Vous me voyez désolé, mais je vais devoir vous parler de choses à la fois déprimantes et angoissantes. Autrement dit, je vais bien vous niquer votre journée avec des sales nouvelles. Parce que oui, sachez que le monde est en danger permanent. À tout moment, quelque chose peut nous tomber sur le coin de la tronche et décimer (voire anéantir) la vie sur Terre. Cette bombe à retardement pourra prendre plusieurs formes. Il pourra venir du dérèglement climatique, de catastrophes naturelles, de phénomènes spatiaux, et même directement de nous, les humains. Bref, je vous précise tout ça ci-dessous et vous présente mes excuses par avance pour la déprime occasionnée. Soyez forts.

1. La fonte du permafrost pourrait libérer des tonnes de gaz pas très sympa

Le permafrost, pour résumer très grossièrement (mais sans insultes), c’est les sols terrestres gelés depuis très longtemps. Ils sont essentiels à l’équilibre de la vie sur Terre, mais le problème c’est qu’avec ce joyeux réchauffement climatique, ils fondent de plus en plus vite. Ce faisant (non, pas l’animal), ils peuvent libérer des gaz qu’ils tenaient capturés depuis bieeeen longtemps. Le perfmafrost contient par exemple 1700 milliards de tonnes de carbone qui, en se libérant, peuvent se transformer en Co2 et en méthane, deux gaz à effet de serre. En gros, la fonte du permafrost entraînerait une forte accélération du réchauffement climatique qui nous serait sûrement fatale. Ça craint, hein ?

2. Le perfmafrost contient aussi des vieux virus et bactéries qui pourraient foutre la merde

Les sols gelés emprisonnent des virus et bactéries et, sachant que les plus vieilles couches de perfmafrost datent d’il y a des millions d’années, certains de ces microbes sont, eux aussi, extrêmement vieux (genre bien plus que ta voisine du 3ème). En fondant, le perfmafrost va libérer ces charmants micro-organismes, et ça risque d’être pas beau du tout. Pour donner une idée, en 2016, le cadavre d’un cerf pris dans les glaces est remonté à la surface en Sibérie, et il contenait des bactéries responsables de l’anthrax, une maladie bien mortelle. Le cadavre a contaminé d’autres cerfs, mais aussi un gosse qui en est mort. Rien que ça. Alors maintenant imaginez un peu quand la fonte des sols s’accélèrera et que des vieux virus datant d’il y a dix millions d’années se pointeront à l’improviste. Ça risque d’être pas bien jojo parce qu’on ne sait pas trop comment notre corps réagira à ces souches totalement inconnues. Sûrement très mal (sans vouloir vous déprimer).

3. Six bombes nucléaires ont été perdues par l'armée américaine

Non, vous ne rêvez pas : entre 1950 et 1968, l’armée américaine a bien « perdu » des armes capables de tuer des millions de personnes. La plupart ont été abandonnées dans l’océan suite à des accidents et l’une d’entre elles est « probablement » enterrée dans un champ en Caroline du Nord. C’est hyper rassurant de savoir que des trucs aussi dangereux reposent comme ça n’importe où. Bon, après, l’armée américaine assure que les bombes n’exploseront pas, mais qui a réellement confiance en l’armée américaine ?

4. Le super volcan de Yellowstone pourrait rentrer en activité

Dans le parc de Yellowstone se trouve un énorme volcan dont on ne sait exactement quand il pourrait rentrer en éruption. Il y a une dizaine d’années, la Nasa pensait que la probabilité pour qu’il se réveille de notre vivant serait infime, mais des relevés plus récents tendent à rapprocher la date d’une prochaine éruption (même si c’est pas non plus pour demain). Et autant dire que c’est une mauvaise nouvelle parce que l’éruption de ce super-volcan pourrait projeter plus de 1 000 kilomètres cubes de pierres et de cendres dans l’atmosphère et recouvrir le territoire des USA de cendres. Il y a même une possibilité pour que le phénomène provoque un hiver volcanique, fasse chuter la température de la Terre, détruise des tas de récoltes et entraîne la mort d’au moins 90000 personnes. Tout ça reste assez flou pour le moment, mais faut imaginer le truc comme une cocotte-minute prête à exploser et à bien foutre la merde. À surveiller, donc.

Crédits photo (Domaine Public) : Unknown authorUnknown author

5. Le Big One, un bon gros tremblement de terre

Vous avez probablement déjà entendu parler de la « faille de San Andreas », cette faille géologique à la jonction des plaques tectoniques pacifique et nord-américaine. Ben cet endroit est une zone de forte activité sismique. Il faut donc comprendre par-là que les tremblements de terre y sont fréquents. Mais le vrai problème, c’est que les scientifiques prévoient un énorme séisme d’au moins 8 sur l’échelle de Richter qui pourrait détruire une bonne partie de la Californie, et ce d’ici moins de 40 ans. On sait que ça va arriver, mais on ne sait juste pas exactement quand. Et ça va faire très mal.

Crédits photo (Domaine Public) : USGS

6. Les tempêtes solaires pourraient couper Internet pendant des semaines

Des vents solaires viennent en permanence au contact de la Terre, mais ils sont arrêtés par notre magnétosphère, le champ magnétique qui protège la planète (très sympa de sa part). Sauf que cette magnétosphère a ses limites et qu’il y a des risques pour qu’une éruption à la surface du Soleil crée une tempête solaire qui vienne frapper notre planète. A priori, on devrait y survivre, mais tous nos appareils électriques pourraient être flingués, à commencer par l’Internet mondial. Et même si ça prête à sourire, sachez que notre économie n’est pas du tout prête à se priver d’Internet pendant plusieurs semaines. Ce serait même catastrophique.

Crédits photo (Domaine Public) : Credit: Skylab, NASA

7. La montée des eaux

Bon, cette « bombe » là n’est pas une surprise, on en parle depuis un bon moment, et comme on ne se bouge pas le cul sur le plan écologique ça va finir par arriver. Selon les estimations, l’élévation du niveau de la mer pourrait être d’environ 80cm voire 1m en 2100. Concrètement, ça voudrait dire que pas mal de territoires seraient recouverts par les eaux. Parmi les plus en danger, il y a le Bangladesh, les Pays-Bas, plein d’archipels, la Nouvelle-Orleans, Hô Chi Minh-Ville, Abidjan, Jakarta, Calcutta, Venise… en fait je sais pas pourquoi je vous fais une liste parce que les territoires concernés sont hyper nombreux. Je vous parle même pas des déplacements de population et des conflits qui en découleront. Ah ben si, j’en ai parlé du coup.

Crédits photo (Domaine Public) : NASA

8. Les volcans sous-marins peuvent créer des gros tsunamis

En janvier 2022, un tsunami a frappé les îles Tonga, et il se trouve qu’il a été provoqué par l’éruption d’un volcan sous-marin situé à proximité. C’est un phénomène qui risque de se reproduire encore et encore puisqu’il y a encore plus de volcans sous-marins que de volcans terrestres. Bien entendu, c’est hyper difficile de prédire quand et où ça va arriver, sinon ça serait pas drôle.

Crédits photo (Domaine Public) : National Oceanic and Atmospheric Administration

Bon ben maintenant, voilà comment survivre à l’apocalypse, c’est toujours bon à savoir.

Sources : National Interest, Le Point, National Geographic, Futura-sciences, Franceinfo,