On a tendance à se dire que tout était mieux avant, que tout était plus vrai, plus facile... Sans Internet ? Sans aspirateur silencieux ? Sans consignes de sécurité dans les aéroports ? Non, la vie avant, ce n'était pas facile et rien ni personne ne pourra me convaincre de revenir en arrière. A l’occasion de l’anniversaire de ses 22 ans, et à travers 22 engagements visant à rendre la vie plus facile, l’enseigne Cdiscount nous montre qu’en 22 ans, comme elle, le monde a bien changé, et que ce n’était pas forcément mieux avant. Du coup, on a pensé à 22 choses qui ont amélioré nos vies par rapport à des époques plus reculées (et même parfois très très reculées !). »

Top partenaire [?]

1. Les écouteurs tout nuls qui s'emmêlent dans tes poches

Les écouteurs sont probablement une invention du diable. C’est pas pratique, c’est chiant à démêler, ils se débranchent dès que tu t’assoies et même le son est mauvais. De nombreuses personnes sont restées longtemps fidèles à cet objet du diable mais ce temps est aujourd’hui révolu ; casques audio et écouteurs sans fil ont enfin réussi à exterminer les écouteurs filaires de la surface de la Terre.

Source photo : Giphy

2. Faire la cuisine sans balance ni verre doseur

Faire un gâteau sans aucun équipement, c’est facile quand on a internet. En trois clics, l’outil magique te convertit les grammes de farine en cuillères à café ou en verres à moutarde. Comment on faisait avant, hein ? Bah on ne faisait pas la cuisine et on commandait une pizza.

3. Regarder un film et se demander qui est cet acteur

« Oh mais je connais cet acteur, c’est qui déjà ? Il a joué dans des films de Dupontel ! ». Aujourd’hui, il suffit de regarder sur internet. Avant, on se prenait la tête nuit et jour pour retrouver le nom de cet acteur jusqu’à ce que la névrose s’installe et ruine tous nos moments en famille. Triste époque.

Source photo : Giphy

4. Perdre tous tes potes dès que tu déménages

« Oui oui t’inquiète, je t’enverrai une lettre avec mon nouveau numéro de fixe ! ». Ah bah zut, j’ai oublié son adresse… Bon, de toute façon le téléphone coûte trop cher alors tant pis.

10 ans plus tard, dans le métro parisien : « Damien, mais qu’est-ce que tu fous là ? C’est fou, Paris est petit ! »

5. Utiliser une carte routière sur la route des vacances

Toutes les générations ont connu les interminables trajets en voiture pour partir en vacances, mais c’est quand même beaucoup plus supportable de nos jours. Déjà, les gamins d’aujourd’hui peuvent profiter d’écrans incrustés dans les sièges ou de consoles de jeux portables alors qu’on devait se contenter de compter les voitures jaunes sur l’autoroute. En plus de ça, le GPS intégré dans la voiture est une révolution absolument fabuleuse qui rend enfin obsolète la carte papier peu fiable et beaucoup trop grande pour un habitacle aussi petit.

Source photo : Giphy

6. Fumer dans les lieux publics

Depuis 2007, il est interdit de fumer dans les lieux publics couverts et fermés. C’était il y a moins de 14 ans mais ça parait tellement improbable aujourd’hui de penser qu’on pouvait fumer dans les cafés, dans les hôpitaux et même dans les avions jusqu’en 2001. On est tout de même mieux en 2020 où on peut respirer tranquillement notre air pur et pas pollué du tout.

7. Acheter des cassettes et des DVD

La VoD a sauvé la vie des flemmards et des plus bordéliques d’entre nous. Quand on achetait des cassettes ou qu’on les louait au vidéostore, il fallait les rembobiner à la fin du film et si on oubliait (à tous les coups), il fallait rembobiner avant de regarder le film, ce qui est bien pire. Quand les DVD sont arrivés, on a adoré le concept de menu qui nous enlevait ce fardeau. Mais le DVD avait également ses failles… Fragile, il se rayait trop facilement et c’est ainsi que je n’ai jamais pu voir la fin de Matrix. Et puis évidemment, on ne rangeait jamais le DVD dans la bonne boîte et il fallait ensuite chercher le bon film pendant 10 minutes. Non franchement, on est bien mieux avec la VoD.

Source photo : Giphy

8. Les consignes de sécurité trop laxistes

En voiture, dans les aéroports ou même pour les tests produits des objets du quotidien, les consignes de sécurité étaient mille fois trop laxistes. Une ceinture ? Oui, mais seulement à l’avant de la voiture. Vérifier si vous avez des explosifs ? Non, c’est bon. On vous fait confiance. Tester si cette mallette de petit chimiste ne va pas causer de graves brûlures à votre enfant ? Roooh ça va !

9. Le graphisme tout pourri des jeux vidéo

Le principe du rétro-gaming, c’est de faire croire qu’on adore les jeux vidéo nuls où on ne voit rien, on n’entend rien et on ne contrôle rien. Il y a si peu de pixels qu’on ne reconnait les personnages qu’à leur couleur (quand il y en a) et le son est strident et désagréable. Non vraiment, mieux vaut un bon battle royal de 2020.

