On doit t'annoncer quelque chose de très délicat. Voilà : tu es une énorme quiche en anglais. On voit bien que tu fais des efforts pour parler la langue de Jude Law, mais le résultat est franchement catastrophique. Et comme t'as l'air d'avoir du mal à prendre du recul sur toi-même, on va t'expliquer pourquoi la langue anglaise et toi ça fait 2. Ou 3. Mais pas de panique, parce que grâce à Preply, tu vas enfin pouvoir te prendre en main grâce à des cours en ligne de qualité supérieure qui feront de toi le futur Shakespeare ! Et si avant de t'exprimer comme le Duc du Pays de Galles, tu veux déjà reprendre les bases, Preply propose aussi des cours pour débutants ! "Hello, I don't speak anglais but j'essaie et this is l'intention qui compte."

Top partenaire [?]

1. Tu perds ton souffle en 10 secondes dès que tu essaies de prononcer correctement les “h” aspirés

L’autre fois tu es tombé dans les pommes après avoir essayé de prononcer « he hit my heart with his hand » et on a dû appeler les pompiers. Ça commence légèrement à devenir handicapant cette histoire. Fais du cardio pour bosser ton endurance, tu vas finir par y arriver.

Source photo : Giphy

2. Le mot “thorough” est un mystère pour toi en termes de prononciation

Tu ne comprends pas pourquoi le « gh » final ne se prononce pas alors qu’on vient de t’expliquer deux minutes avant que le « ough » de « enough » se prononçait. Est-ce qu’on serait pas un peu en train de se foutre de ta gueule là ?

3. La dernière fois que tu as parlé anglais on pensait que tu parlais français

Il faut dire que tu ne fais aucun effort sur ton accent, du coup ça prête légèrement à confusion. À ce niveau-là, autant parler directement français, comme ça on aura au moins une petite chance de comprendre ce que tu racontes.

Source photo : Giphy

4. Avec toi, les verbes irréguliers deviennent réguliers

Tu arrives à sortir des phrases horribles du type « Yesterday I readed a book and I sleeped well » parce que tu n’as jamais pris la peine d’apprendre ton petit tableau des verbes irréguliers. T’as plus qu’à l’accrocher dans tes toilettes pour le retenir une fois pour toutes.

5. Quand tu manges devant une série en VOST tu réalises à quel point les sous-titres sont importants

À force de regarder des séries en VOST, t’as vraiment l’impression d’être devenu une bête en compréhension orale de l’anglais. Mais non, ce n’est pas le cas, et tu t’en rends compte dès que tu bouffes devant ta série : le nez dans ton assiette, tu ne vois plus les sous-titres et t’es largué en deux secondes. C’est la grosse désillusion.

Source photo : Giphy

6. Tu étais persuadé jusqu'à il y a peu que les Irlandais parlaient l'irlandais

Alors que bon, ok ils ont un accent particulier, mais on entend quand même qu’ils parlent anglais. Enfin, quand on sait un peu parler la langue quoi. Pas comme toi.

7. Les Britanniques ont voté le Brexit après t'avoir entendu parler anglais

Ils se sont dit que si l’Europe c’était un réservoir de gens qui disent « zis iz ze ouikende » ou d’autres horreurs du genre c’était pas la peine de continuer à traîner avec ces gens-là. Et ils ont sûrement eu bien raison.

Source photo : Giphy

8. Dès que tu parles anglais on te fait passer un test d'alcoolémie

Faut pas en vouloir aux gens qui ont des doutes sur ta sobriété, mais ta bouche produit des sons tellement étranges… Tu voulais juste dire « Hello » mais on aurait juste dit que tu venais de t’enfiler dix shots de vodka. On se fait du soucis pour toi en fait.

9. Tu réponds toujours "Yes" en souriant dès qu'on te pose une question en anglais

Alors qu’en fait tu n’as rien compris. Attention, ça pourrait t’embarquer dans des situations très peu confortables. Pour ton bien, ne réponds pas « yes » aux questions suivantes :

« Can you lend me fifty euros please? »

« Are you the asshole who scratched my car? »

« Are you looking at my girl there? »

Source photo : Giphy

10. Quand tu vas dans un pays anglophone tu râles parce que les gens ne parlent pas français

Il va falloir que tu prennes quelques cours avant ton prochain voyage à New-York sinon tu risques de bien galérer. Tu verras, c’est pratique de savoir parler anglais.

Aller Coco, ça va aller, il n'est jamais trop tard pour se mettre à l'anglais ! Donc rends-toi sur Preply.com, choisi ton prof et hop, à toi l'accent de rêve et les syntaxes dignes des plus grands poètes anglo-saxons ! Et toi, là, qui lit ce top mais ne se sent "pas capable" d'apprendre l'anglais, n'oublie pas que Preply propose aussi des cours pour débutants ! En tout cas nous on croit en toi et on sait qu'un jour tu y arriveras, à faire la différence entre through, tough, thorough, thought et though. Courage champion.