On a coutume de critiquer la police, notamment quand sous les ordres d’un préfet elle se met à tabasser les manifestants. Mais dans la police comme partout, il y a des gens cool et des cons. Et depuis le début du confinement, certains policiers font preuve d’ingéniosité et de sympathie plus souvent qu’à leur tour.

1. La police néo-zélandaise fait des messages de prévention marrants

La police néo-zélandaise enchaîne les messages amusants. Elle est même réputée pour ça : en autres, « vous saviez que le mot pour dire vitesse en norvégien, c’était ‘fart’ (‘pet’, en anglais). Et bah pétez pas trop ce weekend. Il y en a tellement qu’on a même dédié un top aux messages marrants de la police néo-zélandaise.

2. Les flics colombiens qui donnent des cours de zumba

Pour remonter le moral des personnes confinées, les policiers de Bogotà se sont improvisés profs de zumba au pied des immeubles. C’est pas d’une grâce absolue, mais c’est quand même plus sympa que les policiers qui ont arrêté un mec qui achetait des serviettes pour sa meuf au motif que « ce n’était pas une urgence vitale ».

3. Le flic indien qui se déguise en coronavirus

Pour faire de la prévention auprès des personnes qui ne respectent pas le confinement, ce policier indien s’est fait construire un casque en forme de coronavirus par un de ses potes artistes. Faut reconnaître que c’est ingénieux même si ça fait putain de peur. En tous les cas, ça fait clairement partie des meilleurs déguisements du confinement.

4. Les policiers catalans qui jouent de la guitare

Comme leurs homologues colombien, les flics de Catalogne donnent de la voix et du corps pour encourager les confinés. Une voiture a ainsi fait dérapage contrôlé-guitare lors d’une patrouille visant à vérifier que les gens respectaient les consignes. Plutôt cool.

5. Les policiers indiens qui savent manier la punition avec parcimonie

En Inde, des touristes qui n’avaient pas respecté le confinement ont été attrapés par des policiers. Ils pouvaient craindre une grosse amende ou de la prison, mais les policiers ont trouvé plus amusant (et sans doute plus justifié) de leur donner une punition digne d’une classe de CP : ils ont été tenus d’écrire 500 fois « désolé de n’avoir pas respecté le confinement ». Pas de quoi se plaindre.

6. Les policiers belges qui diffusent des parodies de Claude François

Une patrouille de policiers bruxellois s’est amusée à diffuser à fond la caisse une parodie de Viens à la maison de Claude François, chanson transformée pour l’occasion en Reste à la maison (même si y’a le printemps qui chante). Ça donne envie de mettre des boules Quiès, mais il faut reconnaître que c’est sympatocho-sympathique.

7. Le policier municipal qui s'est mis à danser avec les habitants

A Parthenay, un flashmob de soutien aux soignants avait été organisé par des associations. Pas très geste barrière, tout ça, mais un policier municipal s’est quand même pris au jeu et a commencé à dansouiller avec une grâce évident.

Les Terres Rouges toujours plus fortes et soutenues par la police municipale. Merciiiii

Publiée par Edwige Guezo sur Dimanche 12 avril 2020

8. Le policier espagnol qui fait marrer les enfants en dansant sur Baby Shark

Maintenant, vous avez Baby Shark dans la tête.

9. Les policiers italiens qui ont sauvé un mec de la déchéance

Il avait perdu son boulot à cause de la quarantaine et, sans argent, s’était fait expulsé de chez lui, à Padoue. Depuis, il dormait dans sa voiture et c’est comme ça que les policiers ont eu vent de son cas, lors d’un contrôle de routine. Plutôt que de le verbaliser, les carabinieri ont décidé d’aider ce pauvre homme de 55 ans en lui trouvant un foyer où loger et un emploi temporaire. Plutôt très sympa.

Comme quoi all cops ne sont pas bastards.