On pense trop souvent que les chats sont de gros branleurs nihilistes qui ne pensent qu’à pioncer, manger et éventuellement élaborer des plans pour venir à bout de l’espèce humaine. Mais en fait non. Plusieurs chats ont déjà tenu dans l’histoire du monde des postes à responsabilités…

1. Maire (États-Unis)

Il n’y qu’aux États-Unis qu’un chat peut devenir maire. C’est ainsi que la petite ville de Talkeetna, près du Denali National Park a eu le plaisir d’avoir un maire chat. Un greffier appelé Stubbs, qui est entré en fonction en 1998. Son rôle consistant principalement à patrouiller en ville, attendre, dormir et recevoir des visiteurs dans son bureau. Un jour de 2013, Stubbs passa à deux pattes de la mort quand un chien, certainement du parti adverse, décida de sauvagement l’attaquer. Finalement, il se remit et put finir sa vie en paix. Il s’éteignit chez lui en 2017. Mais pour ça on vous renvoie aux villes qui ont élu un animal comme maire.

2. Compositeur (États-Unis)

Il était une fois en 1996… Le rabbin Moshe Cotel était assis devant son piano, à la recherche de l’inspiration. Soudainement, son chat Ketzel déboula sur le clavier. Interloqué par la mélodie qui en résultat, Moshe Cotel décida de retranscrire les notes. Un an plus tard, il soumit le morceau en question à un concours de chansons originales de moins de 60 secondes et remporta la mention honorable. Le morceau en question étant intitulé Pièce pour piano : quatre pattes.

3. Officier des douanes (Russie)

C’est en 2002, qu’attendris par un chat qui s’était présenté à eux, les employés d’un poste douanier de Stavropol en Russie, décidèrent de lui offrir un emploi. L’emploi en question consistant à fouiller les voitures pour y trouver du caviar de la mer Caspienne illégalement introduit. Malheureusement, en 2003, sa carrière prit fin quand une voiture le renversa. Beaucoup ont alors pensé qu’il ne s’agissait pas d’un accident mais d’un meurtre commandité par la mafia. Il faut dire qu’en 12 mois, mine de rien, le chat avait permis de considérablement faire baisser le trafic d’œufs d’esturgeons dans la région.

4. Informateur pour la CIA (États-Unis)

Dans les années 60, la CIA décida d’entraîner des chats pour devenir espions au sein des ambassades russes. Le programme, intitulé, Project Acoustic Kitty, consistant à implanter des micro-transmetteurs dans le corps des chats sans que cela ne se voit. Le premier chat à avoir été envoyé en mission, fut une femelle chargée d’écouter la conversation de 2 personnes dans un parc. Malheureusement, et c’est totalement véridique, le chat fut renversé par une voiture en traversant la route, avant d’entrer dans le parc. Un accident qui incita la CIA à juger le projet non viable. Tout cela après avoir tué un nombre incalculable de chats…

5. Marin (Allemagne)

Les chats ont toujours été appréciés sur les bateaux. Non seulement ils n’ont pas le mal de mer et s’acclimatent plutôt bien, mais en plus, ils bouffent les rats. Plusieurs ont d’ailleurs été décorés pour leurs services. L’un des plus célèbres reste Sam, un chat embauché sur le Bismarck. Quand il fut torpillé, Sam put s’en sortir et fut transféré sur le HMS Cossack. Bateau également torpillé. Direction le HMS Ark Royal, torpillé lui aussi. Toujours sain et sauf, Sam fut mis à la retraite.

6. Chef de cabinet (Angleterre)

Enfin pas vraiment chef de cabinet mais Chief Mouser ! Il s’agit d’un chat en service au 10 Downing Street, qui travaille donc le Premier Ministre anglais. Son job ? Chasser les éventuelles souris. Reste que le job a été créé sous le règne d’Henri VIII. Le chat qui est resté le plus longtemps en poste s’appelait Wilberforce. Il a vu défiler les premiers ministres Edward Health, Harold Wilson, Jim Callaghan et Margaret Thatcher.

7. Préposé au courrier (Belgique)

Retour en 1876 à Liège, où plusieurs chats étaient chargés de transporter le courrier. Ils étaient exactement 37 et devaient donc se trimballer des lettres accrochées à leur cou dans des pochettes étanches. Le plus rapide fit sa livraison en 5 heures. Le plus lent mis 24 jours. Du coup, l’idée fut abandonnée et c’est ainsi qu’aujourd’hui à Liège, ce sont des humains qui distribuent le courrier.

8. Acteur (Un peu partout)

Bon, certes, les chats ne sont pas les seuls animaux à jouer au cinéma ou à la télévision. Ils se tirent sur ce plan un peu la bourre avec les chiens. Les plus connus étant Mr. Bigglesworth de la saga Austin Powers, le chat de Blofeld dans Bons Baisers de Russie, le chat de Vito Corleone dans Le Parrain, Mrs Norris dans Harry Potter, Church dans Simetierre ou encore Jonesy dans Alien. Salem, le chat de Sabrina, l’apprentie sorcière aussi, mais lui était mécanique donc…

9. Assistant bibliothécaire (Russie)

On le sait, les chats sont très silencieux. Capables de se déplacer sans faire de bruit, leur place est toute trouvée dans une bibliothèque. C’est ainsi que Kuzya a décroché son job d’assistant à la bibliothèque pour enfants de Novorossiyzk en 2013. Il est simplement entré. Le problème, c’est qu’en Russie, on ne rigole pas avec les permis de travail. S’il voulait rester, Kuzya devait avoir le sien. Les employés firent donc le nécessaire pour légaliser l’emploi du greffier. Son salaire ? 30 boites de pâté pour chat par mois. Seule contrainte : se présenter au boulot affublé d’un nœud papillon.

Source photo : Giphy

10. Astronaute (France)

Tout commença quand en 1961, les Français décidèrent d’expédier des rats dans l’atmosphère. Devant le succès de cette mission, ils passèrent aux chats. 14 furent sélectionnés et entraînés avec passage dans la fameuse centrifugeuse. On les exposa aussi à des bruits de fusée pour les habituer et on leur implanta des électrodes. Finalement, en octobre 1963, la chatte Felicette prit la direction des étoiles et atteignit l’altitude de 161 kilomètres avant de redescendre, toujours dans son compartiment, grâce à un système de parachute, saine et sauve. C’est malheureusement le seul chat à avoir survécu à ce genre d’expérience cruelle.

Voilà clairement des compagnons à récompenser avec les meilleurs cadeaux pour chat.

Source : Listverse