S’il est devenu quasiment impossible de croiser un humain sans tatouages sur cette planète, sachez que les motifs sous cutanés ne sont pas une mode tout à fait récente. Aussi cocasse que cela puisse paraître, on a trouvé des tatouages sur des gens vieux, très vieux genre vieux de plusieurs millénaires. Preuve en est que les tatouages sont une histoire bien ancienne.

1. Des singes, des cobras et des déesses sur la dépouille d'une Egyptienne vieille de 3300 ans

Eh ouais les gars on savait déjà être cool et branché il y a quelques millénaires. C’est du moins ce qu’a découvert l’archéologue Anne Austin au sein de l’université de Stanford en 2016. Le record du tatouage le plus vieux du monde vient alors d’être remporté, mais pas pour longtemps…

2. Motif à la mode d'il y a 5 millénaires : taureau sauvage et mouflon à manchettes

Laissez tomber votre trio d’étoiles sur le poignet et autre motif minimaliste présent sur 95% des clients de salle de sport (oui, on en a marre de ces tatouages qu’on voit partout). Deux vieilles dépouilles du British Museum nous dévoilent des tatouages hautement plus stylax à base de taureau et mouflon (oui, aux dernières nouvelles, le mouflon est super stylé) pour la dépouille de l’homme tandis que sur celle de la femme, on a trouvé de mystérieuses séries de « S » et un bâton de danse.

Alors oui je ne sais pas ce que c’est qu’un bâton de danse moi non plus, mais je vous transmets l’information comme je peux. Après vous pouvez aussi voir ce que vos tatouages veulent dire de vous.

Le mystère des momies tatouées

Posted by Sciences et Avenir on Wednesday, March 21, 2018

3. L'Homme des Glaces était un hipster avant l'heure

Vous vous souvenez d’Ötzi ? La momie star mondiale découverte en 1991 qui a certainement été la plus étudiée du monde a révélé grâce à de nouveaux outils d’analyse des tatouages sur sa vieille peau de plus de 5300 ans.

Toutefois, les motifs sont surtout présents au niveau des articulations ce qui porte à croire que ces tatouages étaient potentiellement liés au soulagement de douleurs articulaires selon le généticien Albert Zink.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : 120

4. La meuf la plus swag des montagnes de l'Altaï en Sibérie il y a 2500 ans

En 1993, l’archéologue Natalia Polosmak a découvert le corps incroyablement bien conservé d’une jeune femme de 25 ans issue d’un peuple nomade d’Eurasie durant l’âge du bronze (rien à voir avec le fait de bronzer) sur le plateau d’Oukok en Russie. Celle que l’on nomme aussi la « Demoiselle de glace » porte en effet bien son blase car c’est grâce à cette tombe de glace que son corps a été aussi bien conservé. Si bien qu’on a pu déceler moults tatouages et en particulier celui d’un animal chelou probablement issu de la mythologie où se mixent griffon et capricorne.

Crédits photo (Domaine Public) : The original uploader was Kobsev at Russian Wikipedia.

5. En mode morse sur les motifs d'il y a 3000 ans

Des momies égyptiennes découvertes en 2016 révèlent à leur tour des tatouages énigmatiques dépeignant tantôt des assemblages de points et de lignes puis des motifs plus élaborés sur certains corps comme des fleurs de Lotus, des vaches et des babouins.

Archaeologists unearth Egyptian mummy with serious ink

Posted by For Real History on Thursday, May 12, 2016

6. Des lunes et des soleils sur le visage

Parmi les nombreuses momies découvertes dans le bassin de Tarim en Chine, l’un des corps féminins momifiés vieux de 3800 ans dévoilait des tatouages de croissants de lunes sur son visage tandis qu’un autre corps masculin affichait des tatouages de soleil. Des motifs qui laissent supposer que ces deux personnes tenaient potentiellement des rôles de chaman au sein de leur tribu.

Even in death, the mummified remains of Loulan show her beauty and display features that do not fit with the inhabitants...

Posted by Ancient Origins on Friday, March 5, 2021

7. Erreur d'interprétation sur les tatouages

Vers la fin du XIXe, plusieurs momies de femmes ont été découvertes en Egypte. Les multiples tatouages trouvés sur leurs corps ont d’abord laissé croire qu’elles étaient prostituées mais de nouvelles analyses ont montré qu’elles étaient toutes des prêtresses de Hathor (la déesse de l’amour). BONJOUR LE QUIPROQUO.

Do these tattoos represent more evidence of ancient peoples having sophisticated knowledge of acupressure and neural...

Posted by Ancient Origins on Thursday, March 23, 2017

8. La carrière de Michel Drucker dévoilée sur le corps d'une momie vieille de 7000 ans

MDR cette vanne de parler de la carrière de Michel Drucker chaque fois qu’on parle de trucs les plus vieux du monde, c’est hyper drôle et original en plus, pas vrai ?

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Georges Biard