Si des incendies, parfois incontrôlables, se déclarent malheureusement trop souvent, dans des endroits impactés par le réchauffement climatique, ils restent temporaires. Les feux dont il est question dans ce top super hot en revanche, sont naturels et perpétuels. Des phénomènes étranges qui ne cessent de fasciner…

1. The Gates of Hell (Turkménistan)

Les portes de l’enfer… Tout un programme ! Un énorme trou de plus de 70 mètres de diamètre, qui abrite un impressionnant brasier depuis 1971. 1971 étant l’année où la cavité s’est formée quand une équipe de scientifiques russes se mit en tête d’exploiter la grande quantité de gaz présente dans le sous-sol de cette région du désert du Karakoum. C’est en effet dès que le forage débuta que les choses dérapèrent méchamment. Une quantité non négligeable de méthane fut libérée et les responsables de la chose décidèrent d’y mettre le feu pour limiter les risques. Et depuis, le feu ne s’est jamais éteint… Le site est d’ailleurs très touristique. Des yourtes ont même été installées tout autour, à bonne distance, pour permettre aux visiteurs de dormir sur place.

2. La Montagne de feu (Azerbaïdjan)

On raconte que déjà à l’époque, Marco Polo avait pris peur en visitant la région qui selon lui, était en proie à des incendies aussi mystérieux qu’effrayants. Bien des années plus tard, on comprit bien sûr que ces feux étaient dus à la présence dans le sol d’importantes réserves de gaz sous pression. Depuis, l’exploitation du gaz en question provoqua une diminution du phénomène. Sauf du côté de Yanar Dag, où on vient de partout voir un spectaculaire mur de feu perpétuel de 10 mètres long. Il paraît que ce serait un berger qui l’aurait accidentellement allumé dans les années 50.

3. La Fontaine ardente (Miribel-Lanchâtre)

C’est l’une des sept merveilles du Dauphiné : la Fontaine ardente ! Une sorte de feu de camp perpétuel, dans la montagne, non loin de Grenoble, près du village de Miribel-Lanchâtre. Il peut arriver que la flamme s’éteigne à cause du vent mais il est très facile de la rallumer. Parfait pour faire griller des saucisses pendant une randonnée.

4. Le Puits de feu de Chamchamal (Irak)

Creusé en 2015 pour irriguer une ferme voisine, ce puits a libéré du méthane qui depuis, ne cesse de brûler. Plus de 2200 litres de gaz sont consommés chaque jour. Ce qui ne va pas sans représenter un risque pour les personnes vivant à proximité ainsi que pour l’environnement.

5. Eternal Flame Falls (États-Unis)

Une jolie petite cascade qui cache une cavité où brûle un feu perpétuel… Alors forcément, un tel phénomène a donné lieu à quelques légendes. On aurait ainsi aperçu des elfes dans l’Orchard Park, au sein de l’état de New York, où se situe la flamme. La présence d’arbres aux racines aussi tentaculaires qu’apparentes, ne fait que conférer au lieu une aura des plus mystérieuses. Il ne manquerait plus que Big Foot s’en mêle…

6. Centralia (États-Unis)

Bienvenue à Centralia, Pennsylvanie. Ici, au sommet de cette énorme réserve de charbon en feu, les rues et les terrains vagues laissent en permanence échapper une fumée aussi étrange que parfaite pour instaurer une ambiance un peu flippante à Halloween. À Centralia où seules 7 personnes vivaient en 2007, là, au-dessus d’un tas de charbon fumant… Pour info, c’est la ville qui a inspiré le jeu vidéo Silent Hill. Ça vous donne une idée de l’ambiance…

7. Yanartas (Turquie)

Un des plus anciens feux perpétuels du monde. Imaginez un peu : voici 2500 ans que cette montagne turque brûle. Quand Jules César tentait de conquérir le monde, il y avait déjà le feu ! En même temps, l’homme a appris à exploiter ce phénomène. Jadis, les marins utilisaient les feux comme repères quand ils approchaient des côtes. Un phare naturel en somme.

8. Le Temple de Baku (Azerbaïdjan)

Forcément, avant qu’on comprenne vraiment pourquoi un feu pouvait brûler naturellement et perpétuellement, de tels phénomènes pouvaient prendre des significations spirituelles. C’est d’ailleurs ce qui s’est passé dans la péninsule d’Abseron, où un conduit de gaz naturel, en feu, inspira les habitants à construire un temple destiné aux sacrifices. En 1969 néanmoins, la flamme finit par s’éteindre. Elle brûle à nouveau aujourd’hui et tout le site est inscrit à l’UNESCO.

9. La montagne en feu (Australie)

Nous voici en Nouvelle-galles du Sud, où une montagne brûle depuis plus de 6000 ans… Un phénomène certes fascinant mais aussi plutôt problématique pour la région. D’après les spécialistes, ce serait la foudre qui aurait allumé la mèche il y a très très longtemps…

10. The Smoking Hills (Canada)

Dans cette partie du Canada, tout à fait au nord, il fait traditionnellement très froid. Pourtant, ces collines situées en bord de mer, ne cessent de brûler depuis des siècles. La cause ? Plusieurs gisements de lignite riches en soufre. Particulièrement photogénique, le site attire lui aussi de nombreux touristes.

Le top le plus torride de l’année.

Source : Atlas Obscura