Déjà 4 semaines de reconfinement. Heureusement, les articles de presse sur les débiles du confinement continuent de se ramasser à la pelle. Ça tombe bien, on n’avait pas l’intention d’arrêter de parler d’eux. Mais préparez-vous : bientôt ça sera la fin du confinement et le retour tant attendu des champions de la semaine ! Vous êtes heureux ? Moi, oui.

1. Confinement : sur son attestation, il écrit qu'il veut "péter la gueule à un mec" et écope de 135 euros d'amende

L’analyse de Topito : Ok maintenant même les gens honnêtes se font verbaliser ? Bah super…

2. Faute d'alcool, sept Russes boivent du gel hydroalcoolique et meurent

L’analyse de Topito : Alors petit rappel, le gel hydroalcoolique, c’est pour se laver les mains. Apparemment certains oublient.

3. Un médecin conseille à papi et mamie de manger dans la cuisine à Noël

L’analyse de Topito : C’est sûr que c’est bien pour la santé de Papi et Mamie, mais pourquoi pas porter des combinaisons de cosmonautes en plus ?

4. Le Havre : sans masque sur sa trottinette, il tente de fuir la police mais tombe en panne de batterie

L’analyse de Topito : finalement les trottinettes électriques c’est trop bien.

5. Touché par la Covid-19 et la dengue, il devient aveugle et paralysé après une morsure de cobra

L’analyse de Topito : le mec il a jamais tiré une carte « Chance » au Monopoly.

6. Le Mans. Il sort sans attestation : un homme verbalisé neuf fois

L’analyse de Topito : Chaque semaine y’a un petit malin qui essaie de battre un record. Faut arrêter les gars ça sert à rien là.

7. Joinville : déjà verbalisé pour une fête clandestine, il remet ça

L’analyse de Topito : le mec quand les boîtes vont rouvrir il pourra même pas y aller parce qu’il sera en taule.

La première amende ne l'avait visiblement pas dissuadé

Posted by Capital on Monday, November 23, 2020

8. Un habitant de La Fère verbalisé devant chez lui pour «déplacement interdit hors de sa résidence»

L’analyse de Topito : Ah ouais, les flics ne rigolent pas du tout, un pied hors de chez toi et c’est la prune.

9. Drôme : verbalisé pour défaut d’attestation de déplacement, il frappe un policier

L’analyse de Topito : Il a peut-être cru que c’était comme ça qu’on faisait sauter une amende. Mais non, c’est pas comme ça.

10. Vesoul : le voleur revient sur ses pas et se fait cueillir

L’analyse de Topito : Il s’est fait choper parce qu’il n’avait pas son attestation, et ça on aime beaucoup.

L’article n’a pas d’aperçu mais on vous le met ici si vous voulez vous moquer.

Allez, à la semaine prochaine. D’ici là, remplissez bien vos attestations et puis lisez les tweets du reconfinement (un épisode par jour) et les teubés de la semaine. Bises.