêche pas de faire ses propres vérifications. Mais vous pouvez aussi juste prendre une règle et mesurer.

4. La taille du pénis agit sur le plaisir que ressent la femme pendant le coït

Beaucoup d’hommes complexent sur la taille de leur pénis car la croyance populaire selon laquelle la taille agit sur le plaisir est tenace. Sauf qu’on vous le dit tout net ça n’est pas vrai. Ce qui compte c’est évidemment pas la taille mais la manière de faire. En plus si on suit cette théorie jusqu’au bout ça voudrait dire que plus un pénis est grand, plus le plaisir l’est aussi. Mais je suis pas sure que cette corrélation soit valide car un sexe de 50 cm ça doit plus faire mal qu’autre chose.

5. Si on s'en sert pas assez le pénis tombe

Mdr et si on se sert pas de ses neurones ils disparaissent ? Je crois pas mais en même temps ça expliquerait bien des choses sur Donald Trump.

6. L'orgasme de l'homme serait moins puissant que celui de la femme

Il existe toute une mystification autour de l’orgasme féminin et globalement autour de l’appareil génitale de la femme, notamment le clitoris qui subit son lot de mensonges et d’idées reçues. Etant donné qu’on connait encore mal cette partie du corps de la femme, on s’imagine que le plaisir de celle-ci est quelque chose d’indicible, et incommensurablement plus mystérieux et puissant que l’orgasme masculin. Le pénis aurait une mécanique bien plus simple, éjaculer serait synonyme d’orgasme, mais c’est parce qu’une femme n’a pas de manifestation aussi perceptible que l’homme lorsqu’elle jouit que son orgasme lui est supérieur.

7. C'est sale

Bon c’est vrai qu’en général un sexe a une odeur plus forte qu’une épaule, on va pas revenir là-dessus mais c’est pas sale pour autant. C’est même plus propre que bien des parties du corps comme la bouche, qui est une zone avec plein de bactéries. En fait chaque pénis a une odeur et un goût particulier qui reste très proches de celles de la peau. Donc pas besoin d’insister plus que ça quand vous lavez cette zone mais attention à bien la laver quand même.

8. "C'est ceux qui en parlent le plus qui en font le moins"

Va dire ça à Rocco siffredi.

Si vous voulez rendre hommage à cet organe génital n’hésitez pas à parcourir les lieux dédiés au pénis dans le monde (y en a plein).

Sources : Wikipédia , Le Figaro, Top Santé