Parfois, on veut juste casser un mur peinard dans sa maison et on se retrouve à se promener dans un dédales de galeries antiques situées à plus de 84 mètres de profondeur. Faut reconnaître que ça n’arrive pas souvent, du moins à nous, à nous ça n’arrive pas souvent souvent (après, il faudrait qu’on s’entende sur ce qu’on entend par « souvent », mais disons que ça ne m’est pas arrivé plus d’une fois par millénaire, perso). Mais à d’autres, ça arrive un peu plus souvent et ils ont bien de la chance parce que ça leur en fait, des choses à raconter au repas de famille.

1. Le paysan qui est tombé sur un tunnel menant à une nécropole mystérieuse

En 1887, à Saïda, un paysan libanais tombe sur un tunnel en labourant ses champs. Il suit le tunnel, relativement bien conservé, et débouche dans une nécropole contenant plein de sarcophages. Aussitôt, le paysan alerte les autorités qui envoient des scientifiques pour effectuer des fouilles. Au total, on retrouve quelques six sarcophages en excellent état de conservation et dont l’origine s’étale sur un siècle entier. Manifestement, il s’agissait des dépouilles de souverains d’un royaume phénicien, Sidon, mais comment expliquer la présence d’art grec aussi loin des frontières hellènes ? Toujours est-il que l’un des sarcophages présente une scène de bataille à la gloire d’Alexandre le Grand : il s’agit de la tombe du roi Abdalomynos qui avait été placé sur le trône par ledit Alexandre.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Kingbjelica

2. Le Turc qui avait mis au jour tout une cité souterraine

En 1963, un Turc abat un mur de sa maison et découvre que derrière ce mur se trouvait une pièce secrète, laquelle ouvre sur tout un réseau de tunnels d’une complexité immense. Le Turc part à l’aventure et rapidement, il découvre une cité souterraine immense qui s’avérera être l’ancienne cité souterraine turque de Derinkuyu, 18 étages bâtis au VIII° siècle et dans lesquels se réfugiaient les habitants pour échapper aux catastrophes et aux épidémies. C’est également là que se sont réfugiés les chrétiens orthodoxes pour échapper aux persécutions ottomanes, au début du XX°. La région comptait en effet de nombreuses villes souterraines reliées entre elles par des tunnels. On pense que ces installations ont été totalement abandonnées au début des années 20.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Bjørn Christian Tørrissen

3. Le touriste qui découvre un tunnel que personne ne connaît

En février 2019, un touriste a découvert en Thaïlande un tunnel de 84 mètres sur 3,5 de hauteur reliant les deux versants d’une colline. LE problème, c’est que ce tunnel, manifestement récent, n’est déclaré nulle part. Les autorités ont donc ouvert une enquête pour déterminer qui avait creusé ce tunnel et dans quel but. A l’heure actuelle, il semblerait que le tunnel ait été l’oeuvre d’une entreprise basée dans les îles vierges britanniques et à qui le terrain appartient.

4. Les étudiants qui débusquent un tunnel sur une falaise australienne

Plusieurs étudiants d’une université australienne voulaient effectuer des modélisations 3D d’une falaise. C’est en faisant des recherches qu’ils ont identifié ce qui ressemblait drôlement à l’entrée d’un tunnel recouverte de végétation. Grâce à leur travail, les étudiants réussissent à identifier l’emplacement de l’entrée et à la modéliser, attirant l’attention des autorités. Car personne n’est d’accord quant à l’origine du tunnel et à son objet. Certains affirment que, dans les années 1920, il servait au gardien du phare pour surveiller l’arrivée des bateaux ; d’autres assurent qu’il s’agit d’un tunnel construit pendant la Seconde Guerre mondiale ; un homme enfin affirme que, dans les années 50, la société de construction pour laquelle il travaillait lui avait demandé de participer à la transformation du tunnel en laboratoire de recherches nucléaires. Mystère.

5. Les ouvriers qui ont trouvé un tunnel à Ecaussinnes

En 2013, des ouvriers qui travaillaient dans une rue d’Ecaussinnes ont mis à jour un tunnel dont l’origine est incertaine et qui servait probablement à relier deux châteaux de la commune, le Château-fort et le Château de la Follie. En tout état de cause, il semble que le tunnel ait été utilisé pendant de nombreuses (très nombreuses) années, car sa construction fait intervenir plusieurs matériaux distincts, y compris des moellons et des briques.

6. Le tunnel sous la prison d'Alcatraz

Je vous vois venir : vous imaginez déjà une évasion. Mais c’est ignorer qu’avant de devenir la prison la plus connue du monde, Alcatraz était un fort militaire. Aussi, le tunnel découvert par hasard par des archéologues sous le sol de la prison, à une faible profondeur, était-il plus vraisemblablement utilisé par les soldats pour rejoindre le continent sans emprunter de bateau. Mais je vous rassure, il n’est pas impossible que ce tunnel ait servi un jour ou l’autre à des prisonniers inspirés pour une évasion spectaculaire.

7. Le tunnel de Doc Noss

Doc Noss était un chercheur d’or dans l’Amérique des années 30. En 1937, il aurait par hasard découvert un tunnel au Nouveau-Mexique et, l’explorant, serait tombé sur 200 lingots d’or dans ce qui s’apparentait à une ancienne salle minière désaffectée. Mais Doc Noss, avide d’élargir les parois du tunnel dans l’espoir de découvrir de l’or supplémentaire, aurait dynamité la salle, entraînant son effondrement. Tant pis pour l’or, donc. Et tant pis pour Doc qui se fera flinguer quelques années plus tard par un de ses associés.

Crédits photo (Domaine Public) : Family Picture

8. Les souterrains mystérieux de la Croix-Rousse, à Lyon

En 1959, des agents de la Ville de Lyon qui intervenaient sur un effondrement de chaussée découvraient un puits monumental débouchant sur des galeries longues de 2 km à 34 mètres en contrebas. Après inspection, il s’avère que le réseau est constitué d’une colonne vertébrale principale et de 16 arêtes perpendiculaires en cul-de-sac, le tout descendant vers le Rhône. Comme une arête de poisson. On sait que ce réseau date de l’Antiquité, mais on ignore à quoi il pouvait servir. On estime qu’il aurait pu s’agir d’un système de monte-charge, mais on n’en est pas sûr du tout du tout.

On a aussi découvert un tunnel sous la pyramide de la Lune. Mais on est quand même loin des tunnels les plus longs du monde (surtout niveau mystère).