C’est vrai qu’en ce moment c’est chaud pour faire des soirées. Mais on ne va pas se mentir, on sait que certains en font en scred. Et surtout, nos souvenirs sont bourrés de moments où tes potes ont voulu faire les DJ compétents qui maitrisent leur sujet. Alors que non. Voici les différents DJ que tu peux croiser lors de tes soirées chez toi.

1. Celui qui fait des transitions avec des videos Youtube

Niveau de skills : 4/10

Ce mec est ambitieux mais pas trop. Il utilise Youtube, avec deux onglets ouverts, et sa technique c’est de baisser le son d’une chanson tout en augmentant celui de l’autre. Ça fait pro mais ça reste quand même du mix en carton.

2. Celui qui met sa musique alors que tu viens de mettre la tienne

Niveau de skills : 3/10

A la seconde près où enfin tu mets ton playlist (qui est un excellent mélange de Britney, The Weeknd et Jul), il faut que ce mec te demande s’il peut mettre ses sons. Evidemment, il n’attend pas ta réponse, débranche ton tel et met son vieil album indé pété.

3. Celle qui fout que du Disney

Niveau de skills : 1/10

Qu’importe l’heure, le moment, le mood ou les gens, elle va contre vents et marées foutre ses chansons préférées Disney. Parmi elles, Ce rêve bleu, Hakuna Matata, Sous l’océan et surement un truc moisi de la Belle et la Bête. Ah, et elle coupe les musiques en plein milieu aussi, sinon ce n’est pas drôle.

4. Celui qui met de la hardcore

Niveau de skills : 7/10

Alors lui il s’en bat l’oignon de tes goûts musicaux et de l’ambiance. Que ce soit l’enterrement de mamie ou le baptême du petit, il te met un son qui crache du sang et t’explose les tympans. En plus il le met sans prévenir, les transitions c’est pour les michtos.

Crédits photo : Topito

5. Celui qui est vraiment DJ

Niveau de skills : 10/10

Déjà il a son matos et a déjà mixé lors de vraies soirées. Le son est bon, les transitions sont correctes. Mais hélas il ne profite pas de la soirée. Enfin si, car mixer est sa passion, mais bon on sait tous que parfois il aimerait juste se poser, discuter, et renverser son gobelet de Manzana sur la chemise comme tout le monde.

6. Celui qui est vraiment DJ, mais en moins bien

Niveau de skills : 5/10

Lui aussi a du matos, lui aussi a vidé son compte en banque pour de jolies platines, mais par contre lui ne maitrise pas du tout son art. Il n’a que la tête du DJ, pas les compétences. La soirée est donc comme un oeuf mollet : mou à l’extérieur et mou à l’intérieur.

7. Celle qui veut tester le matos du vrai DJ

Niveau de skills : 0/10

S’il y a un semi pro en soirée, forcément elle va le voir pour demander si elle peut « essayer de faire zip-zip » sur le disque. Gentil, le DJ accepte. Elle en profite pour lever le bras au ciel en pensant mettre l’ambiance alors qu’elle a juste vomi sur les platines. A éviter.

8. Celle qui baisse constamment le son

Niveau de skills : silence/10

Qu’importe la chanson, que ce soit du Beyoncé, du Drake ou du Manau, elle approche de l’enceinte pour baisser le son. Souvent, cette personne est propriétaire des lieux. Souvent, cette personne demande aussi à chuchoter. Souvent, cette personne se fait balancer par le balcon.

9. Celle qui ne fait que l'augmenter

Niveau de skills : bruit/10

Avec la personne qui ne fait que baisser le son, elles forment un duo chien et chat qui passe toute la soirée à se courir après. Son but à elle est que le son soit toujours au maximum, qu’importe le conflit que ça crée avec les voisins et les forces de l’ordre.

10. Celui qui casse le mur du son

Niveau de skills : Willy Denzey/10

Sans poser de question, guider comme un aimant, vers toi je viens doucement, passer le mur du son, le signer de mon nom, je me place, efficace, suis ma direction.

Si toi aussi les soirées te manquent, je t’invite à mon anniversaire le 29 février de l’année de ton choix. Viens nombreux, genre avec ta famille et les professionnels de ta zone artisanale la plus proche. D’ici là apprends les vrais noms des DJ français on pourra en discuter oklm.