La plupart des gens, quand ils regardent un film d’horreur, se félicitent à l’issue de la projection que tout ça soit une fiction et ne se passe pas pour de vrai dans la vie. Mais certaines personnes, sans doute pas tout à fait normales, trouveraient ça mortel que les films d’horreur correspondent davantage à la réalité. En général, cette pensée en entraînant une autre, ils prennent un couteau et un masque et tuent tout le monde. Ambiance !

1. Luka Magnotta s'est inspiré de Basic Instinct

Vous vous souvenez de l’histoire de Luka Magnotta, le dépeceur de Montréal chopé porte de Bagnolet ? Bah comme son nom l’indique, ce jeune Canadien a dépecé un mec. Mais d’abord, il l’a convié chez lui. Le mec, c’était un étudiant chinois. Il l’a ligoté puis assassiné à coups de pic à glace avant de dépecer le corps et d’envoyer des morceaux du cadavre aux sièges de partis politiques canadiens. Une scène qui rappelle celle de Basic Instinct. De toute façon, Magnotta ne se cachait pas pour l’inspiration, puisque sur les forums, il utilisait le pseudonyme Catherine Tramell, soit le nom du perso joué par Sharon Stone.

2. Un Nantais de 17 ans s'inspire de Scream pour tuer une pote

En 2002, un lycéen de 17 ans qui habitait dans la banlieue de Nantes a une super idée. « Tiens, je viens de mater Scream, ça a l’air cool de tuer ses potes ! » Ni une ni deux il achète un costume de Scream et, deux semaines après, il donne rendez-vous à une copine, la terrifie et la déglingue de 18 coups de couteau. Elle avait 15 ans. Sympa sympa sympa.

3. Joel Rifkin s'inspire de Frenzy

Frenzy est le dernier film d’Hitchcock. Il raconte l’histoire d’un étrangleur qui terrorise Londres en tuant des femmes avec une cravate. A la fin des années 80, un New Yorkais, Joel Rifkin, n’avait pas manqué de voir le film sorti en 72. Et il s’est dit que ce serait cool de faire pareil. Il a donc commencé à dézinguer des prostituées et des drogués dans New York jusqu’à son arrestation un peu par hasard, en 1993, lors d’un simple contrôle de police auquel il avait tenté d’échapper. Manque de pot, il y avait un corps en décomposition dans le coffre.

4. Un jeune de 14 ans tue un enfant de 7 ans pour reproduire une scène de Warlock

En 1989 sort Warlock, un film d’horreur moyen dans lequel il est question de sorciers et d’autres trucs satanistes. Sauf que la même année, un jeune de 14 ans qui a vu le film espère obtenir des pouvoirs magiques en reproduisant une scène du film dans laquelle Warlock fait bouillir la peau d’un enfant. Du coup avec un pote ils chopent un enfant de 7 ans, le tuent, le dépècent, et font bouillir sa peau. En fait de pouvoirs magiques, ils écoperont d’un suivi psychiatrique, d’une culpabilité à vie et de familles entières détruites.

5. Richard Boyer a tué deux personnes à cause d'Halloween II

En 1984, Richard Boyer, un manutentionnaire californien, poignarde deux sexagénaires 43 fois alors qu’il tente de les cambrioler. Arrêté, il déclare que, totalement défoncé à la drogue, il avait l’impression que les sexagénaires allaient l’attaquer comme dans Halloween. Boyer a été condamné à la peine de mort mais n’a toujours pas été exécuté.

6. Deux anglais de 10 ans butent un enfant de 2 ans après avoir regardé Chucky 3

En 1993, James Bugler est assassiné par Jon Venables et Robert Thompson : les gosses ont peint ses yeux, mis une pile dans son anus et massacré son visage avec des pierres et une barre de fer. Or, les deux gosses venaient de louer Chucky 3 à la vidéothèque.

Une autre affaire directement liée à Chucky est celle de la mort de Suzanne Capper, une fille de 16 ans capturée par six jeunes qui la bourraient d’amphétamines avant de la torturer en criant « Chucky a envie de jouer ». Le tout en passant la musique du film.

7. Freddy les griffes de la nuit inspire un britannique pour une virée meurtrière

En 2004, Daniel Gonzalez se lance dans une virée meurtrière de trois jours qui aboutit à la mort de 4 personnes. Il enfile un masque de Jason, vole des couteux de bouchers et commence à tuer des gens, le tout sous l’empire de la drogue. Il tue une femme de 76 ans, une autre de 46 ans, puis un couple de vieux. Arrêté, le mec a juste dit « J’avais envie de voir ce que ça faisait d’être un tueur comme dans le film ». Il s’est suicidé en prison.

8. Le remake d'Halloween inspire un jeune Texan

Le 3 octobre 2012, Jake Evans, 17 ans, bute sa mère et sa soeur avec un 22 long rifle. Arrêté, il déclare que l’idée lui est venue après avoir regardé le remake d’Halloween signé Rob Zombie et datant de 2007. Et il ne l’a pas regardé qu’une fois : il l’a maté trois fois en une semaine. Pour Evans, la facilité avec laquelle le garçon procédait aux meurtres était fascinante, et son absence de remords très très engageante. Sauf que dans la vraie vie, ce n’était pas pareil et, après avoir commis ses crimes, Evans a appelé la police pour se rendre. Il a été condamné à 45 ans de prison.

9. American Pyscho dans la vraie vie

En 2014, un trader anglais basé à Hong Kong et absolument fan du film American Psycho décide qu’après tout, lui aussi est un genre de Patrick Bateman. Il fait venir des Indonésiennes dans son appartement, les abreuve de coke, s’adonne à une orgie démentielle, les torture et les tue. Il fourre l’un des corps dans une valise. Et filme toute la scène de torture et de meurtre. Mais il est arrêté assez rapidement.

10. Un Australien s'inspire de Saw IV pour torturer son coloc

En 2014, Matthe Tnling était dans la merde : plus une thune et un terrible besoin de drogue. Sauf que son coloc, lui aussi totalement drogué, refuse de lui filer le code de sa carte bleue pou qu’il puisse acheter du crack. Ce n’était pas la bonne réponse à donner à Matthew qui le poignarde 17 fois dans le cou, la tête, les poumons et les jambes avant d’essayer (sans succès) de lui sectionner la colonne vertébrale pour faire comme dans le film. Sans succès, on a dit, mais quand même.

On ne parle jamais de toutes les scènes de meurtre inspirées des Disney.

Sources : Oddee, Listverse