Dans son projet « Daily Bread », le photographe Gregg Segal a choisi de mettre en scène les enfants du monde entier à côté de leurs repas de la semaine et on avait envie de partager ce travail génial avec vous. Sachez qu’il est possible de suivre le travail de Gregg Segal sur son compte Instagram @greggsegal ou bien sûr en vous rendant sur son site officiel.

1. Kawakanih Yawalapiti, 9 ans, Mato GrossO, Brésil

Photographie prise le 19 août 2018 dans la tribu de Yawalapiti qui se trouve au sein du parc national de Xingu, zone amazonienne préservée. Dans le régime de Kawakanih, on trouve du poisson, du tapioca, des fruits et des noix. Tout pour faire un repas express en 5 minutes !

Gregg Segal

2. Anchal Sahani, 10 ans, Mumbai, Inde

Photo prise le 11 mars 2017. Anchal vient d’un milieu très pauvre, son père gagne 5 $ par jour juste de quoi nourrir la famille avec des plats à base de lentille. Elle ne peut pas aller à l’école car elle doit s’occuper que son petit frère encore bébé.

Oui bah quoi, je ne vous ai pas dit que ce serait un top 100 % sponsorisé par la joie.

Gregg Segal

3. Davi Ribeiro De Jesus, 12 ans, Brasilia, Brésil

Photographie prise le 18 août 2018. Davi vit dans une favela avec sa famille. Son alimentation est principalement à base de haricots, de riz et de porc ce qui suffit évidemment à rendre n’importe quel humain heureux et satisfait comme on peut le constater sur ce sourire béat.

Gregg Segal

4. Ademilson Francisco Dos Santos, 11 ans, Goiás, Brésil

Photographie prise de 19 août 2018. La communauté d’Ademilson réunit 300 familles dans les montagnes. La ville la plus proche est à 200 km. Il vit sans électricité ni eau courante. Ademilson est le plus jeune d’une famille de 7 enfants et va à l’école tous les jours (qui se trouve à 1 heure à pied de chez lui). Ses parents fermiers cultivent des patates douces, des haricots, des oranges, des citrons, de la pastèque, du café, du sucre de cannes et tout un tas de fruits de la région. Autant dire que ses repas ressemblent presque à des morning routine d’instagrameuse.

Gregg Segal

5. Meissa Ndiaye, 11 ans, Dakar, Sénégal

Photographie prise le 30 août 2017. Meissa vit dans une banlieue pauvre et aride de Dakar. Son plat de prédilection c’est une baguette de pain remplie de spaghetti, avec des pois et des pommes de terre sautées. J’ai envie de dire après tout pourquoi pas ?

Gregg Segal

6. Hank Segal, 8 ans, Californie

Photographie prise le 30 janvier 2016. Hank vit dans les contrées montagneuses qui entourent Los Angeles. Ses parents font pousser des tomates cerises, des artichauts, des épinards, du thym et du basilic. Autant dire que son alimentation est plutôt variée et peut-être pas la plus représentative des petits-déjeuners de jeunes américains.

Gregg Segal

7. Beryl Oh Jynn, 8 ans, Kuala Lumpur, Malaisie

Photographie prise le 25 mars 2017. Beryl vit dans un condominium. Elle va à l’école nationale chinoise. Elle mange du porridge et du cake mais son plat préféré ce sont les spaghettis carbonara. Bah super. C’était mon plat préféré aussi, maintenant je suis obligée de changer.

Gregg Segal

8. Sira Cissokho, 11 ans, Tambacounda, Sénégal

Photographie prise le 30 août 2017. Sira vient d’une famille de 9 enfants. Elle est née à Tambacounda à 7 heures de Dakar. Son père est musicien est sa mère travaille à la maison. Son plat préféré, c’est le poulet mais elle mange aussi principalement du millet avec des cacahuètes, elle a même appris à cuisiner le Ngalakh, un porridge sénégalais à base de millet.

Gregg Segal

9. Rosalie Durand, 10 ans, Nice, France

Photographie prise le 18 août 2017. Depuis que ses parents sont séparés, Rosalie vit la moitié du temps chez sa mère et l’autre moitié chez son père. Son régime est principalement basé sur du poisson, et cela grâce à son père qui est restaurateur. Elle sait faire des crêpes et des salades de lentilles toute seule comme une grande, contrairement à moi ce qui me pousse à me poser la question du sens de ma vie sur cette terre.

Gregg Segal

10. June Grosser, 8 ans, Hamburg, Allemagne

Photographie prise le 11 août 2017. Et que je te colle des schnitzel et autre bretzel à chaque repas ! Mais figurez-vous que bizarrement, June commence à aimer aussi les brocolis, ce qui est tout de suite beaucoup plus rare. Cela dit, si vous galérez à faire manger des brocolis à vos enfants on a pour vous les légumes que détestent les enfants sauf sous forme de frites.

Gregg Segal

On vous le redit, suivez donc Gregg Segal sur son compte Instagram @greggsegal ou sur son site officiel. Et sinon on en parle des aliments que les enfants détestent le plus ?