L’Euro féminin vient de commencer en Angleterre, et on a envie de croire en nos bleues, pour rattraper un peu la merde que les mecs ont fait à l’Euro 2021. Voilà quelques faits qui prouvent que oui, les Françaises vont gagner, à vous ensuite de me faire confiance et de parier sur les matchs.

1. La France fait partie des favoris (et c'est vraiment vrai pour le coup)

Et ça fait partie des raisons pour lesquelles il faut regarder cet Euro 2022. Les filles de Corine Diacre sont prêtes pour cette compétition, les joueuses disaient, il y a deux semaines de ça, qu’elles étaient « prêtes à souffrir » lors de leur stage de préparation à Clairefontaine. Oui, ça annonce la couleur.

2. Depuis 2019, la France n'a perdu que contre les Etats-Unis

C’est plutôt bon signe, étant donné que les Américaines font partie des plus grandes joueuses de football de ce monde (on pourrait même considérer que ce sont les meilleures). Donc savoir que la France n’a perdu que contre les Etats-Unis dernièrement, c’est quand même assez rassurant sur la suite de la compétition.

3. Cette fois-ci, on aura Marie-Antoinette Katoto avec nous

C’était la grande absente de la Coupe du Monde 2019, et nous n’avions pas très bien compris le choix de Corinne Diacre de ne pas la sélectionner. Alors qu’elle était déjà à l’époque la meilleure buteuse du championnat de France, Corinne Diacre avait jugé qu’elle manquait d’implication à l’entrainement et qu’elle n’avait pas été présente lors des grands rendez-vous (notamment en Ligue des Champions). Ça n’est plus tellement le cas cette saison, Marie-Antoinette Katoto a été élue meilleure joueuse de D1 cette année, et avec ses 18 buts avec le PSG, on peut compter sur elle pour l’Euro 2022.

4. La France n'a jamais remporté de titre donc c'est maintenant ou jamais

Ça serait le premier titre pour les Françaises. Après avoir échoué en Coupe du Monde face aux Etats-Unis en quart de finale en 2019, et après avoir aussi échoué toujours en quart de finale face à l’Angleterre à la dernière édition de l’Euro en 2017, on peut espérer que cette fois-ci les Françaises aillent plus loin… en tout cas on aimerait bien.

5. Parce que les Françaises vont enfin passer les quarts de finale

Comme vous avez pu le voir dans le point précédent, les Françaises ont un petit souci avec les quarts de finale. A l’Euro elles ne sont jamais allées plus loin que cette étape. Mais là on y croit, c’est impossible de rester toujours bloqué au même niveau, ça n’a pas marché à l’Euro 2017, ça n’a pas marché à la Coupe du Monde 2019 donc ça marchera forcement à l’Euro 2022 (oui mon explication est bancale, mais c’est pas grave, j’y tiens).

6. L'Italie fait partie de notre groupe pour les phases éliminatoires et en ce moment l'Italie est maudite

Le groupe de la phase de groupe est composé de l’Italie, de la Belgique et de l’Islande, des pays qui sont tous moins bien classés que nous au classement Fifa. Ok ça veut rien dire, mais ça reste un argument. Et puis rappelez-vous que niveau foot, les Italiens sont pas mal maudits en ce moment : ça fait deux fois d’affilée que les hommes ne se qualifient pas au mondial et ils se sont pris un énorme 3-0 contre l’Argentine lors de la Finalissima il y a 3 semaines. Ok c’est l’équipe masculine, donc c’est pas vraiment un argument, mais quand même, c’est à méditer.

7. Les Françaises ont remporté leur 10 derniers matchs

Elles ont même battu les Brésiliennes 2-1 le 19 février dernier lors d’un match amical, alors on imagine bien qu’elles vont continuer comme ça, y’a pas de raison de croire le contraire.

8. Les Françaises sont classées dans le top 10 Fifa féminin

Elles sont même troisièmes, derrière les Etats-Unis (1ères) et la Suède (2èmes). Sachant qu’aux dernières nouvelles, les Etats-Unis ne font pas partie de l’Europe, ça fait que la Suède est le seul pays européen classé devant la France (oui j’ai un très bon esprit de déduction). Encore une fois ça n’est qu’un classement et on sait qu’on peut avoir des retournements de situations énormes lors des matchs, mais ça donne tout de même un peu de confiance.

Alors vous y croyez vous aussi maintenant ?