La suite des Animaux Fantastiques est annoncée et on sait déjà que le film sera centré sur le personnage d’Albus Dumbledore. Le bon Albus est certes un excellent personnage d’Harry Potter mais celui de Rogue est encore meilleur et c’est en grande partie grâce à l’interprétation d’Alan Rickman dans les films. C’est donc le bon moment pour parler un peu plus de cet acteur britannique de renom qui nous manque beaucoup. On pense à toi Alan.

1. Il organisait des pranks pendant le tournage

Pendant le tournage de Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban, Alan Rickman (Rogue), Michael Gambon (Dumbledore) et Alfonso Cuarón, le réalisateur, ont décidé de jouer un tour à Daniel Radcliffe (Potter). Alors que les élèves dorment dans la grande salle, les professeurs sont censé faire une ronde pour vérifier que tout va bien. À la place, les trois potos ont décidé de cacher un coussin péteur dans les draps de Daniel et d’adopter un air choqué à chaque pet.

2. Il accompagnait toujours les enfants qui visitaient le tournage

Pendant le tournage des films, des enfants avaient la chance de visiter les lieux entre les scènes. L’actrice qui interprète Luna Lovegood a raconté plus tard qu’Alan Rickman accompagnait tous les jours des enfants sur le plateau et qu’il était donc en permanence entouré de jeunes émerveillés d’assister au tournage de la saga culte.

3. Il a gardé une caricature que Ruper Grint a fait de lui pendant le tournage du premier film

Pendant le tournage du premier film, les élèves devaient faire semblant d’écrire à la plume pendant le cours de potion et Rupert Grint (Ron) en a profité pour dessiner le professeur Rogue en exagérant les traits de l’acteur. Quand Alan a vu le dessin, Rupert a eu peur qu’il s’énerve mais il a trouvé le dessin très drôle et l’a gardé pendant des années.

4. Il écoutait de la musique avec ses écouteurs pendant le tournage

Les scènes tournées dans la grande salle étaient souvent très longues et tous les acteurs devaient rester à leur place sans bouger pour manger et écouter les discours de Dumbledore. Des années plus tard, l’acteur qui joue le professeur Flitwick a raconté avoir vu le fil de l’iPod de Rickman dépasser de sa robe de sorcier. On se demande ce qu’il pouvait bien écouter.

5. Il était un des seuls adultes à traiter les jeunes comme des acteurs et non comme des enfants

Après le décès d’Alan Rickman, Daniel Radcliffe a raconté de nombreuses anecdotes sur l’acteur mais on se souvient surtout de ses remerciements. Il a dit qu’Alan était un des acteurs qui lui avaient le plus appris et surtout, qu’il était un des premiers adultes sur le tournage à le considérer comme un de ses pairs et non juste comme un enfant alors qu’il n’avait que 12 ans.

6. Il a insisté pour inclure sur le plateau un enfant atteint d'un cancer

Paula DuPré Pesmen était une des productrices des trois premiers films Harry Potter et se souvient d’un moment touchant avec Alan Rickman. Un enfant de 15 ans atteint d’un cancer était venu visiter le tournage et son rêve était d’apparaitre dans le film. L’équipe du tournage lui avait dit que c’était malheureusement trop tard pour changer l’organisation mais Alan Rickman est intervenu. Il s’est mis dans le rôle de Rogue et a dit « Pourquoi cet enfant n’est pas dans le film ? » avant de le prendre par la main pour l’emmener au milieu des enfants acteurs. On peut le voir de dos dans un des plans.

7. Il se mettait dans le personnage dès qu'il mettait le costume

Quand Alan Rickman enfilait ce costume (qu’il a en partie conçu), il se mettait immédiatement dans la peau du personnage. Il marchait comme Rogue, parlait comme Rogue et les enfants avaient parfois un peu peur de lui. Ça ne l’empêchait pas de faire des blagues sur le plateau comme le fameux prank du premier point.

8. Il portait des lentilles noires pour mieux correspondre au personnage

Rogue est un personnage effrayant. Genre vraiment effrayant. Alan Rickman a très bien réussi à incarner le personnage et c’est son regard qui fait le plus flipper. L’acteur semblait pourtant très gentil mais il avait un petit secret : il portait des lentilles noires depuis le tout premier film. Mike Newell, le réalisateur de Harry Potter et la Coupe de Feu, n’était pas au courant et l’a un jour félicité sur la beauté de ses yeux.

9. Rickman a failli quitter la saga mais J.K Rowling lui a confié un secret qui l'a fait changer d'avis

Quand il a été décidé que la saga Harry Potter serait adaptée en films, seuls les premiers romans étaient sortis et les acteurs ne savaient donc pas ce que leurs personnages allaient devenir. Après le tournage du deuxième film, Alan Rickman a songé à quitter la franchise car il en avait un peu marre de jouer le même personnage peu charismatique qui s’habille toujours pareil. Pour le convaincre de continuer, J.K. Rowling lui a parlé de l’évolution du personnage de Rogue et lui a expliqué la signification du mot « Always ».

10. Il était sacrément beau gosse

Vous pouvez pas dire le contraire franchement.

Crédits photo (CC BY 2.0) : Marie-Lan Nguyen

Si Harry Potter te manque et que tu ne peux pas attendre la sortie du prochain film Animaux Fantastiques, tu peux acheter plein de cadeaux Harry Potter et les garder pour toi.