Bon, à la ville, on a un peu du mal à le voir, mais dès qu’on s’enfonce dans la campagne, on peut admirer notre beau ciel étoilé et se dire que finalement, on est bien peu de chose dans cet univers. Sauf qu’à y regarder de plus près, il se passe des trucs chelou dans l’univers qui foutent un peu la chienne. Bon, ça nous semble un peu loin mais c’est quand même pas hyper rassurant de savoir tous les phénomènes étranges qui se passent au-dessus de nos têtes.

1. Il existe des étoiles vampires

Des immenses étoiles de type-O se baladent souvent avec une autre petite étoile derrière elle. Sauf que ces petites étoiles profitent d’être proche des grosses étoiles pour aspirer leur hydrogène frais et se revitaliser. Des Dracula de l’espace quoi.

2. Mais aussi des étoiles zombies

Il s’agit en gros d’une étoile naine blanche qui aurait explosé en une supernova et aurait été complètement dézinguée. Sauf que dans certains cas, la naine blanche n’est pas totalement détruite et il reste donc un genre de cadavre d’étoile qui va recommencer sa vie. Selon la Nasa, certaines lumières mystérieuses provenant de rayons X seraient en fait les hurlements d’autres étoiles qui se font manger par les étoiles zombies. Grosse ambiance.

3. On trouve dans l'univers des galaxies fantômes

Décidément, l’univers a un problème avec les monstres. Si normalement, les galaxies sont constituées de milliards d’étoiles, les galaxies fantômes sont elles surtout constituées de matière noire, difficilement repérable. Il s’agirait de fossiles galactiques, formés au début de l’univers.

4. Une nébuleuse a la forme d'une tête de sorcière

Pour les moins scientifiques d’entre nous, les nébuleuses sont des nuages de gaz et de poussière qui jouent un rôle clé dans la naissance des étoiles. Un peu comme quand on trouve des formes dans les nuages, on peut aussi en voir dans les nébuleuses. Et l’une d’elle, à 900 années-lumière de la Terre, a la forme d’une tête de sorcière. Sinon y a aussi la nébuleuse de l’Hélice, qui ressemble à un œil géant. Non, non, j’ai pas du tout l’impression d’être observée.

5. Certaines étoiles dévorent des planètes

Une géante rouge dans la constellation de Persée aurait mangé une de ses planètes en l’attirant en son centre pour la coincer dans son enveloppe et la consumer. Sympa la meuf. Espérons qu’il ne se passe pas la même chose entre la Terre et le Soleil. Sinon les étoiles mangent aussi d’autres étoiles. On a vraiment affaire à des personnes charmantes hein.

6. Ça va pas être joli si la Terre se trouve dans la ligne de mire d'une pulsar

Les pulsars sont des étoiles à neutrons qui correspondent au cœur d’une étoile géante qui a explosé. Elles ont la particularité de faire des rotations d’une seconde, ce qui est quand même très très rapide. Elle émet un gigantesque rayon lumineux sur son axe magnétique. Si jamais la Terre venait à se trouver dans le chemin de l’un de ces rayons, cela pourrait provoquer des radiations qui feraient bouillir notre peau et engendreraient des mutations. Pas ouf.

7. Ça ne sera pas mieux si on est victime d'un sursaut gamma

Cette bouffée de « photons gamma » qui génère d’énormes jets de lumières provient en fait de l’effondrement gravitationnel d’une étoile géante. Cela crée par la suite un trou noir et une étoile à neutrons qui, quand ils se rencontrent, produisent ces jets gigantesques de rayons gamma. Et la Terre n’est pas hyper en sécurité par rapport à ces phénomènes fréquents : WR104, ou « L’étoile de la mort » pourrait bien anéantir notre planète lorsqu’elle viendra à mourir. Au programme, destruction de la couche d’ozone à 30%, rayons de soleil beaucoup plus puissants qui détruisent le phytoplancton (la base de la chaîne alimentaire), pluies acides, destruction d’une grande partie de la photosynthèse et effondrement de la production agricole… Oulala, comme j’ai pas hâte. Heureusement, ça ne devrait pas arriver avant 300 millions d’années.

Allez, voilà, bonne nuit et fait pas trop de cauchemars. On plaisante, en vrai y a aussi des trucs incroyables dans l’univers. De toute façon, on ne te conseille pas de changer de planète parce que tu découvrirais lestransformations du corps humain si tu habitais ailleurs que sur la Terre.

Sources : Hitek, Vice, TrustMyScience, L’Express, Notre Planète.