La France compte un nombre assez incroyable de lignes de chemin de fer abandonnées. Par le train en tout cas, car quand les rails ne sont pas transformés en pistes cyclables ou afin d’accueillir des vélo-rails ou d’autres installations touristiques du genre, la nature y reprend ses droits. Des anciennes voies parfois hyper photogéniques, qui confèrent au paysage un petit côté post-apocalyptique… Florilège…

1. Bouziès (Lot)

Réhabilité par une association, qui s’occupe notamment de la débroussailler de temps à autre, la ligne de chemin de fer qui reliait jadis Cahors à Figeac passe aussi par la gare de Conduché, transformée depuis quelques années en gîte d’étape. On prend du bon temps, on mange sur des tables installées sur les rails et on finit par ne plus attendre un train qui de toute façon, n’arrivera jamais…

2. Tuffé (Sarthe)

Ici, c’est l’association Transvap qui gère le patrimoine ferroviaire. Il est ainsi possible de parcourir quelques kilomètres sur les voies abandonnées à bord d’autorails, de trains historiques et d’anciennes locomotives à vapeur. Ou alors on peut aussi simplement marcher le long des rails recouverts par la verdure.

3. La Petite ceinture (Paris)

Très populaire, ne serait-ce que par la variété de paysages photogéniques à souhait qu’elle propose, l’ancienne ligne de chemin de fer à double voie de 32 kilomètres, qui fait le tour de Paris, est résolument un lieu à part qui offre les plus belles promenades romantiques à Paris. Seules quelques parties sont autorisées au public, comme dans le 12ème, le 13ème, le 15ème et le 16ème. Immanquable quand on passe par la capitale !

4. La ligne Casamozza à Porto-Vecchio (Corse)

Reliant comme son nom l’indique Casamozza à Porto-Vecchio, cette ancienne ligne de chemin de fer a largement été détruite pendant la Seconde Guerre mondiale. Déclassée en 1958, elle peut donner lieu à de belles ballades, non loin du littoral.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Fr.Latreille

5. Salindres (Gard)

Un chemin de fer abandonné, rouillé et bouffé par l’herbe, avec de temps en temps quelques fleurs pour la couleur. C’est beau.

6. Vauvert (Gard)

Au cœur de la petite Camargue, ces rails dévorés par la rouille et la végétation apportent une touche très cinématographique au paysage.

7. Bréhain-la-ville (Meurthe-et-Moselle)

Ici aussi la nature a repris le dessus. Même si on distingue encore très bien la voie ferrée sur laquelle circulaient jadis des trains dans lesquels il était peut-être possible d’acheter des sandwichs à 10 euros.

8. Courcelle-sur-Blaise (Haute-Marne)

Ici aussi la gare n’est plus en fonction. Il semblerait qu’elle soit aujourd’hui habitée. Au moins, les nouveaux locataires ne sont pas gênés par le train…

9. Carbonne (Haute-Garonne)

On trouve dans la campagne de Carbonne des voies de chemin de fer abandonnées qui racontent, à leur manière, l’histoire de la région, à une époque où il y avait finalement plus de lignes qu’aujourd’hui.

Prêts à se faire flipper dans les plus beaux lieux abandonnés de France ?