"T'es freelance, la chaaaaaaance tu choisis tes horaires et tu gères ton planning comme tu veux !" Hahaha. Laissez-moi rire. Le statut de freelance suscite tous les fantasmes de liberté et on oublie bien souvent que quand on est freelance, il faut avant tout apprendre à gérer avec les pires des personnes : les clients. Alors oui y'a quelques bons côtés, mais le quotidien n'est pas toujours facile ! Heureusement, HEYME a pensé à vous, en retirant toute la paperasse incompréhensibles et en créant une mutuelle santé prévoyance simplifiée et adaptée à votre statut.

Top partenaire [?]

1. Celui qui te demande un retour avant 18h parce que “quand même c’est assez urgent”

Sachant qu’il fait partie de 10 autres clients et que bizarrement, ils ont tous aussi besoin d’un retour urgent.

Source photo : Giphy

2. Celle qui te propose de ne pas être payé mais de bénéficier d’une “belle visibilité”

Ou de te payer seulement si le projet marche. Un grand classique du genre le coup de la « belle visibilité ». Alors on va clarifier les choses ici une bonne fois pour toute : non vous ne faites JAMAIS bénéficier d’une quelconque visibilité. Personne ne va se dire « oh la vache cette mise en page est vachement bien, je vais contacter l’entreprise pour leur demander qui l’a réalisé grâce à cette belle visibilité ».

3. Celui qui te valide un projet puis après ne te donne plus jamais de nouvelles

Génial, on adore bosser dans le vent. Mais HEY l’avantage c’est que tu as gagné en expérience et en savoir-faire en accomplissant cette tâche inutilement.

Source photo : Giphy

4. Celle qui te fait faire 350 retours pour au final revenir sur la proposition de départ

Ouais mais en même temps t’es payé donc c’est bien de justifier le prix quoi. OK ça sert à rien mais c’est une manière d’en avoir pour son argent.

5. Celui qui te dit que le projet n'est pas payé mais si ça marche, on te rappelle pour sûr

Bah voyons. Si on devait compter sur toutes les promesses d’embauche de cet acabit…

Source photo : Giphy

6. Celle qui te propose de te payer en tickets restaurants

OK perso j’ai un tropisme pour les tickets restaurants et très franchement je serai à deux doigts de dire oui. Mais on est d’accord qu’il s’agit d’une bonne grosse arnaque. Et puis la galère avec les restaurants qui acceptent pas les tickets…

7. Celui qui te paye 8 mois plus tard

« C’est pas moi qui décide, c’est le rétroplanning du budget… Comment ça t’as un loyer à payer ? COMMENT CA T’AS BESOIN DE MANGER CE MOIS-CI ??? Bon écoute l’important c’est que tu sois payé non ? La date finalement c’est obsolète »

Source photo : Giphy

8. Celle qui ne sait pas exactement ce qu'elle veut, qui n'a pas trop d'idée, qui sait pas trop, mais bon "le plus simple c'est que tu proposes plein de trucs différents et après on avisera"

Très bon brief. Débrouille-toi avec ça. D’autant plus que généralement, toutes tes propositions ne seront pas retenues, mais au moins elles aideront la cliente à y voir plus clair. Allez ciao.

9. Celui qui veut t'embaucher en freelance mais qui veut que tu viennes tous les jours dans son bureau

Ou comment expérimenter le concept de CDD déguisé.

Inconvénient : tu dois respecter des horaires de bureau, tu ne peux pas travailler pour d’autres clients, ton employeur ne paye pas de charge sociale, après ta mission tu ne bénéficieras pas du chômage, tu n’as aucune sécurité de l’emploi.

Avantage : wallou.

10. Celle qui met en doute tes compétences pour baisser le tarif

Elle te contacte pour trouver un logo. Tu lui proposes des trucs avec tes tarifs. Elle dit que son neveu fait pareil en mieux et en gratuit. Tu lui dis que si c’est le cas elle n’a qu’à demander à son neveu.

Non c’est faux, tu dis jamais ça. Le problème c’est que les freelance ne sont pas toujours les plus doués en négo.

Source photo : Giphy

Malheureusement, il existe des clients compliqués partout on le sait. Mais vous l'avez vu être freelance c’est quand même s’exposer à de petites pépites ! Alors oui, quand on est travailleur indépendant la vie n’est pas toujours un long fleuve tranquille. Il faut savoir prendre sur soi et anticiper les petites galères du quotidien. Mais point positif, la mutuelle HEYME pense à tout le monde, et vous facilite la vie en proposant des prévoyances santé adaptées à votre statut sans prise de tête.