Le corps humain est une vraie dinguerie. Il est capable de faire des trucs de ouf comme retenir ton numéro allocataire CAF ou rappeler ton ex quand tu es trop bourré (vraiment le truc le plus chiant que fait notre corps, sans aucune explication, aucune…). Mais il est aussi capable de faire des trucs un peu dégueu qui vont vous laisser un peu perplexe vis-à-vis de votre enveloppe corporelle. C’est pas pour vous monter contre lui, mais franchement, faut que vous sachiez ce qu’il fait dans votre dos quoi.

1. Certaines personnes sont victimes du syndrome de la tête qui explose

Un peu traumatisant comme expérience : certaines personnes sont en effet victimes d’hallucinations sonores ou visuelles au moment où elles s’endorment ou se réveillent, qui se traduisent par des bruits d’explosion, de coups de feu ou des cris. Ce phénomène, appelé parasomnie, peut créer beaucoup de stress et d’angoisse, comme vous vous en doutez : même si ce trouble est bénin, croire qu’on se fait attaquer au moment de dormir est assez terrifiant. Dans tous les cas, il faut consulter, car ces hallucinations peuvent être le symptôme d’une épilepsie. En tout cas, pas cool de la part de notre corps de nous faire ça alors qu’on est déjà en déficit de sommeil !

2. Après une chirurgie, les organes déplacés peuvent ne pas fonctionner pendant un certain temps

Si vous avez déjà eu une intervention chirurgicale au niveau du ventre, vous allez maintenant comprendre pourquoi on attend que vous pétiez avant de vous donner à manger. Comme l’expliquent les infirmières, cela permet de savoir que le système digestif est reparti, car après une chirurgie, il n’est pas rare que les organes s’arrêtent pendant un petit moment. Suite à une chirurgie abdominale, par exemple, on peut se retrouver avec un iléus paralytique, c’est-à-dire un arrêt temporaire du péristaltisme intestinal, qui permet d’envoyer le contenu des intestins de l’avant vers l’arrière. Oui, ça ne fait pas rêver, alors pas de gros burger après une telle intervention, les conséquences risquent de ne pas trop vous plaire.

3. L'acidité gastrique pourrait être très dangereuse si on ne produisait pas du mucus

L’estomac, en plus de digérer nos kebabs de retour de soirées, est un organe vraiment incroyable qui produit quotidiennement 1,5 litre d’acide chlorhydrique très concentré. Cela lui permet de maintenir son pH entre 1 et 3, soit très acide (sachant que le pH neutre est à 7, merci les cours de chimie en 3e). Nos cellules d’estomac seraient donc bien en danger si elles n’avaient pour ce protéger de ces terribles attaques. Mais une chance : le corps humain est bien fait et ces cellules fabriquent du mucus qui empêchent l’acide gastrique de nous défoncer de l’intérieur. Franchement, est-ce que c’est pas trop ouf la science ??

4. On peut mourir d'une rage de dents

On dit souvent aux enfants de ne pas bouffer trop de bonbons pour ne pas avoir de caries, mais c’est aussi valable pour les adultes. Une carie mal soignée qui s’infecte peut avoir de graves conséquences sur la santé. Déjà, vous risquez de développer une rage de dents bien douloureuse. Mais si elle n’est pas soignée, l’infection peut se propager dans d’autres endroits du corps : les bactéries peuvent se rendre dans le cœur et provoquer une inflammation de l’endocarde ou encore dans le cerveau et provoquer un abcès mortel. Ouais, ça déconne pas ouais, donc on raye le sucre de sa vie (où on le diminue, au moins).

5. Ton corps peut te tuer à n'importe quel moment sans te prévenir

Le corps est bien fait, mais pas trop quand même, parce qu’à tout moment, il nous dit « Non, franchement flemme aujourd’hui » et hop, nous voilà déjà plus de ce monde. L’anévrisme passe souvent inaperçu jusqu’à sa rupture qui entraîne souvent la mort, un allergène jamais rencontré peut provoquer une réaction allergique très grave comme l’anaphylaxie et provoquer un décès… Ouais, c’est pas ouf.Et dire que le gouvernement ne fait rien ! Des incapables, pff !!!

