C’est quand tu as dû commencer à ranger tes sneakers sous ton lit, dans ton placard, sur ta table de chevet, dans ton four, que tu as réalisé que tu avais peut-être beaucoup de baskets. Pas de panique, ça a un nom, c’est la sneakers addiction. Phénomène d’aimer les sneakers comme des oeuvres d’art au point de les collectionner, parfois même sans les porter. Et en attendant, tu peux faire vivre ta passion en utilisant de la déco sneakers, des vêtements sneakers, des pins…

Ils ne sont plus dispos, et c'est dommage

Tu as choisis quoi alors ?