C’est la tradition : tous les ans, Resonance Consultancy publie son classement des meilleures villes du monde. Un top établi selon plusieurs critères relatifs à la prospérité, aux projets menés par la ville, à sa qualité de vie… Pour l’année 2021, d’autres éléments furent néanmoins considérés comme le taux de chômage, les inégalités de revenus et bien sûr le taux de contamination au Covid-19. Pas mal pour planifier un potentiel déménagement…

1. Londres (Angleterre)

Covid ou pas Covid, Brexit ou pas Brexit, Londres est toujours première. Pour la sixième année consécutive, la capitale du Royaume-Uni fait toujours preuve d’une certaine bravoure. Notamment en ce qui concerne la qualité de l’air, ici très bonne comparé à d’autres villes de la même importance. Le mélange entre lieux historiques et sites plus récents et innovants semblant avoir aussi pesé sur la balance.

2. New York (États-Unis)

Ici aussi la pandémie a fait des dégâts. Broadway a fermé, suivi par les restaurants et les bars… Mais New York n’en est pas à sa première crise et entend se relever encore et toujours. Une résilience par ailleurs mise en avant dans le classement ainsi que cette faculté à sans arrêt anticiper les tendances.

3. Paris (France)

Même en pleine épidémie mondiale, Paris fait rêver. Une ville résiliente qui se réinvente sans renier son passé. Le classement mettant en avant les progrès effectués en matière de développement durable avec notamment la plus grande ferme urbaine du monde, située sur les toits de la cité et la mise en place de plusieurs espaces verts.

4. Moscou (Russie)

Une ville culturelle d’envergure qui sait également suivre la tendance. La rénovation du métro, une créativité en pleine ébullition, une vie urbaine exaltante… Autant d’atouts qui ne laissent pas les voyageurs indifférents.

5. Tokyo (Japon)

La ville la plus sûre du monde d’après ce classement. Ça compte ! La culture étant ici aussi très vivace, malgré la pandémie. Et bien sûr, le faible taux de chômage a aussi joué. Tokyo qui se retrouve au centre d’un bouillonnement des plus galvanisants.

6. Dubaï (Émirats arabes unis)

Il n’y a pas que du côté des influenceurs que la ville a du succès. L’aspect très contemporain et innovant de Dubaï comptant aussi beaucoup. Avec son plus grand centre commercial du monde, sa qualité de l’air, ses constructions incroyables et son inexorable expansion, la cité dans le désert ne cesse de gagner en puissance.

7. Singapour (Singapour)

L’ascension spectaculaire de Singapour a certes été ralentie par le Covid-19 mais toujours la ville fait montre d’une résilience assez incroyable, s’imposant comme une surpuissance financière manifeste. Une ville moderne, qui a sans cesse les yeux rivés vers l’avenir.

8. Barcelone (Espagne)

Figurant parmi les villes les plus touristiques du monde, Barcelona ne lasse pas. À tel point qu’on l’a décrit souvent comme la « cité touristique parfaite ». Malgré tout, la pandémie a énormément impacté les établissements qui dépendent des touristes. Reste qu’à l’international, avec son architecture et son climat, Barcelone continue d’exercer une fascination certaine.

9. Los Angeles (États-Unis)

Aux USA, alors que Trump faisait semblant de ne rien voir, Los Angeles s’est imposée comme la ville qui a su prendre les devants, devenant la première à décider d’un confinement. Quitte à stopper net les industries du divertissement. Hollywood mis sous cloche, Los Angeles peut penser à l’avenir sans avoir peur de faire face à d’importants défis. Mais c’est cette résilience et ce désir de toujours avancer qui placent justement LA dans le classement des 10 meilleures villes du monde.

10. Madrid (Espagne)

Le seul pays européen à placer deux villes dans le top 10 est donc l’Espagne. Le classement mettant en exergue le climat très clément et le patrimoine culturel et historique de la capitale, soulignant tout de même que Madrid est peut-être la grande ville européenne qui a le plus été impactée par la pandémie.

Pour info, la ville française qui suit est Lyon, à la 74ème position…

Source : bestofcities.org