On l’a déjà dit 50 fois, le porno c’est pas la vraie vie. Pourtant, on en mate quand même tous plus ou moins régulièrement et le truc peut avoir quelques conséquences négatives sur nos vraies vies. Du coup, même si c’est un peu radical, on arrive avec nos gros sabots pour te balancer plein de très bonnes raisons d’arrêter totalement de mater du porno. Plus rien, même pas un petit handjob. Ne pleure pas, c’est pour ton bien.

1. Le porno n'entraîne pas assez ton imagination

On sous-estime totalement l’importance de l’imagination dans le sexe. On pense qu’il suffit de voir et de sentir pour être excité et jouir. Eh ben c’est faux : l’imagination est au contraire ultra importante. Elle alimente le désir, nourrit les fantasmes et décuple le plaisir. Et le porno, lui, il sape peu à peu l’imagination. C’est logique, puisque quand tu mates un boulard, toutes les images s’offrent à toi et t’as plus besoin d’imaginer quoi que ce soit. Vraiment, c’est pas bon pour toi.

2. Le porno te fait perdre ton désir

Dans le porno, quasiment tous les acteurs et actrices ont des corps parfaits avec des mensurations qu’on ne croise jamais dans la vie, et tout ça finit par formater tes désirs. En t’habituant à des corps parfaits, tu n’es plus attiré.e ou satisfait.e par des corps plus communs. Parce que ouais, dans le monde réel, tout le monde ne passe pas sa vie à la salle pour avoir un énorme boule ou des épaules larges comme une étagère Kallax.

3. Le porno fait baisser ta confiance en toi

Le problème, là encore, c’est les corps parfaits des acteurs et leurs performances incroyables. À force de les mater, tu finis par te comparer et, clairement, t’es pas au même niveau. Sauf qu’en fait personne n’a besoin d’être au même niveau que ces gens qui baisent pendant des heures et s’entraînent sérieusement pour ça. Le vrai sexe, c’est pas trop une question de performance et pourtant c’est mille fois mieux. Mais à force de mater du porno, tu peux avoir tendance à l’oublier et complexer de ouf.

4. C'est un paradis artificiel

Au même titre que la drogue, la malbouffe ou l’alcool, le porno c’est un moyen d’oublier temporairement les autres problèmes, de se foutre la tête dans le sable en attendant que ça passe. En arrêtant le porno, tu te remets à affronter et à régler les trucs qui ne vont pas dans ta vie, et tout finit par aller mieux. Enfin, à condition de ne pas tomber dans la drogue, la malbouffe ou l’alcool. Faut rester logique.

5. L'industrie du porno, c'est souvent pas joli joli

On ne va pas mettre tout le monde dans le même panier, mais disons que, dans le porno, il y a souvent des trucs bien sales. Les actrices et acteurs peuvent être traités comme de la merde, et les producteurs sont parfois à l’origine de viols ou d’abus de vulnérabilité. Tiens, un exemple tout con et super courant : les jeunes actrices non expérimentées acceptent souvent de faire des pratiques sexuelles qu’elles ne voulaient pas faire parce qu’elles ont l’impression de ne plus pouvoir reculer une fois devant la caméra. C’est vicieux, et c’est dégueulasse, et t’as pas tellement envie d’encourager ça.

6. Le porno t'empêche d'avoir une vie sexuelle épanouie

En fait, quand tu mates ton porno, ton cerveau croit qu’un orgasme par masturbation c’est la finalité du sexe, et il s’habitue à cette idée. La conséquence c’est que tu ne fais plus aucun effort pour avoir une vraie sexualité épanouie. Tu perds la motivation pour chercher un.e partenaire, pour faire des efforts pour lui/elle, pour prendre soin de toi, pour sortir, pour faire des activités. Bref, ça te rend un peu casanier, égocentré et fermé aux autres.

7. Ça te laisse du temps pour faire d'autres trucs

On la connaît cette situation : tu cherches une vidéo porno, t’es pas satisfait, t’en cherches une autre, t’es pas satisfait, t’en cherches une autre, t’es toujours pas satisfait, et au final tu passes des plombes sur ton site pour pas grand chose. Pendant ce temps-là, t’aurais pu soit faire du sport, soit pioncer, soit lire un bouquin, soit faire n’importe quoi d’autre de beaucoup plus intéressant. Ouais ça fait un peu boomer de dire ça mais est-ce que c’est pas un tout petit peu vrai ?

8. Le porno change ton regard sur les femmes

Les femmes sont tellement mal représentées dans le porno, même dans les scènes lesbiennes, que ça peut avoir un impact réel sur ton cerveau. Tu peux facilement en venir à penser que tout ça c’est la norme : si t’es une meuf, tu vas croire que t’es obligée de te soumettre aux désirs des hommes, et si t’es un mec, tu vas penser que les femmes sont forcément soumises aux hommes. Alors oui là on caricature un peu parce que dans la réalité le procédé est beaucoup plus insidieux, mais c’est pas des conneries.

9. Le porno est stressant

Quand tu mates du porno, t’as un peu l’impression de mener une double vie : tu fais ça en secret et tu redoutes plus que tout au monde qu’un jour on découvre ce que tu recherches sur les sites. Aussi con que ça puisse paraître, au fond, tout ça te stresse sans même que tu t’en rendes compte alors que tu pensais que le porno c’était juste de la détente.

10. C'est mauvais pour ton couple

Des tas de mecs (oui, ils sont un peu plus concernés) n’ont quasiment plus de relations sexuelles avec leur partenaire parce qu’ils matent beaucoup trop de porno. À force de se toucher devant des vidéos, ils n’ont plus envie de sexe réel, et y’a pas besoin d’être un génie pour comprendre que c’est un problème. Mais la solution elle est simple : en arrêtant le porno, le désir revient rapidement. Et comme c’est plus facile à dire qu’à faire, il y a plein de spécialistes comme des psys ou des sexologues qui peuvent aider (sans juger) à lâcher Pornhub et compagnie.

Par contre tu peux encore rire avec les titres de film porno ridicules et les images porno détournées, là y’a pas de problème.