Quand on voyage il est souvent bien nécessaire de connaître les rudiments de langage de pays qui nous accueille. Alors certes il y a le classique combo « Bonjour », « merci », « au revoir » qu’on apprend à peine le pied posé sur cette nouvelle terre de découverte, mais qu’en est-il du caca ? Pourquoi le caca s’est il fait snobé des lexiques rudimentaires de routard ? Rendons justice au caca.

NDLR : nous n’avons pas pu utiliser les caractères originaux dans certaines langues parce que sinon ça plante notre back office qui manque résolument d’ouverture d’esprit et n’accepte que l’alphabet latin. Pardonnez-nous pour ce racisme technologique.

En Yiddish

« Drek »

En Portugais

« Cocô »

En serbe

« Govno »

En turc

« Bok », « kaka » ou « öf ».

En arménien

« P’uh »

En japonais

« Kuso »

En coréen

« Puu »

En islandais

« Skítur »

En danois

« Lort »

En russe

« Der’mo »

En grec

« Skató »

En finnois

« Paska » ou « kakka »

En hébreu

« Khara »

En albanais

« Mut »

En roumain

« Bah »

On va enfin pouvoir demander si notre forme de caca est normal en arménien. Victoire.

N’hésitez pas à nous aider à rallonger la liste, il n’est pas facile d’utiliser google translation pour traduire « caca » dans toutes les langues du monde mondial donc la collaboration de vraies traducteurs/interprètes serait la bienvenue.

Ce top nous a été partiellement inspiré de cet ouvrage où l’étron règle en maître mot et que nous vous recommandons tout particulièrement :