On a tous un collègue un peu pourri qui sent le roquefort, qui parle en permanence de ses gosses ou qui est juste particulièrement relou, mais est-ce vraiment là le pire qu’on puisse avoir au bureau ? Afin de s’en assurer, on vous a sélectionné certains des pires collègues de l’histoire, ceux avec qui tu ne voudrais vraiment pas bosser tellement ils sont peu sympathiques.

1. Une employée droguait sa collègue pour qu'elle soit virée à sa place

Les faits se sont déroulés en Italie. Alors qu’elle apprend que la société dans laquelle elle travaille prévoit de licencier plusieurs personnes, Mariangela Cerrato commence à apporter quotidiennement le café à une de ses collègues. Sympa vous me direz, mais en fait elle injectait dedans un puissant sédatif tel que du Valium ou du Xanax. Sa victime souffre alors de pertes d’équilibres, de somnolence et de maux de têtes. C’est après avoir percuté un arbre en rentrant chez elle que son neurologue lui conseille d’arrêter le café et que la vérité sera découverte près de neuf mois après le début de l’empoisonnement. Finalement c’est pas si grave quand vous vous plaignez du fait que votre collègue fait toujours un café dégueu tant qu’il ne met pas de sédatif dedans.

2. Un DRH mettait des diurétiques dans les boissons des femmes pour qu'elles s'urinent dessus

Le canard enchainé avait à l’époque révélé comment un DRH du ministère de la culture administrait des diurétiques à des dizaines de femmes pendant des entretiens d’embauches et faisait en sorte qu’elles s’urinent dessus devant lui après les avoir soigneusement éloignées des toilettes. Au total, plus de 200 victimes que le coupable avait répertorié dans un tableau Excel auquel s’ajoutaient également des photos prises à l’insu de ses victimes. Heureusement, ce monsieur a été poursuivi par la justice.

3. Une aide soignante mettait "de l'eau bénite" dans les boissons de ses collègues pour "les protéger"

Pendant plusieurs mois dans l’hôpital de Trévenans, une dizaine de soignants se sentent parfois étrangement patraques : grosses fatigues, jambes flageolantes… Ils réalisent que tous ces symptômes disparaissent lorsqu’ils rentrent chez eux. Un jour, une de leurs collègues fait un malaise et tombe, visiblement ivre. En ramassant son sac, ils trouvent à l’intérieur plusieurs seringues. En recoupant les dates où ils se sentaient mal avec celles où travaillait cette collègue, ils comprennent. Ils placent une caméra face au frigo du service et réalisent que celle ci injectait à leur insu un produit qu’elle qualifiera plus tard « d’eau bénite » dans leurs bouteilles. Mais on ne t’avait rien demandé bordel !

4. Un employé faisait littéralement flipper tous ses collègues

Dans une compagnie de télécom aux États-Unis, plusieurs employés se plaignaient qu’un de leur collègues les mettaient mal à l’aise. Celui ci passait ses journées à citer des passages sexistes et étranges de la Bible. Un jour alors qu’il est au téléphone, ses autres collègues discutent dans le bureau et éclatent de rire. Il raccroche et hurle « bravo, parce que vous étiez tous en train de rire, le juge m’a refusé la garde de ma fille. » Une de ses collègues lui dit alors de ne « pas péter un plomb » et il lui répond « Oh, je ne vais pas péter un plomb. Dieu vous tuera tous et lorsqu’il le fera je serai là pour prendre des photos de vos corps et les montrer à ma fille pour qu’elle voit ce qui arrive aux gens comme vous. » Ouais, c’est très très flippant.

5. Un policier blesse sa collègue en tentant sur elle une clé d'étranglement

La manoeuvre avait été interdite en juin 2019 avant d’être finalement maintenue. Un policier avait voulu prouver à une de ses collègues qu’il maitrisait cette prise qu’il n’avait « exercé qu’une seule fois » à l’école de police. Résultat, il ne gère pas du tout la pression qu’il exerce sur elle et sa collègue commence à suffoquer. Il faudra que plusieurs autres policiers l’interrompent pour qu’il relâche son étreinte. Clé d’étranglement et fierté mal placée, on est sur un bon mélange.

6. Il avait ramené un space-cake pour ses collègues

À Bordeaux, un employé dépose un gâteau dans la salle de pause de l’entreprise dans laquelle il travaille. Trois collègues font rapidement un malaise. Il s’avère que le fondant au chocolat est en réalité un space-cake. Non conscients qu’ils étaient en train de manger un gâteau au cannabis, les trois personnes paniquent et se sentent très mal. Au final, deux d’entres elles porteront plainte. Dommage, peut-être que le gâteau était bon.

7. Il essayait de filmer sa collègue sous la douche

Près d’Aurillac, un homme à été jugé pour avoir essayé de filmer une de ses collègues qui se douchait dans les vestiaires de leur usine. Déjà condamné pour un fait similaire dans une cabine d’essayage, l’homme à écopé de deux mois de prison. Oui, c’est très très glauque.

Mercredi, le tribunal correctionnel de Dunkerque a jugé un Boeschépois de 54 ans

Publiée par La Voix du Nord rédaction Hazebrouck sur Lundi 8 juin 2020

8. Elle escroquait des sociétés de crédits en utilisant l'identité de ses collègues :

Une employée du service de paie d’une entreprise a souscrit à plusieurs crédits à la consommation en utilisant les bulletins de salaires et relevés bancaires de plusieurs de ses collègues. Au total, c’est près de 43.000€ qu’elle aurait ainsi récolté. C’est un organisme de crédit qui a découvert l’escroquerie après qu’une des victimes ait refusé de rembourser un crédit qu’elle n’avait jamais accepté. Certaines victimes se sont d’ailleurs retrouvées interdit bancaire avant de demander réparation. Pas très cool tout ça.

9. Un mec a accusé son collègue d'être un terroriste pour se venger

Alors qu’il s’apprêtait à partir en vacances aux États-Unis avec sa femme et ses enfants, un homme est arrêté devant son domicile de Montréal pour suspicion de terrorisme. Après avoir réalisé que ce pauvre bougre n’avait en fait rien à se reprocher, la police comprend que la personne qui avait anonymement prévenu les services de lutte anti-terrorisme était en fait un collègue de l’accusé qui avait fait remonter ses erreurs de travail et son mauvais rendement. Vexé par ces remarques, ce dernier avait donc tenté de le faire accuser. Du coup faites quand même attention avant d’aller rapporter à votre boss qu’un de vos collègues n’est pas efficace.

10. Il a agressé son collègue pour lui voler de l'argent

Alors qu’il sort de chez lui avec sa femme, un homme se fait agresser en pleine rue et voler sa sacoche qui contenait 1000€ en liquide par un homme encagoulé. Entendu par la police, il leur signale qu’il soupçonne ses collègues de bureau qui savaient qu’il aurait cette somme sur lui le jour de l’agression. Résultat, la police réalise qu’un de ses collègues possède un véhicule qui aurait été filmé devant chez la victime lors du vol et le coupable a écopé de huit mois de prison dont six avec sursis. Du coup restez discrets quand vous devez vous promener avec beaucoup de cash sur vous.

Alors, finalement il est pas si con que ça Bernard de la compta, hein ? Si vous voulez continuer d’être apprécié au bureau vous pouvez aller regarder les meilleures idées cadeaux pour vos collègues ou notre sélection des meilleures blagues à faire au bureau.