Quand on ne mange pas de viande ou pire encore, aucun produit d'origine animale, on est vite considéré comme des gens à part dans la société, et c'est un peu dommage, voire complètement stupide. Oui, les végétariens et les vegan mangent parfois trop gras, trop sucré et trop salé, et pourtant, ils ne sont pas en moins bonne santé que des personnes qui mangent de la bidoche. Tu es sceptique? Vérifie par toi-même et commande un plat végétarien ou vegan sur la plateforme de livraison Eatic. Avec le code TOPITO10 tu peux bénéficier de 10% de réduction sur ta première commande et pour ne rien gâcher, 10% de leurs bénéfices sont reversés à des associations de protection de l'environnement. Donc laisse ce steak en paix et profite des joies de la cuisine végétarienne et vegan.

Top partenaire [?]

1. C'est quoi la différence entre vegan et végétarien ?

Être végétarien, ça veut dire ne pas manger de cadavres (y compris des cadavres humains, ouais je sais c’est dur mais du coup ça exclut toute la commu des cannibales). Bref, les végétariens ne mangent pas d’animaux morts (et encore moins des animaux vivants calmez-vous).

Être vegan, c’est une philosophie de vie qui va encore plus loin dans le respect des animaux : on arrête complètement de consommer tous les produits qui viennent de l’exploitation animale. Ça veut dire plus d’oeufs, de lait ou de fromage mais aussi arrêter d’acheter du miel, du cuir, de la laine et de la soie par exemple.

Source photo : Giphy

2. Est-ce que les vegans mangent plus sainement ?

Pas forcément ! Manger vegan ou végétarien et équilibré ça n’a rien à voir. On peut être végétarien et manger beaucoup trop de frites ou juste boire de l’huile d’olive à la bouteille. Toutefois, le fait de chercher des recettes alternatives à la viande pousse le plus souvent vers des résultats légèrement plus healthy que ce bon vieux steak frites.

Source photo : Giphy

3. Est-ce qu’ils ont des carences ?

Disons qu’on est tous différents alors forcément on n’est pas tous logés à la même enseigne sur les carences. Globalement, retenons que si son régime est équilibré, une personne vegan ou non vegan ne connaîtra pas de carences. En fait, les Occidentaux ont tendance à se goinfrer de protéines et ça c’est pas top. Le plus important, c’est de caler dans son alimentation les 9 acides aminés essentiels (attention, regarder des dessins aminés ne vous mènera à rien dans cette perspective). En mangeant des fruits et légumes, des féculents et des légumineuses, on peut rester en bonne santé toute sa vie. Même après sa mort. C’EST DIRE.

Source photo : Giphy

4. À quel point c'est dur d'arrêter le sauciflard et le frometon ?

C’est surtout difficile au début, un peu comme un ex avec qui tu t’es séparé d’un commun accord. Les premières semaines, tu as du mal à résister quand la planche mixte passe devant toi au bar mais après quelques mois, tu oublies complètement quel goût extraordinaire ça avait.

Source photo : Giphy

5. Les sportifs peuvent-ils devenir vegan ?

Contrairement aux idées reçues, on peut tout à fait suivre un régime végétarien ou même vegan en étant sportif, les soeurs Vénus et Serena Williams sont par exemple là pour le prouver (a priori elles sont plutôt fortes en sport). Comme toujours, il suffit d’avoir un régime équilibré et de faire attention à ce qu’on mange.

Source photo : Giphy

6. Arrêter la viande, ça aide vraiment la planète ?

C’est prouvé, manger végétarien réduit grandement l’empreinte environnementale d’un individu. C’est principalement l’élevage qui pose problème car le bétail mobilise des terres, de l’eau et de la nourriture en quantité énorme. Il est un des secteurs d’activité les plus émetteurs de gaz à effet de serre, or comme vous le savez, les gaz à effet de serre ne sont pas du tout sympa pour la planète (enfin pour nous surtout). Ca serait quand même dommage que, comme l’annoncent certaines prévisions, la moitié des espèces animales et végétales disparaissent d’ici 60 ans.

Source photo : Giphy

7. Est-ce que ça coûte cher d'être vegan ?

Bonne nouvelle ! Ça coûte même beaucoup moins cher. Seule contrepartie : il va falloir consacrer un peu plus de temps à la cuisine histoire de se faire de bons petits plats végés. Le plus économique et le plus sain, c’est d’acheter des aliments bruts et de préparer ses propres recettes, comme quand on mange de la viande finalement.

Source photo : Giphy

8. À partir de quel âge peut-on être végétarien ou vegan ?

Il n’y pas d’âge pour être végétarien ou vegan. Et puis de toute façon, quoi que vous fassiez, l’enfant devenant adolescent fera sa vie et consommera sans aucun doute des chips et des kebabs à tous les repas. La bonne nouvelle c’est qu’on reste dans une alimentation végé (eh oui, parce que ça existe les kebabs végé je vous signale).

Source photo : Giphy

9. Est-ce qu'un vegan peut manger de la viande en cas d'apocalypse zombie ou de naufrage sur une île déserte ?

Non, JAMAIS ! Le vegan n’a qu’une parole. Il ne trahira jamais ses convictions. Au pire il mangera du sable, des feuilles et du parpaing. Bon après la bonne nouvelle c’est que sur une île déserte, on a plus de chance de trouver des bons petits légumes qu’une vache qui attend là d’être bouffée donc en fait le vegan devrait plutôt bien s’en sortir.

Source photo : Giphy

10. Quand tu es vegan, tu dois vraiment supporter des blagues nulles tout le temps ?

Bien évidemment, c’est un fardeau que tous les vegans doivent porter. Alors, dès qu’on leur demande s’ils mangent de l’herbe, il est d’usage de répondre « Oui, et on est bien content de ne pas avoir à investir dans une tondeuse » MDRRR vous êtes vraiment trop drôles vous les carnistes.

Source photo : Giphy

Maintenant que tu réalises que les végétariens et les vegans sont des gens normaux et sains d'esprit (qui l'eût cru ?), et que ce top t'a donné envie de tester cette alimentation saine et respectueuse de l'environnement sache que sur l'application Eatic tu peux commander des plats végétariens et vegans, et te faire livrer chez toi. Comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, grâce au code TOPITO10 tu bénéficies de 10% de réduction sur ta première commande, et 10% des bénéfices sont reversés à des associations de protection de l'environnement. Un bon plan économique et écologique. De quoi satisfaire ton porte-monnaie, la planète et tes papilles !