Alors que tu te balades tranquillement sur les réseaux sociaux, tu reçois une notification inattendue. Est-ce un message de ton ex relou ? Ou un commentaire sexiste d’un mec agressif ? Hé non, c’est une dick pic (une photo de pénis, pour les non-bilingues) ! Manifestement, certaines personnes dotées d’un pénis semblent trouver normal, voire flatteur, d’envoyer des photos de leur sexe à des gens qui n’ont rien demandé. Te voilà fort dépourvu(e) devant cette image répugnante et tu aimerais répondre une missive bien cinglante. On a réuni dans ce top des idées de punchlines pour répondre au sexisme des dick pics non sollicitées sans perdre ton temps. N’oublie jamais que le respect du consentement est obligatoire et que l’envoi de telles images peut donner lieu à des poursuites pour harcèlement sexuel.

1. L'astuce du bloqueur de porn

Une jeune femme américaine a une méthode très pratique pour éloigner les prédateurs sexuels sur les réseaux sociaux. Alors qu’elle recevait une dick pic non sollicitée d’un inconnu, elle lui répond qu’elle ne peut pas voir l’image car elle a un bloqueur de pornographie sur son téléphone qui envoie directement les informations à la police locale. Elle précise aussi que toutes ses amis utilisent également ce bloqueur de porno pour se protéger des mecs bizarres. L’homme panique alors, prétexte qu’il a trop bu et bloque la jeune fille sur Messenger.

2. Écrire une lettre de refus

En Angleterre, Sarah-Louise Jordan a une autre solution pour se débarrasser des gens qui lui envoient des dick pics : elle envoie une lettre de refus. L’image qui prend la forme d’un parchemin commence par « Merci d’avoir soumis – de manière inattendue et sans sollicitation aucune – le portrait de votre pénis à notre examen. Nous avons le regret de vous informer qu’il a échoué à remplir les critères de base de notre contrôle qualité ». La lettre précise également qu’envoyer ses parties génitales n’est pas une amorce de conversion appropriée et propose, comme preuve de bonne volonté, une critique inventive de l’organe génital et un envoi de l’image à la famille du propriétaire.

3. Moquer la taille, parce que ça marche toujours

Quand une personne envoie son pénis de façon non sollicitée, c’est généralement par manque de confiance en soi. Elle souhaite prouver sa « virilité », montrer qu’elle peut plaire. La façon la plus efficace de réprimer cette envie est donc de moquer la taille de ses attributs sexuels afin de lui faire comprendre que tu n’es pas intéressé(e).

4. Moquer la taille et en faire un délit pénal

Technique machiavélique mais diablement efficace : demander à son interlocuteur pourquoi il a envoyé une photo de pénis d’enfant et dire que tu reportes l’image comme étant de la pédopornographie.

5. Proposer une recette de cuisine

Sur Twitter, une internaute a partagé une recette sympathique à base de pénis, d’ail et d’oignon. Bon appétit évidemment.

6. Envoyer un gif sympathique...

7. ...ou une photo d'accessoire de cuisine

8. Envoyer un lien Doctissimo parce que tu remarques un truc pas net

À la réception d’une dick pic, tu peux répondre avec un article Doctissimo sur les mycoses génitales, inflammations ou même malformations du pénis. Il y a des fortes chances qu’on te laisse tranquille ensuite.

9. Répondre que la tienne est plus grosse

Ne fonctionne que si l’interlocuteur pensait envoyer sa photo à un individu non doté d’un pénis.

10. Faire un Top 10 des raisons pour lesquelles son pénis est le plus laid du monde

Mais ça demanderait trop d’efforts.

Le monde irait tout de même beaucoup mieux si chacun gardait ses organes génitaux chez soi…

Si tu cherches l’inspiration, on a aussi les petits mots laissés par des voisins et les meilleurs messages passifs-agressifs.