Innocent et optimiste, tu as toujours cru que tes parents étaient sincères avec toi et ne voulaient que ton bonheur. Tant de naïveté m’émeut car en réalité, les parents se moquent de leurs enfants depuis toujours et ils ne comptent pas s’arrêter. Ce top va peut-être ruiner tes souvenirs d’enfance mais il faut regarder la réalité en face : tu pensais tes parents maladroits, ils sont en réalité machiavéliques. Tu ne me crois pas ? Retraçons ensemble ta vie grâce à des moments forts et tu comprendras que, comme les miens, tes parents se foutent de toi depuis le début.

1. Ils t'ont donné un prénom bien moche

Tu venais à peine de naître que tes parents te voulaient déjà du mal : « Tiens, et si on l’appelait Titouan ? Ou Joël, c’est bien moche ça Joël ! Comme ça il va en chier toute sa vie et on pourra se marrer chaque fois qu’on l’appelle. ». Tu peux toujours te rassurer en te disant que ta mère était sous l’effet de l’anesthésiant mais tu sais bien que la réalité est bien plus sombre.

*Aucun Joël n’a été maltraité durant l’écriture de ce top.

2. Ils n'ont filmé que les moments où tu es ridicule

Quand tu regardes les vidéos de ton enfance filmées au caméscope, tu ne peux t’empêcher d’avoir honte chaque fois que tu apparais. A l’écran, on te voit pleurer dans ton bain, tomber dans les orties et chanter comme une casserole à la kermesse de l’école. Pourtant, tu n’étais pas plus bête qu’un autre. En réalité, ton père s’empressait de sortir la caméra dès qu’il pouvait capturer un moment où tu n’étais pas à ton avantage. Bizarrement, le caméscope n’avait plus de batterie le jour de la compétition de judo où tu as gagné la médaille d’or. C’est vraiment trop bête.

Source photo : Giphy

3. Ils t'habillaient avec des trucs hideux

On dit souvent que les enfants ont des goûts de merde parce qu’ils veulent à tout prix porter des fringues ignobles aux couleurs criardes. C’est bien normal, car les parents les élèvent ainsi. Souviens-toi des pull informes, des pantalons aux couleurs improbables et des t-shirts à motifs absolument repoussants. Quand tu demandes aujourd’hui pourquoi tes parents t’habillaient ainsi, ils ne trouvent jamais de réponse valable à te donner. La vérité, c’est qu’ils t’habillaient comme un sac parce que ça les faisait marrer. Chaque jour, ils se surpassaient de créativité pour créer l’outfit le plus ignoble possible et te déposaient à l’école en riant sous cape.

4. Ils savaient très bien que c'était ton frère et pas toi

Tu t’es souvent fait punir à la place de ton frère et inversement ? C’est normal. En réalité, tes parents voyaient très bien ce qui se passait sous leur nez. Pour semer la discorde, tes géniteurs désignaient un coupable au hasard et vous laissaient vous battre et vous insulter. Ça créait un peu d’animation dans la baraque et vous deveniez des marionnettes sans même vous en rendre compte.

5. Ils t'inscrivaient en colo pour pouvoir partir en vacances

Tu détestais la colo. Tu n’avais pas envie d’y retourner et tu pleurais à chaudes larmes mais tes parents te promettaient que si, ça allait être super et que c’était bien mieux que de passer l’été à la maison. « Tu vas te faire plein de copains et en plus, tu vas pouvoir faire du pédalo et même du Mölkky ! ». Après t’avoir déposé avec ta valise, ils pouvaient enfin partir en vacances sans toi, histoire de se prélasser au soleil. « Oh chéri, et si on laissait Timothée 6 semaines à Vendeuvre-sur-Barse et on qu’on partait en Martinique, ce serait cool non ? ». Résultat, tu ne te faisais pas d’amis et tes parents revenaient bien bronzés pour des gens censés travailler tout l’été.

Source photo : Giphy

6. Ils t'ont laissé croire au Père-Noël jusqu'à 14 ans

Alors que la plupart des enfants apprennent la vérité sur le Père-Noël à l’école primaire, tu as cru un peu plus (beaucoup trop) longtemps à cette histoire. Alors qu’ils auraient pu t’annoncer à de nombreux moments que le Père-Noël n’existait pas, tes parents inventaient chaque année de nouveaux détails pour t’empêcher de découvrir le pot aux roses. En vérité, c’était devenu un jeu entre eux. Tes ancêtres se moquaient de toi derrière ton dos et se demandaient quand tu allais enfin comprendre leur petit manège en inventant des bobards de plus en plus improbables. Le retour à la réalité fut un peu brusque quand les 35 élèves de ta classe (et ton prof de maths) se sont moqués de toi pendant une heure.

7. Ils te disaient que tu étais beau alors que non

Quand tu étais ado, tes parents tentaient de te rassurer en te disant que tu étais beau comme un cœur alors que tu ressemblais à un pied de chaise (très très laid le pied de chaise). Dit comme ça, ça parait attendrissant mais la vérité est toute autre. Le but de la manœuvre était que tu acceptes de te faire prendre en photo, histoire de garder des souvenirs de cette période ingrate. Ainsi, tes parents pourront se taper un fou-rire rien qu’en ouvrant l’album photo, pratique.

8. Ils t'appellent tous les jours juste pour te faire chier

Tu as quitté la maison de tes parents et tu te pensais enfin libre. Quelle erreur… Maintenant que tes géniteurs ne peuvent plus t’emmerder en direct, ils vont le faire par téléphone. Chaque jour, ils cherchent une nouvelle raison absurde de t’appeler dans le but unique de te faire chier. Une émission qu’il faut absolument que tu vois ? Le voisin qui a coupé les arbres ? Le changement d’heure ? Aucun prétexte n’est trop gros. Tous les jours, tu décroches d’un air las et tu les écoutes déblatérer des infos sans intérêt, puis tu raccroches et tu te dis qu’ils doivent s’ennuyer. En vérité, ils se foutent encore et toujours de ta gueule (et ça les fait bien marrer).

9. Ils font semblant de ne pas comprendre

Tu désespères un peu plus chaque jour du nombre de choses que tes parents ne comprennent pas ou n’arrivent pas à faire fonctionner alors que tu passes des heures à leur expliquer. C’est pourtant pas compliqué de configurer un smartphone ou de brancher un câble HDMI. Encore une fois, tes parents savent très bien gérer tout ça. Leur but, c’est : se foutre de toi, te faire perdre ton temps, et que tu viennes installer la nouvelle télé 4K à leur place.

Source photo : Giphy

10. Ils offrent à tes enfants des trucs qu'ils n'ont jamais voulu t'offrir

Tu n’as jamais pu avoir de robot téléguidé quand tu étais enfant. Pourtant, tu as pleuré et supplié à chaque Noël, en vain. Maintenant que tu as toi-même des gamins, tu vas passer Noël chez tes parents et les cadeaux s’entassent sous le sapin. « Oh, mais qu’est-ce que c’est que ça Kilian ? Mais oui, c’est bien un robot téléguidé ! Le Père-Noël a été drôlement gentil avec toi ! » Alors que tu regardes ton fils avec les larmes aux yeux, ton père te fixe avec un sourire narquois et lève son verre à ce merveilleux Noël.

Si tu passes le confinement chez tes parents, tu auras probablement besoin de quelques conseils pour que la suite se passe sereinement (surtout maintenant que tu connais la vérité). Après, quand on y réfléchit, tu n’étais pas vraiment un ange quand tu étais gamin. Ça peut expliquer pas mal de choses…