Tu es étudiant, jeune actif ou à la recherche d'un job ? Tu dois certainement savoir que tu as le droit à des aides financières. Je pense que tu connais déjà les classiques : APL, Prime d'activité, RSA ... Mais on parie un billet que celles qu'on va lister en dessous vont être une découverte pour toi ! Si tu veux en savoir plus tu peux essayer le simulateur d'aides financières WIZBII Money gratuitement ici. C'est assez bluffant de savoir tout ce qu'on peut avoir.

Top partenaire [?]

1. L'Aide Personnalisée au Logement (APL)

On commence avec l’aide la plus connue, les APL, qui te paient une partie de ton loyer quand tu gagnes moins de 12000 euros par an, que tu sois étudiant ou non. Le montant de l’aide varie en fonction de ton loyer et de tes revenus, mais quoi qu’il arrive il faut en faire la demande parce que c’est toujours ça de pris. Comme ça ton proprio n’aura pas à menacer ton chat pour obtenir son loyer.

2. La prime d’activité

C’est une prime réservée aux adultes de plus de 18 ans pour les encourager à exercer une activité professionnelle. C’est vrai que l’argent ça motive toujours un peu plus à se bouger. Son montant dépend de l’âge, du statut et du salaire de celui qui en fait la demande, et les étudiants salariés ou apprentis peuvent aussi y prétendre. Si ça se trouve tu peux la toucher et tu ne le sais pas.

Source photo : Giphy

3. Le RSA Jeune actif

Si t’as entre 18 et 25 ans et que t’as une activité professionnelle, tu peux éventuellement toucher le RSA jeune actif. Là encore, le montant est variable, il dépend des ressources et de la composition de ton foyer. Quoi qu’il arrive, pour savoir si tu peux en bénéficier, il faut en faire la demande.

4. L'Allocation de Logement Sociale (ALS)

Si jamais tu n’as pas droit à l’APL, tu as peut-être droit à l’Allocation de Logement Sociale qui t’aide à payer ton loyer. Son montant est lié à tes ressources, donc plus tu gagnes, moins elle sera élevée, ce qui est assez logique finalement.

Source photo : Giphy

5. L'Aide à la mobilité géographique en master

C’est une aide de 1000 euros réservée aux étudiants qui sont boursiers et qui changent de région académique pour aller faire un Master. Ouais, c’est très précis, et c’est ce qui fait qu’on ne parle pas souvent de cette aide, mais si tu remplis ces conditions ça peut te filer un coup de pouce pas dégueu.

6. L'Aide à la mobilité internationales des étudiants

Si après un premier diplôme tu veux poursuivre tes études à l’étranger et que tu bénéficies déjà d’une bourse ou d’une autre aide, tu peux demander l’Aide à la mobilité internationale pour étudiant. En gros, c’est 400 euros par mois qui te sont versés pendant plusieurs mois par l’établissement scolaire. De quoi payer tous tes verres quand tu seras en train de bouger tes fesses en soirée étudiante (ouais c’est pas le but à la base mais on sait que cet argent finira comme ça).

Source photo : Giphy

7. L'aide Départ 18:25

Derrière ce nom chelou se cache une aide pour aider les 18-25 ans à partir en vacances. Oui oui, elle vous paie vos vacances à hauteur de 200 euros. Alors bien entendu c’est pas pour tout le monde, mais les conditions sont assez larges. Peuvent en bénéficier les jeunes de 18 à 25 ans qui gagnent moins de 17280€/an, les étudiants boursiers, ceux en alternance, ceux en service civique, ceux sous contrat aidé, ceux qui ont l’aide sociale à l’enfance et les bénéficiaires de la Garantie Jeunes. Ça en fait du monde qui va pouvoir kiffer les vacances.

8. Fonds de Solidarité des Étudiants (FSDE)

Ce fonds a été créé par des étudiants pour aider les autres étudiants en galère, comme ceux qui n’ont pas assez d’argent pour s’acheter du matos pour les cours, ceux qui ont un logement précaire ou encore ceux qui ont perdu leur job étudiant. Pour en bénéficier, il faut envoyer un dossier qui sera étudié par les étudiants membres de l’asso du FSDE. L’initiative est très cool.

Source photo : Giphy

9. Aide au financement du permis de conduire (Apprentis)

Si t’as entre 18 et 30 ans, que t’es en contrat d’apprentissage et que tu veux passer ton permis, alors l’État peut te filer 500 euros pour financer ta démarche. Il faut juste envoyer ses justificatifs, dont une facture de l’auto-école, et à toi la moula.

10. Les aides régionales au permis de conduire

La plupart des régions, départements, et même quelques villes proposent une aide au financement du permis de conduire. Elles sont généralement réservées aux jeunes de moins de 25 ans et il faut en faire la demande, comme ça après tu pourras faire des gros drifts sur le parking de ton hypermarché préféré (non, ne fais pas ça).

Source photo : Giphy

En France, il existe des tas d'aides pour te filer un coup de pouce et financer ton mode de vie, surtout quand t'es jeune et/ou étudiant. Seulement, tout est tellement flou que généralement tu ne sais pas trop à quelle aide tu as le droit. Mais WIZBII Money a créé LE service parfait pour t'aider dans tes démarches. Avec leur simulateur d'aides financières, tu vas pouvoir connaitre plus précisément toutes les aides auxquelles tu as le droit. Ça vaut le coup d'essayer je t'assure !