Twitter c’est génial parce que ça permet à chacun de pouvoir exprimer ses pensées au monde entier. C’est exactement pour la même raison que Twitter peut vite devenir un enfer. On est pour la liberté d’expression, hein, mais parfois, pour certaines personnes, on aimerait devenir des petits censeurs. On aimerait bien leur retirer leur moyen de communiquer avec le reste du monde.

Ps : Il y a volontairement un peu de tout dans ce top : du grave et du moins grave. Bien sûr, c’est surtout à vous d’utiliser votre esprit critique et de faire la part des choses.

1. Jair Bolsonaro, qui remet en cause le confinement

Twitter a supprimé deux tweets récents du président brésilien. Dans ces deux posts, Bolsonaro allait au contact de la population et expliquait que le Brésil ne pouvait pas s’arrêter de vivre, alors même que son gouvernement venait de mettre en place le confinement. Si vous aviez encore un peu d’espoir pour que Jair Bolsonaro devienne moins bête, c’est raté pour ce coup-ci.

Source

2. Christine Boutin, coincée entre complotisme et colère divine

L’ex-ministre nous sert régulièrement ses tweets contre le mariage pour tous, la GPA et toutes ces mesures progressistes, mais elle a récemment réussi à relier ça à l’apparition du covid-19, avec, en sous-texte, l’idée d’une colère de Dieu qui s’abattrait sur nous. Une semaine plus tôt, elle avait posté puis supprimé un tweet qui sentait bon le complotisme et s’interrogeait sur la possibilité qu’on nous cache des choses… On vous remet ces deux messages juste en dessous si vous voulez rire (et pleurer) un peu.

3. Joachim Son-Forget

Premièrement, il a activement participé à relayer sur la toile les images des parties intimes de Benjamin Griveaux (on le rappelle, le revenge porn est illégal). En plus, Son-Forget passe son temps à jouer les trolls en politique, et on n’a vraiment pas besoin de ça. Enfin, il a nommé son équipe avec Benalla la « team foufou », et on est plutôt convaincu que pour un nom d’équipe c’est assez naze.

4. Trump qui tweet ses audiences

Tout est dans le tweet ci-dessous, et pour ceux qui galèrent avec l’anglais, on vous explique : en gros, le président américain donne les audiences de ses différents passages à la télé dans lesquels il a parlé du coronavirus. Comme si on en avait quelque chose à faire de ses succès d’audience alors que des dizaines de milliers de gens sont en train de mourir (entre autres à cause de son incompétence).

5. Tous tes potes relous qui relaient des conneries du cousin de leur copine qui est secrétaire à l’hôpital et qui sait que...

Ça marche aussi avec le frère du meilleur ami du plombier de ta cousine qui a dit que le gouvernement préparait une annonce comme quoi le gouvernement allait instaurer un confinement de 8 mois avec couvre-feu dès 19h.

6. Fallait Pas Supprimer, qui appelle à la délation

S’il est parfois utile pour dénoncer des tweets complotistes ou insultants qui ont été supprimés (bien que cette pratique soit parfois discutable), il semble que Fallait Pas Supprimer ait franchi une limite pas bien jolie. Voulant dénoncer les personnes ayant rejoint leur maison de campagne ou le foyer de leurs parents en région avant le confinement, il appelle maintenant au « Name and shame », une pratique à la fois critiquable et inutile (puisque, comme il le dit si bien, le mal est déjà fait.)

7. La personne qui a osé insulter Denis Brogniart

Alors là on est outré. Pendant que Denid Brogniart commentait le dernier épisode de Koh-Lanta sur Twitter, un internaute lui a dit « Arrête un peu bouffon ! », ce à quoi l’animateur a répondu avec son charisme légendaire : « À qui parlez vous avec autant de familiarité jeune homme ? À deux doigts d’être un peu vénère ! » Qu’est-ce qu’on l’aime notre Denis.

8. Tous ceux qui nous font croire que leur confinement est merveilleux

Et ça lit des « bons bouquins », et ça se recentre sur soi-même, et ça fait de la méditation… C’est bon, avouez-le vous aussi que vous vous ennuyez.

9. Ce mec-là, là, parce que... parce qu'il nous embête

10. Et puis Topito, tant qu'à faire

C’est vrai quoi, c’est quoi cette idée de faire la morale à tout bout de champ ?

En attendant, suivez quand même nos meilleurs tweets sur le confinement, y’a un épisode par jour !