Source photo : Giphy

10. Les photos toutes floues des appareils jetables

« Eh Michel, prends la pose pour la photo ! » *clic* « Bon bah on verra bien comment ce sera développé. » Comme tu n’avais aucun talent de photographe, toutes les photos de ton appareil jetable étaient floues et à contre-jour. Que de beaux souvenirs…

11. Ne plus avoir de crédit sur sa carte de téléphone

Avant, quand tout était moins bien, on donnait rendez-vous à ses potes au centre commercial et on ne pouvait pas les contacter jusqu’à l’heure du rendez-vous. Si ces mêmes potes ne se pointaient pas, il fallait appeler chez eux depuis une cabine. Le problème, c’est qu’on n’avait plus de crédit sur sa carte de téléphone. Alors on pleurait et on rentrait chez soi.

Source photo : Giphy

12. Avoir le téléphone le plus petit possible

Au début des téléphones portables, le but du jeu était d’avoir le plus petit GSM possible. Et puis forcément, avec le début des écrans puis des écrans tactiles, il fallait que le téléphone devienne de plus en plus grand. Et c’est quand même drôlement plus pratique quand on a des doigts boudinés.

13. Payer pour savoir l'heure

À l’époque où les gens adoraient payer pour rien, il existait l’horloge parlante. Le but ? Appeler le 3699 et entendre « Au quatrième top, il sera quinze heures, sept minutes et trente-quatre secondes ». Pourtant, tout le monde avait une montre.

Source photo : Giphy

14. Se faire voler son autoradio

En 2020, des gens se font voler leur smartphone oublié dans leur voiture ou même parfois les jantes en aluminium de leurs pneus. Ce qui n’arrive plus jamais, c’est le vol d’autoradio. Parce que oui, avant, l’autoradio des voitures se déclipsait et tu pouvais même te balader avec si tu étais trop inquiet.

15. Utiliser du papier carbone

Ecrire un truc deux fois, c’est tout de même compliqué. Avec le papier carbone, tu peux écrire au stylo sur la première feuille et comme par magie, l’écriture s’imprime sur celle du dessous. Enfin presque, parce que ça ne marche pas à tous les coups non plus. Et puis, la feuille se déchire facilement. Enfin bref, mieux vaut recourir aux versions numériques d’aujourd’hui !

Source photo : Giphy

16. Compter le nombre de caractères en écrivant un texto

Il s’agissait d’être clair et concis pour ne surtout pas dépasser la limite d’un SMS. Un caractère de trop et c’est un SMS en moins sur le forfait limité qui était gâché. Aujourd’hui, je peux même écrire une lettre par message si je veux. Mais ce serait un peu relou.

17. Perdre la notice d'utilisation de ton four

Depuis quelques temps ce bouton rouge clignote, il fait « bip-bipbip-bipbipbip » et tu sais pas trop pourquoi ni comment faire en sorte que ça s’arrête avant que ton appartement n’explose. Avec une simple recherche sur cet outil magique qu’est le moteur de recherche, le problème est résolu. Alors qu’avant… bah le bouton du four clignotait jusqu’au décès de l’appareil.

Source photo : Giphy

18. Payer pour avoir un fond d'écran de téléphone

On en a déjà parlé, les gens ont toujours aimé payer pour des trucs inutiles. Jadis, tu étais le roi du lycée si tu avais un fond d’écran super cool sur ton téléphone à clapet. Pire encore, tu pouvais aussi payer (très cher) pour des sonneries de téléphone. On pense fort à toutes ces victimes des pubs télévisées.

19. Devoir envoyer des cartes postales en vacances

C’est vrai que ça fait toujours plaisir de recevoir une carte postale bien kitsch avec des montages de photos de plage, mais c’est tout de même super relou d’en envoyer. Le vrai problème, c’est qu’on est obligé d’en acheter pour 15 personnes mais qu’on écrit toujours le même message à base de ciel bleu, de chaleur satisfaisante et de repos bien mérité. Et puis, vu le prix du timbre, on est quand même mieux avec nos photos par SMS.

Source photo : Giphy

20. Recevoir une orange à Noël

« Moi, quand j’étais enfant, j’avais une orange à Noël. » Super grand-père mais moi ce qui me ferait vraiment plaisir, c’est une nouvelle console ou peut-être même un scooter.

21. Faire 10km à pieds pour aller à l'école

Les gens qui disent que c’était mieux avant oublient vite à quel point c’était moyennement marrant de marcher des heures pour aller à l’école. Heureusement qu’aujourd’hui, on a les trottinettes et le RER A pour nous faciliter la tâche !

Source photo : Giphy

22. Cuire ses aliments avant la découverte du feu

Alors, ça fait moins les malins les réac’ dès qu’on doit cuire un poulet rôti sans son four à chaleur tournante.

On est quand même mieux avec nos robots aspirateurs et nos smartphones en guise d'extension de bras, non ? En tous cas, ce qui est sûr, c'est que non, tout n'était pas mieux avant, bien au contraire ! En faisant un tour chez Cdiscount, on comprend que beaucoup de produits et de services nous facilitent aujourd’hui grandement la vie ! En plus, c’est l’anniversaire des 22 ans du premier e-commerçant français, à l’occasion duquel il présente ses 22 engagements… pour nous rendre la vie plus simple !