L’immobilier… Cette chose passionnante qui fluctue sans cesse. Si vous voulez par exemple acheter une maison, mieux vaut choisir une ville dans laquelle c’est encore possible. Parce que dans certains endroits, à moins d’être plein aux as, cela semble compliqué. Tous les ans est ainsi révélé par le rapport annuel Global Living de CBRE le classement des villes les plus chères du monde où acheter un logement. Et si Londres était auparavant en tête de liste, ce n’est plus le cas aujourd’hui. Le prix indiqué correspond aux prix moyens d’un bien. Alors, prêts à casser votre PEL les amis ?

3. Shanghai (Chine)

On revient en Chine, qui est décidément de plus en plus inaccessible. Du moins dans les grandes villes. Comptez en moyenne 801 145 euros pour un bien immobilier.

4. Vancouver (Canada)

C’est un peu une surprise mais il est indéniable que Vancouver a la côte. Du coup, les prix montent. 748 596 euros pour une maison en moyenne dans cette belle ville.

5. Shenzhen (Chine)

Énorme métropole de 13 millions d’habitants, Shenzhen attire les grosses fortunes. Habitants qui doivent dépenser en moyenne 624 608 euros pour devenir propriétaires.

6. Los Angeles (États-Unis)

La ville américaine la plus chère n’est donc plus New York, mais bien L.A.. 623 614 euros pour une maison ou un appartement dans la cité des anges, à l’ombre du panneau Hollywood. Si vous voulez devenir le voisin de Jennifer Aniston, Brad Pitt, Sylvester Stallone ou Beyoncé, prévoyez 3 à 4 fois cette somme.

7. New York (États-Unis)

Big Apple se défend toujours au niveau de l’immobilier avec des propriétés vendues au prix moyen de 619 298 euros. Pour Manhattan, qui ne cesse de s’embourgeoiser, prévoir une petite rallonge.

9. Pekin (Chine)

La Chine est le seul pays à caser autant de villes dans le top 10. À Pekin donc, où il faut prévoir une enveloppe moyenne de 577 776 euros pour devenir proprio.

C’est Istanbul en Turquie qui ferme la marche avec des biens immobiliers disponibles en moyenne à 86 670 euros.

Source : Express