Il y a plein de raisons d’adopter un lapin plutôt qu’un chat. Genre le fait qu’on peut en faire de la bonne terrine déjà. Nan, j’rigole bien sûr, faites pas ça ou c’est vous qui allez finir en terrine. Avoir un lapin vous permet d’avoir une compagnie agréable sans se demander chaque jour si c’est un monstre sans coeur (les chats, on vous parle). En plus, comme il a quatre pattes qui portent bonheur, vous avez quatre fois plus de chance d’être heureux. Mais pour que votre bête soit elle aussi heureuse, il y a des choses à savoir avant d’adopter un lapin, comme les aliments à ne suuuurtout paaas lui filer (sinon, il va vraiment finir en terrine).

1. Le chocolat

Comme pour les chiens et les chats, il ne faut surtout pas donner du chocolat noir 70% aux éclats de noisettes à votre petit lapin. Eh oui car le chocolat contient de la théobromine qui est toxique pour les lapins et peut attaquer leur cœur et leur système nerveux. Pas dingue donc.

2. Certains légumes

Les lapins font un peu les difficiles pour bouffer des légumes, mais bon, c’est pour leur santé alors c’est ok. Avec eux, il faut donc éviter poireaux et champignons qui peuvent leur provoquer de l’anémie, mais aussi navets, qu’ils digèrent mal, pois et fèves, qui sont dangereux pour leur foie, et choux qui leur provoquent des ballonnements intestinaux. Il faut également éviter de leur donner des haricots verts qui sont difficiles à digérer pour les lapins.

3. La pomme de terre et la patate douce

Oubliez les petites frites pour votre lapinou. À cause de l’amidon qu’elles contiennent, la pomme de terre et la patate douce sont toxiques pour le lapin car elles lui provoquent de graves troubles digestifs. Et si elles sont germées, elles peuvent même provoquer la mort, et ça c’est pas ce qu’on souhaite.

4. L'ail et l'oignon

En plus de provoquer une mauvaise digestion, l’ail et l’oignon contribuent à la perte des globules rouges des lapins. Et cela peut engendrer une intoxication voire une anémie à votre animal. Pauvre bichon.

5. Les sucreries

Vous ne donneriez pas de gâteaux ou de bonbons à votre chien ? Bon bah faites pareil avec votre lapin. Trop de sucre pourrait abimer sa flore intestinale et provoquer une intoxication alimentaire, voire des infections. Et c’est non.

6. Certains fruits

Comme pour les légumes, certains fruits sont archi toxiques pour nos amis rongeurs à longues oreilles. La banane, l’avocat et la rhubarbe sont des fruits qu’il faut particulièrement éviter à cause de leur taux de sucre et des toxines qu’ils contiennent.

7. Le lait

Qui n’a pas envie de filer un bon bol de chocolat chaud à son lapin par un dur soir d’hiver ?? C’est pourtant une très mauvaise idée car le lait et globalement tous les produits laitiers sont très toxiques pour les lapins, provoquant entre autres troubles digestifs et lésions rhumatoïdes. Pas très cool.

8. Les plantes vertes

Si certaines plantes aromatiques traitées sont bonnes pour la santé du lapin, d’autres sont à proscrire car elles peuvent provoquer des irritations digestives, des diarrhées, voire s’avérer mortelles. Vous pouvez par exemple faire une croix sur le laurier, la fougère, le lierre, le lys, le muguet, la physalis et les coquelicots, ainsi que sur les plantes d’intérieur.

9. Le maïs

Le maïs peut être fatal pour le lapin car il contient beaucoup de glucides, ce qui le rend très difficile à digérer. Il peut aussi être amené à fermenter dans l’estomac du lapin (slurp), et donc à le rendre bien malade.

10. Le blé

On pourrait croire que les lapins raffolent de trucs à base de blé genre les biscottes (ou alors c’est que moi ?). Mais il s’agit en fait d’une légende urbaine (certainement propagée par moi du coup) car les aliments à base de blé sont néfastes pour le système digestif du lapin.

À tous les Cacahuètes de ce monde, faites gaffe à ce que vous bouffez, certains aimeraient faire la même chose avec vous alors soyez méfiants.

Sources : Woopets, Le mag des animaux, Biba.