6. 20 à 30% des ovocytes comportent des anomalies et ne sont donc pas viables

Je m’adresse à toutes les personnes dotées d’un utérus : figurez-vous que même si vous étiez dans l’optique de concevoir un enfant (ce qui est déjà une très mauvaise idée, je déconseille fortement), sachez que peu importe qui que vous soyez, il y a des chances pour que votre tentative n’aboutisse pas. En effet, 20 à 30% des ovocytes (vous savez, les petites cellules reproductrices féminines qui donnent des ovules ensuite) portent des anomalies chromosomiques, qui font que l’embryon ne pourra pas se développer correctement et sera donc rejeté tout seul par le corps. Ne paniquez pas si ça ne marche pas tout de suite, c’est encore un coup du corps humain qui vous fait une petite farce.

7. On fabrique entre un et deux litres de salive par jour

Imaginez bien que vous pouvez remplir une à deux bouteilles d’Evian de votre salive. Deux bouteilles putain, ça me rend ouf (et ça me dégoûte profondément de la race humaine aussi).

8. 60% des cancers ne sont pas évitables

Selon le rapport annuel 2019 de l’Institut national du cancer, 40% des cancers pourraient être évités en limitant les agressions externes qui favorisent leur développement (comme l’alcool, le tabac, l’amiante, les rayons ultraviolets, les gens qui gardent leurs chaussures chez toi, etc.). Mais mathématiquement, 60% des cancers ne sont pas évitables car ils dépendent de prédispositions génétiques ou tout simplement du hasard de la multiplication des cellules (des facteurs pour lesquels on ne peut malheureusement rien faire). Donc pas merci le corps humain.

9. 8% de notre ADN est apparenté aux virus

Anecdote incroyable à ressortir à toutes vos soirées : sur nos 3,5 milliards de paires de base constituant notre génome, environ 300 millions sont d’origine virale. Ce qui veut globalement dire que 8% du génome humain dérive des rétrovirus. Ces virus endogènes ont été intégrés via les génomes des gamètes et transmis de manière héréditaire à tous les descendants des espèces hôtes, depuis l’origine des vertébrés il y a 500 millions d’années. Si vous avez compris tout ce que je viens de raconter, contactez-moi en commentaire pour que je vous offre votre pass annuel à la cité des Sciences de Paris.

10. Notre intestin se réorganise quand on change de côté dans notre lit

Avez-vous déjà senti votre estomac « tomber » en vous tournant sur le côté dans votre lit ? Et bien c’est tout à fait normal, c’est parce que vos intestins (ces personnes très intelligentes aux multiples neurones) se réorganisent à ce moment-là pour fonctionner correctement, tout seuls comme des grands. En même temps, c’est assez logique quand on sait que les intestins sont la plus grande collec’ de neurones, outre le cerveau. Bref, si on vous reproche de bouffer pour quatre, argumentez que c’est pour le bien de vos neurones que vous faites ça.

11. Au départ, notre bouche et notre anus ne forment qu'un

Explication pas facile mais qui vaut le détour. Lorsque du stade « gastrula » du développement embryonnaire animal se crée une ouverture appelée « Blastopore ». Cette ouverture permet de relier l’archentéron (l’intestin primitif) et l’extérieur. Le blastopore va devenir une bouche en premier lieu chez les protostomiens (animaux bilatériens) et un anus en premier lieu chez les deutérostomiens (un embranchement des animaux bilatériens). L’élément manquant se formera dans un second temps chez les deux espèces pendant l’embryogenèse. Comme quoi, on était tous des têtes de cul au départ, alors pourquoi on s’embête avec les différences aujourd’hui hein ?? En tout cas je comprends pourquoi j’ai pas fait S au bac moi.

12. Ton corps connait toutes les réponses de tes examens de SVT mais ne te les donnera pas

Ce sale batârd.

Et voilà, un bon tas d’anecdotes sur le corps humain à ressortir en soirée pour filer la gerbe à tout le monde et utiliser cette excuse si vous avez le vomi un peu facile. De rien !

Sources : Le Figaro, Allô docteurs, Espace santé des Lucioles, Le Monde, France Info.

Via Reddit.