On m’a confié la difficile mission de vous parler d’un sujet ultra tabou : les micropénis. Pourquoi ? Je l’ignore. Peut-être parce que j’ai l’air d’en connaître un rayon sur le pénis, ou peut-être parce que j’ai l’air d’avoir un petit kiki. Moi-même, je ne le saurai jamais. Quoi qu’il en soit, j’ai recueilli les questions de la rédac’ sur le sujet, j’ai mené mes recherches, et je suis maintenant en mesure de vous livrer toutes mes connaissances sur les micropénis. Vous en rêviez, je l’ai fait.

1. À partir de quelle taille on parle de micropénis ?

Les chiffres varient selon les spécialistes interrogés, mais un micropénis serait un pénis inférieur à 4cm au repos et inférieur à 7cm en érection. Sachant qu’en moyenne un pénis fait 13,12cm en érection et 9,16cm au repos, on peut objectivement dire qu’un micropénis, c’est petit. On peut aussi le dire subjectivement si on veut mais ça n’apportera rien de plus.

2. Pourquoi des mecs naissent avec un micro-pénis ?

Le plus souvent, la cause est hormonale : il y a eu un manque de testostérone dans le foetus pendant la grossesse et les organes génitaux masculins ne se sont pas assez développés. On pense aussi que l’exposition de la mère à certains insecticides pendant la grossesse peut provoquer une malformation génitale. Donc évitez de sniffer du Raid si vous attendez un gosse, on sait jamais.

3. Est-ce que c'est considéré comme un handicap ?

A priori, non, le micropénis n’est pas reconnu comme un handicap. Vous ne pourrez pas vous garer sur des places handicapés ou doubler tout le monde à la caisse du supermarché sous prétexte que votre membre mesure moins de 4cm au repos. Après, on peut en effet dire que c’est handicapant dans notre société d’avoir un micropénis, mais ça n’empêche absolument personne de vivre normalement.

4. Ça se soigne ?

Oui et non. Si on détecte assez tôt le micropénis pendant l’enfance d’un garçon, on peut lui donner un traitement hormonal à base de testostérone pour que la croissance de ses parties génitales soit plus forte. Mais certains ont des tissus du pénis qui ne sont tout simplement pas sensibles aux hormones, et là il n’y a aucune solution hormonale possible.

5. Et la chirurgie du pénis, ça existe non ?

A l’âge adulte, on peut en effet opter pour la chirurgie, mais elle ne fait pas de miracles non plus. On peut sectionner le ligament suspenseur qui relie le pénis au pubis, ce qui va faire ressortir le pénis un peu plus et l' »allonger » d’un ou deux centimètres. C’est pas un changement extraordinaire, et en plus ça peut occasionner des difficultés à avoir une érection. Sinon il y a l’injection de graisse dans le pénis (on utilise la graisse du patient, pas de la graisse de canard hein) pour le rendre plus épais, mais la graisse se résorbe avec le temps et laisse parfois des boules de graisse un peu cheloues. On parle alors de verge « en chapelet ». Rien que le nom fait flipper.

6. Combien de personnes ont un micropénis ?

Les estimations varient, mais a priori environ 1,5 nouveau né sur 10000 serait doté d’un micropénis. Le phénomène reste donc assez rare. Vous passerez probablement toute une vie sans jamais rencontrer de partenaire sexuel disposant d’un micropénis. Surtout si vous n’êtes pas sexuellement attirés par les hommes. Logique.

7. Comment les gens qui ont un micropénis font pour ken ?

Eh bien ça dépend de chacun, mais c’est sûr que les relations sexuelles quand on a un micropénis sont un peu moins centrées autour de la pénétration avec le pénis. Mais ce qu’il y a de cool dans le sexe, c’est qu’il existe évidemment plein de moyens de donner du plaisir et d’en prendre sans qu’il n’y ait de pénétration. Et puis on peut utiliser des sextoys, c’est cool aussi. Finalement, le truc le plus difficile, c’est de trouver un.e partenaire pour qui la pénétration n’est pas très importante non plus.

8. C’est haut dans le classement des complexes le micropénis ?

On n’a aucune source qui classerait tous les complexes masculins, mais on peut facilement imaginer que la taille du pénis serait dans le top 3. Du coup, les hommes qui ont un micropénis le vivent souvent assez mal. En même temps on vit dans une société où la taille de la teub est considérée comme ultra importante, alors ça se comprend.

9. Doit-on mettre cette caractéristique dans son profil Tinder ?

Non, peut-être pas quand même. Par contre il vaut probablement mieux que le sujet soit abordé avant d’entrer dans le vif du sujet du cul, sinon ça peut surprendre le/la partenaire. C’est bien le dialogue quand même.

10. Est-ce que au final on devrait pas juste s’en foutre hein ?

Evidemment.Bertrand si tu nous lis, on est avec toi.

11. (bonus) Peut-on quand même faire l’hélico bite avec un micro penis ?

Non, il vaut mieux se cantonner à des moyens de transports moins ambitieux. Mais les gens qui ont un micropénis pourront très bien vivre sans faire l’hélicobite.

Maintenant on peut tous rire ensemble devant les memes sur le pénis, qu’on dispose ou non d’une grosse teub.

Sources : Journal des femmes, Europe 1, Passeportsanté, Wikipedia