En vrai, le seul intérêt d’aller nager dans la mer plutôt qu’à la piscine, c’est d’y croiser tout un tas de poissons et autres créatures aquatiques, si possible inoffensives. En cherchant bien, il est même possible de se baigner avec des bébêtes réputées pas toujours fréquentables.

1. Nager avec des cochons au Bahamas

Si vous êtes blasés de croiser des raies manta, ou d’aller emmerder les poissons clown dans des eaux turquoises, bonne nouvelle, si vous barbotez du côté des Bahamas, il est possible d’aller nager avec de véritables cochons « sauvages ». Une vingtaine de cochons roses et noirs vivent en effet en liberté sur l’île de Big Major Cay – également surnommée « pig beach » – située dans l’archipel Exumas. Ces derniers n’hésitent pas à venir faire quelques longueurs aux côtés des curieux de passage, dans l’espoir de grignoter quelques friandises telles que du pain et des légumes.

2. Barboter avec des crocodiles à cuba

Les crocodiles de mer sont réputés pour être les plus grands reptiles vivants sur Terre. Des créatures de 5 à 10 mètres de long que l’on croise notamment au large de Cuba dans l’archipel des Jardins de la Reine. Même si ces crocodiles de mer partent chasser le plus souvent la nuit, prévoyez quand même une jambe de rechange, au cas où !

3. Faire des longueurs avec des dugongs en Égypte

La légende raconte que ces créatures marines seraient à l’origine du mythe des sirènes. D’ailleurs le mot « dugong » signifie en malais « la dame de la mer »… Mais revenons à nos moutons dugongs. De nature amicale et joueuse, celui-ci se laisserait assez facilement approcher par les hommes au large du Mozambique, de l’Indonésie, de l’Australie ou de la mer rouge du côté par exemple de la station balnéaire égyptienne de Marsa Alam.

4. Se baigner avec des phoques en Baie de Morlaix (Bretagne)

Pas besoin d’aller très loin pour s’évader. Direction la Baie de Morlaix dans le bien nommé Finistère – là où la Terre se finit donc – pour aller à la rencontre d’une colonie d’une douzaine de phoques gris qui a élu domicile au large de l’archipel du Trégor. Un petit bateau permet de se rendre sur place avant d’enfiler palmes et tubas et d’aller nager aux côtés de ces mammifères de 300 kilos à jeun.

5. Nager avec des chiens palmés à Olhão au Portugal

Rien de palpitant sur le papier et pourtant… Ces chiens ne sont pas n’importe qui. A commencer par leurs (pa)pattes palmées héritées de leurs ancêtres qui depuis l’époque des Romains furent utilisés pour rapporter les filets et rassembler les poissons. Leur pedigree ne s’arrête pas là puisqu’un heureux élu a même fini à la Maison Blanche il y a quelques années, comme animal de compagnie du Président Obama. Et si vous aimez juste l’idée de nager avec des chiens tout mignons, une éleveuse dans le village d’Olhão organise des baignades de deux heures en compagnie de ses chiens.

6. Barboter avec des chevaux en Jamaïque

Les canassons sont comme vous et moi, ils ont parfois du mal à entrer complètement dans l’eau. C’est moins le cas en Jamaïque où des ballades à cheval sont organisées non seulement le long de la plage, mais aussi dans l’eau avec les vagues qui viennent vous rafraîchir les cuisses. Et rassurez-vous, même s’ils ont pied (sabots), les chevaux savent nager… sauf le dos crawlé, mais c’est un détail.

7. Faire la planche avec des Iguanes aux îles Galápagos

Plutôt que de rester à lézarder des heures sur la plage, pourquoi ne pas aller nager avec les iguanes qui barbotent en mer ? Ces créatures sont réputées pour être les derniers lézards marins de la planète. Ils sont au passage aussi effrayants qu’inoffensifs, l’espèce se nourrissant exclusivement d’algues.

8. Nager avec des manchots au Cap en Afrique du Sud

S’ils sont généralement davantage attirés par le froid glacial que par les UV des bords de mer, il existe une colonie de manchots à pieds noirs qui a élu domicile sur la plage de Boulder Beach située à la pointe sud de l’Afrique du Sud. Avec une bonne combinaison de plongée, histoire d’affronter sereinement les températures fraîches de ce coin d’Atlantique, vous pourrez aller faire trempette avec ces créatures australes … et leurs prédateurs rarement très loin.

9. Nager avec des méduses sur l'île de Mechechar en Polynésie

Nettement plus inoffensives que celles que l’on croise en Méditerranée, les méduses du lac de Ongeim’l Tketau sur l’île de Mechechar vous laisseront nager tranquillement avec elles sans aucun risque de piqûre/brûlure. En réalité, elles ont plus à craindre de nous que l’inverse, et certaines mesures ont été prises ces dernières années pour éviter de leur nuire. Certaines crèmes solaires ont ainsi été interdites lors de la baignade car elles contenaient des ingrédients nocifs pour l’écosystème fragile des lieux.

10. Nager avec des orques en Norvège

C’est le boss de fin du game imaginé par Darwin et sa sélection des espèces. L’Orque est un redoutable prédateur qui bouffe des requins blancs au petit-déjeuner, mais qui étonnamment ne s’en serait jamais pris à l’homme. Sans doute un pacte tacite de non agression entre les deux plus grands salopards de la planète… qui sait ? Si vous souhaitez en avoir le coeur net, rendez-vous entre novembre et février de chaque année au large des villes norvégiennes de Lofoten, Tromso et Tysfjord pour une plongée extrême en bonne compagnie.

Pour une fois qu’on ne parle pas de ces enfoirés de dauphins.