Vivre avec un chat présente beaucoup d’avantages, mais aussi un inconvénient. Celui de voir ton chat vieillir et mourir largement avant toi alors même que tu le considères comme la chair de ta chair. Voilà. Quand t’as un chat tu es condamné à vivre ce deuil horrible dont tout le monde se fout parce que ça va au bout d’un moment. Mais ça c’était avant ! Car grâce à ce top ton chat pourra peut-être vivre plusieurs décennies. Enfin juste deux. Calme-toi.

1. Tout d'abord vous me stérilisez ce pauvre animal

Eh oui les gars. Un chat stérilisé c’est un chat qui vit en moyenne 5 ans de plus que les autres. Pourquoi ? Tout d’abord parce que les chats stérilisés sont moins tentés de fuguer, n’auront pas l’occasion d’aller batifoler sur les toits et de vous ramener le sida du chat ou n’importe quelle autre MST de chats. Il se fera aussi moins taper sur la gueule par les autres chats. Et puis surtout la stérilisation pour les chats devrait être automatique, ceux qui vous disent que c’est contre nature, expliquez leur que la surpopulation du chat est aussi contre nature. Y’a bien trop de chats sur cette maudite planète !

2. Optez plutôt pour un chat qui n'a pas de race

Et quand je dis « pas de race » je veux pas dire que c’est un chat qui s’en balec de la vie mais vraiment littéralement un chat qui n’a pas de race. Les fameux chats de gouttière vivent plus longtemps que les chats de race (et coûtent nettement moins cher par ailleurs). Normal, les chats de race sont souvent de gros fragiles issus de moultes consanguinités ce qui en fait de frêles petites choses peu résistantes aux affres de la vie.

3. Les chats en appartement vivent plus malheureux mais plus longtemps

On a tendance à culpabiliser de garder prisonnier son chat dans un petit appart (déjà je vous déconseille d’adopter un chat si vous vivez dans un 10m2, ne serait-ce que pour votre bien-être personnel), sachez toutefois que les chats en appartement sont exposés à nettement moins de danger qu’en extérieur où il pourra se faire écrabouiller par une voiture, bouffer par un renard, intoxiquer par des chenilles processionnaires ou tout simplement shooter par quelqu’un de malveillant (oui ça existe). Alors oui les chats en appart sont plus exposés au diabète, à l’obésité et à la dépression mais au moins ils seront malheureux plus longtemps, génial non ?

4. Etre riche en gros

Les progrès en médecine vétérinaire existent au même titre que pour les humains. Seul souci dans l’histoire : les tarifs. A moins d’avoir souscrit à une assurance pour votre chat (ce que personne ne fait, on est d’accord), le simple entretien de l’animal représente un coût, mais pour peu que ce con de chat saute par la fenêtre du 5ème et se pète les 4 pattes, vous serez confrontés à un choix impossible : raquer 5000 balles (que vous n’avez pas) ou le faire piquer. Bref, quand on est riche on raque toujours et le chat a donc quelques années de survie en rab. C’est moche mais en même temps fallait peut être pas habiter au 5ème étage.

Toujours est-il que si vous tenez à votre animal, il vaut mieux prévenir que guérir, pensez à l’emmener régulièrmeent chez le véto pour checker si tout va bien. Avec un peu de chance, le vétérinaire complimentera le physique de votre chat et ça vaudra bien la peine de claquer 60 balles pour ça.

5. Ne lui filez pas n'importe quoi à bouffer

Et ceci est d’autant plus justifié quand vous vivez en appartement. Le mieux (et ça nous renvoie au point précédent), c’est plutôt de privilégier les croquettes et la pâtée de chez le véto, nettement plus cher mais nettement moins merdique pour le foie de votre petit animal. Je sais ça fait mal au cul, mais en même temps vous aviez besoin d’une vraie motivation pour faire un régime, la voici. Investissez dans la nourriture de votre chat et ne vous nourrissez plus, c’est un hyper bon conseil.

6. Faites le boire

Attention pas boire du Spritz hein. Non, boire de l’eau. Les chats sont un peu du genre à ne pas être interressés par l’eau. Pour les inciter à laper plus que de raison, vous pouvez leur laisser des bols de flotte à plusieurs endroits chez vous, de manière à ce qu’ils aient toujours un accès opportun à l’eau.

7. Brossez-le à foison

Que votre chat détienne une fourrure fournie ou un poil ras, il est vivement conseillé de le brosser régulièrement (sauf si c’est un chat sans poil, jouez pas au plus con avec moi). Ça permet notamment de réduire la quantité déjà astronomique de poils qu’il ingurgite en faisant sa toilette.

8. Jouez avec lui

Ouais OK jouer avec son chat c’est sympa deux minutes mais on se fait assez vite ièch à faire gigoter ce petit bout de ficelle. Toutefois, pour lui c’est non seulement une source inestimable de divertissement (et ça évite qu’il fasse une grosse dépression déjà que vous le faites vivre dans 15 m2), mais c’est aussi un bon moyen de lui faire faire de l’exercice. Eh oui les chats sont comme nous, ils ont besoin de se remuer un peu le derche.

"Miaou- Miaou ?- Miaou- Miaou !"

Posted by Topito on Monday, July 2, 2018

Personnellement, mon chat a 72 ans.

Sources : Animoscope, Chats du monde