C’est l’un des quartiers les plus célèbres de Paris, sinon le plus célèbre. Montmartre est un monument à part entière. Un village dans la ville où le monde entier se presse. Mais si derrière ces pittoresques ruelles, ces belles maisons et ces troquets si typiques se cachait un véritable cauchemar ?

1. C'est tout le temps blindé de monde

Moins en pleine pandémie c’est sûr, mais Montmartre, la Place du Tertre en particulier, grouille souvent de monde. Impossible de se promener tranquillement sans se faire bousculer. C’est bruyant, pas du tout reposant et donc relativement insupportable.

2. Les sollicitations pour des caricatures et des portraits

Débouler sur la place du Tertre, c’est aussi prendre le risque de se faire peindre le portrait. La première fois c’est marrant mais la trentième beaucoup moins. Et puis ça coûte une blinde. Si on fait pas gaffe, on ressort de cet enfer avec 4 caricatures sous le bras qui vont se retrouver dans un placard et 150 euros en moins sur le compte en banque.

3. Il faut monter

C’est bien sûr valable si on effectue l’ascension à pied. Car pour arriver au sommet de Montmartre, il faut marcher. En plein été, c’est vraiment pénible. Surtout qu’une fois arrivé en haut, on n’a qu’une envie : boire un coup. Mais pour ça, il faut dépenser une blinde pour se retrouver à siroter un soda même pas frais et peut-être périmé. Bon, ok, j’exagère un peu mais à peine.

4. Le Café d'Amélie Poulain

Le film a beau être sorti depuis super longtemps, tout le monde semble pressé de s’asseoir au Café des Deux Moulins pour se plonger dans l’ambiance du film. Spoiler : c’est pareil sans l’être…

5. Les fans d'Emily in Paris

Le pire, depuis la sortie de cette série, c’est que maintenant, des hordes de fans se pointent à Paris, et notamment à Montmartre, dans l’espoir de retrouver l’ambiance dans laquelle évolue le personnage joué par Lily Collins. La rue de l’Abreuvoir en particulier, a vraiment gagné en popularité et se retrouve désormais deux fois plus sur Instagram qu’avant. Fatalement, il y a encore plus de monde. Pensez un peu aux riverains ! Déjà que le tournage du show fut pour eux une épreuve, voilà maintenant qu’ils doivent se farcir les fans qui ne pensent qu’à récolter le plus de likes possible sur Instagram.

6. C'est plein de pickpockets

Les vacances, c’est aussi bien quand on n’a pas à déposer une main courante au commissariat parce qu’un type a volé notre sac. Prudence car Montmartre, à cause de sa popularité, est l’un des endroits de la capitale où les pickpockets sont les plus nombreux.

7. Impossible de se garer

Vous me direz que c’est complètement débile de monter à Montmartre en bagnole mais quand même. On peut tout à fait avoir de bonnes raisons de vouloir se garer au Sacré-cœur !

8. C'est l'un des coins les plus clichés de Paris

« Oh my gooooood, Montmartre, la Place du Tertre, le Sacré-cœur, croissant, 2 CV et 4L, béret et peintres, so cute, amazing, baguette de pain avec une tranche de pâté et un café à 5 €, La vie est belle, oh, la maison de Dalida… ».

9. Le vin

La vigne de Montmartre est l’une des plus connues de la région. Pour cause, elle est à Montmartre. Mais si elle est indéniablement pittoresque, le vin qui y est produit est hors de prix. Mieux vaut picoler un bon vieux Cahors à 4 € le litre je vous le dit.

10. C'est trop cher

Au départ, Montmartre était une quartier bohème. Les artistes venaient y vivre, s’en inspiraient et y festoyaient et la vie était belle. Aujourd’hui, seuls les plus fortunés peuvent espérer s’y installer. Ici aussi la gentrification a fait des ravages…

Oui sinon c’est beau…