Ça y est, c’est fini …

Après deux semaines intenses de sport dans tous les sens, les Jeux Olympiques sont terminés. Alors certes, les Jeux Paralympiques arrivent, mais bon soyons honnêtes : c’est un peu différent. On a quand même sacrément vibré et notamment pour les Bleus durant cette quinzaine. Une dizaine de médaille d’or, presque le triple en argent et en bronze. Des déceptions bien sûr mais aussi un paquet de bons moments, que ça concerne les Français ou non. L’heure est venue de faire un petit tour d’horizon des moments les plus marquants de cette édition.

En attendant les prochains JO à Paris, on est déjà beaucoup trop excités.

1. La cérémonie d'ouverture

Toujours attendues mais toujours un peu trop longues : les cérémonies d’ouvertures.

Pourtant cette année on s’est régalés avec une mention spéciale pour la planète de drones. 1824 drones qui réalisent une planète Terre incroyable.

Incroyablement flippant et incroyablement cool en même temps.

2. Tom Daley

Quand on est une légende du plongeon et qu’on se fait chier en tribune, que fait-on ?

De la couture. Bravo Tom Daley.

3. Le judo

On a cru un moment au fiasco lors de l’élimination de Teddy Riner en quarts de finale. Et puis finalement, un tournoi exceptionnel de la délégation.

Sept médailles en individuel, un sacre historique par équipe contre le Japon en finale. Des légendes. Bravo la team, on a vibré comme jamais alors qu’on a toujours rien compris aux règles.

4. La médaille d'or de Ahmed Hafnaoui

Alors que la Tunisie est dans une sévère crise, un gamin de 18 ans va un peu redonner le sourire à tout le monde.

Ahmed Hafnaoui bat les australiens et américains sur 400M nage libre et crée l’exploit. Une médaille d’or à 18 ans et un sourire dont on se souviendra longtemps.

5. Le sauvetage de Laurent Tillie

Superbe geste du coach de volley français qui tente le tout pour le tout en voulant sauver un point.

« C’était l’instinct, j’étais pris dans le jeu comme les joueurs. J’ai vu qu’on ne pouvait pas l’avoir, donc j’ai fait un peu le show. Mais j’ai ruiné mon coude, mon épaule et mon dos. »

Un très beau sacrifice. Inutile, mais très beau.

6. Yulimar Rojas

15,67 mètres.

Imagine tu sautes à 15.67 mètres de longueur. Et bah elle l’a fait. Pulvérisant au passage le record du monde.

Une reine, tout simplement.

7. La baffe

Les entraineurs allemands, ça rigole pas trop.

8. L'épreuve d'escalade

Critiqué par les puristes et les fans de Ninja Warrior, on a pourtant adoré cette nouvelle épreuve.

Hyper physique, hyper rythmée et avec du suspens : on peut difficilement demander mieux.

Ah si, une médaille pour la France mais on n’est pas passé loin.

9. Les sports collectifs français.

Des médailles dans tous les sports collectifs pour la France.

Un match incroyable en basket pour éliminer la Slovénie en demi, la victoire des volleyeurs contre la Russie au bout de la finale, les handballeuses qui terminent tout le monde, les filles du rugby à 7 qui chopent l’argent. On a vibré comme jamais, quelle que soit la couleur des médailles. On s’en souviendra longtemps. Bravo à toutes et à tous.

10. Le contre légendaire de Nicolas Batum

On en parlera encore dans 1000 ans, le contre de Batum à la dernière seconde qui envoie la France en finale et élimine la Slovénie. On a vibré comme jamais et cette équipe mérite tout notre respect et notre adoration.

11. La cérémonie de clôture

Alors d’habitude, ça fout un peu le cafard.

C’est Dimanche, les JO sont terminés, il pleut. Mais cette année, on a eu le droit à un petit aperçu de ce que ça va donner en 2024. Et voir cette incroyable Marseillaise dans l’espace de Thomas Pesquet, puis le spot avec la musique de Woodkid : ça nous a foutu des frissons.

Vivement 2024 bordel.

Bien sûr, tellement de bons moments qu’on n’a pas pu tout mettre. Mais vous, quels sont vos moments préférés de cette édition ?

En attendant de vous lire, nous on retourne s’entrainer sur le canapé pour Paris 2024.