Tout le monde sait que les cocktails en bouteilles, c’est franchement dégueulasse. Non, un vrai cocktail, ça se prépare avec amour et juste un peu de muscles au moment de mélanger ses ingrédients. Un art que maitriseNT parfaitement les Espagnols qui ont inventé un paquet de cocktails réputés pour secouer les méninges… en toute modération.

1. La Sangria

Cocktail d’alcoolique pour soirées étudiantes, la Sangria retrouve ses lettres de noblesse en franchissant les Pyrénées. Composé à base de vin rouge, de blanc ou de pétillant (sangria de Cava), il suffit de quelques morceaux de fruits pour en faire une boisson diététique idéale pour accompagner les fêtards jusqu’au bout du jour ou de la nuit !

2. Le tinto de verano

Plus modestement traduit en « vin rouge d’été », ce cocktail andalou est réalisé à partir de vin rouge mélangé avec de la limonade espagnole (gaseosa), du citron (pour la déco ou un zeste d’acidité) et de quelques glaçons. Une boisson de champion à boire très frais pour faire descendre son cerveau en température.

3. Le Calimotxo

Ce cocktail aurait été créé par une bande de potes basques qui, pour déconner, aurait décidé de mélanger le reste d’une bouteille de vin rouge avec du Coca-Cola. L’un d’eux, surnommé Kali (de son vrai nom Caliméro) était plus laid (Motxo en basque) et aurait donné son nom à ce cocktail devenu depuis un classique des concerts et autres festivals.

4. Le Carajillo

Le carajillo serait né du côté de Cuba lors de son occupation par les colons espagnols. Pour se donner du courage (« coraje »), les soldats avaient alors pour habitude de mélanger du café avec du rhum local, lui donnant son petit nom de scène : Carajillo. Aujourd’hui, la fête a remplacé la bagarre mais le cocktail lui, a conservé toutes ses vertus !

5. L’agua de Valencia

Il paraît que les oranges de la région de Valence sont les meilleures au monde… Tout ce qu’on sait nous, c’est qu’elles sont parfaites pour préparer ce cocktail populaire de la région. Ce dernier se compose d’huile de coude – il faut en effet presser les oranges – de cava (équivalent du Champagne en Espagne), de vodka et de gin. Une formule magique recommandée pour oublier tous ses pépins.

6. Le Zurracapote

Le zurra, surnom attribué par ses habitués, est composé de vin rouge mélangé avec du whisky voire du brandy. Pour garder la ligne, on y trouve également des morceaux de pêche, d’abricot, de pruneau et de raisins sec, le tout relevé avec de la cannelle. Et comme les Espagnols n’aiment pas se presser, ils laissent mariner cette potion magique pendant au moins 8 jours avant de faire tourner les serviettes en même temps que les têtes.

7. La leche de pantera

Le « lait de panthère » n’est pas fait pour les petits joueurs ! Servi à l’origine aux légionnaires espagnols, ce cocktail mélange du lait avec de la liqueur ou du gin, auxquels peuvent également venir s’ajouter des blancs d’œufs et de la cannelle. On n’est pas loin du cocktail Molotov pour l’estomac et les neurones !

8. La piña colada

La piña colada aurait été inventée par un célèbre pirate porto-ricain qui sévissait au 19ème siècle dans les caraïbes. Pour motiver ses hommes avant chaque bataille, il leur refilant une boisson à base d’ananas, de noix de coco et surtout d’une bonne dose de rhum. Ça c’est la version héroïque. Une autre nettement moins exotique attribue la paternité de la pina colada à un barman barcelonais qui aurait vécu au début du 20ème siècle.

9. Le Yayo

Les Espagnols sont de grands amateurs de Vermouth, un vin un peu amer à base d’absinthe, qu’ils aiment mélanger avec du Gin et de l’eau gazeuse. Nom de code : Yayo, qui en argot espagnol veut également dire « cocaïne ».