Ah ces marques qu’on aime tant critiquer pour l’image stéréotypée qu’elles renvoient de la femme, de l’homme et surtout des hiboux et des chaises… Eh bien sachez que parfois, il arrive qu’elles fassent un petit effort. Et envoyer balader Photoshop, c’est un petit début.

1. Desigual

Oui, je sais Desigual est notre vilain petit canard qu’on aime tant moquer. Mais sur ce coup-là, on dit chapeau. Pour leur campagne publicitaire estivale « Un été sans complexe » en 2017, la marque a décidé d’envoyer balader les retouches. Bravo. Ça ne rend pas les vêtements plus acceptables sur le plan moral, mais c’est bien.

2. Target

La marque a présenté une collection de maillots de bain grandes tailles en faisant appel à des instagrameuses pour qu’elles posent sans aucune retouche. Bon, faut reconnaître qu’on n’est pas non plus face à des spécimens très en dehors des normes de beauté…

3. American Eagle avec Aerie

La branche de lingerie de la marque a bien géré son coup de comm’ (parce qu’on ne va pas se mentir, tout ça, c’est surtout de la comm’) en supprimant les retouches et en n’employant que des mannequins ayant une taille supérieure au 36. Le résultat est probant, la marque a augmenté de 20% son chiffre d’affaire en deux ans.

4. Debenhams

Cette marque britannique a elle aussi fermé la porte à Photoshop. Et même à Paint il paraît. #engagement #valeurs

5. Modibodi

Voilà une marque australienne de lingerie bien engagée contre Photoshop qui a en plus le mérite de proposer des physiques variés loin de la traditionnelle blonde bronzée de 32 kilos. Faut dire que la marque propose une lingerie un peu particulière censée parer aux fuites urinaires, spéciale pour les règles ou les fuites de lait maternel. Donc c’est sûr que la photo ultra photoshopée d’un top model canon de 16 ans, ça aurait marché moyen.

6. Lonely Girls

Une marque de lingerie qui s’est notamment faite connaître par sa campagne avec Lena Dunham et Jemima Kirke posant au naturel dans des poses plus ou moins lascives mais sans retouche.

Et même sans les deux comédiennes on voit que la marque n’a pas peur des poils.

7. Modcloth

La marque américaine a même été l’une des premières à s’être engagées contre l’usage de Photoshop, elle propose un style plutôt vintage adapté à tous les types de physiques donc encore une fois c’est assez logique de faire l’impasse sur la triche.

8. Dove

La marque avait déjà mis en avant son engagement contre la retouche Photoshop à travers une vidéo virale qui montrait l’avant/après d’une publicité en 2004. Un bel effort pour une marque de cosmétique.

9. Et quelques rares magazines...

Difficile de s’engager à publier un magazine garanti 100% sans retouche Photoshop, pour peu qu’on y insère des publicités, la tâche est dure. C’est pour ça qu’il faut féliciter les rares qui ont eu le courage de prendre cet engagement au pied de la lettre. On peut ainsi citer Seventeen Magazine, Verily, et Darling.

10. Le Slip Français

Une ribambelle de culs de toutes les tailles, toutes les couleurs, avec leurs petits défauts qui n’en sont même pas vraiment. Bref le Slip Français en plus d’être Made in France a le bon goût de nous présenter des modèles qui ne sont pas que des top model.

11. Boohoo

Les mannequins de la marque y affichent fièrement leurs vergetures et ça tombe bien parce que finalement parmi les gens qui achètent des vêtements, il y en a beaucoup qui ont des vergetures.

Cette marque ne photoshope plus les vergetures, l'acné et la cellulite de ses mannequins.

Publiée par POSITIVR sur Vendredi 29 juin 2018

12. Asos

Encore une passion non dissimulée pour les vergetures chez Asos et ça fait plaisir.

13. Globalement les nouvelles marques de culottes menstruelles

Fempo, Réjeanne, j’en passe et des meilleures. En même temps quand tu vends un produit aussi engagé que la culotte menstruelle, tu as toutes les raisons de t’affranchir des normes de beauté inhérentes aux publicités de lingerie traditionnelles. De toute façon, on vous l’avait déjà dit, les culottes menstruelles c’est la vie.

14. H&M... Nan j'déconne !

En revanche, un artiste allemand s’est amusé à coller sur toutes les affiches H&M un tableau de retouches Photoshop, façon de dire qu’il faut pas nous prendre pour des prunes, non mais.

Sachez toutefois que depuis octobre 2017, le décret Photoshop impose aux marques d’indiquer la mention « photographie retouchée » sur toute affiche publicitaire présente dans la presse ou sur Internet et d’exiger un certificat médical aux mannequins. Allez, on y croit.