C’est l’été, si tu as plus de 4 euros sur ton compte, tu vas toi aussi partir en vacances et revenir uniquement pour foutre les boules à tes collègues. Mais il faut savoir que si toi tu te casses de France, d’autres vont faire le chemin inverse. Ça s’appelle le tourisme. Fascinant n’est-ce pas ?

1. Paris

Entre 30 et 35 millions de visiteurs par an, on est sur un moyenne pas dégueu qui érige Paris dans le top des villes les plus touristiques au monde. Les Parisiens ont beau être honnis par les touristes (et inversement), la tour Eiffel et les Champs Elysées restent des destinations incontournables pour tout vacancier qui se respecte. Pff.. Et après on s’étonne que les Parisiens soient pas sympas. Faites-nous plaisir aussi, allez au PMU, prenez la ligne 2, faites un tour à Aubervilliers, troquez la tour d’Argent pour Les Grands Voisins et puis voilà. Allez, promis, je me lance dans un guide touristique hors des sentiers battus de l’indécence.

2. Lyon

On descend d’une case mais Lyon atteint quand même en moyenne 5 à 6 millions de visiteurs par an. C’est normal. Lyon est une ville canon, y’a tout à proximité, la montagne, un peu plus loin la mer, la Suisse pour blanchir son argent, bref c’est une ville où il fait bon vivre. En plus, c’est la meilleure des friandises de supermarchés.

3. Lourdes

Quasi ex æquo avec Lyon, la ville devenue un repère mondiale du pèlerinage (depuis ses miraculeuses apparitions en 1858) recueille en moyenne 6 millions de pèlerins en proie à quelque nouveau miracle. Mais même si on n’est pas un fervent croyant, on peut aussi y traîner, il parait que leurs boîtes de nuits sont sympas et vachement destroy, et puis c’est un peu le Disney des catholiques.

Source photo : Giphy

4. Bordeaux

Ville de toute beautay, certes un peu bourge mais franchement les bourges dans le fond on aime bien ça et puis en plus leur grosse cloche et leur torture de la victoire sont clairement des monuments incontournables.

5. Toulouse

La belle ville rose a droit elle aussi a son lot de touristes, un peu moins de 3 millions par an. Déjà parce qu’elle est plutôt joulie en termes d’esthétisme mais aussi parce que les Toulousains sont les seuls au monde à dire « aller péter » pour dire qu’ils sont allés quelque part, ce qui est une raison suffisante pour aller péter là bas.

6. Marseille

Ah la cité Phocéenne. Avec ses criques, son port, son musée, ses rues, ses murs, ses feux rouges et surtout ses toilettes, elle a tout pour plaire et attirer le chaland voyageur. Le problème à Marseille c’est les Marseillais. ET BIIIIIIM ALLEZ VENEZ ME CHERCHER VENEZ ME CHERCHER JE VOUS ATTENDS DE TOUTE FAÇON JE M’EN FOUS JE SIGNE PAS AVEC MON VRAI NOM VOUS POURREZ JAMAIS ME RETROUVER J’AI PRIS MES BILLETS D’AVION J’AI CHANGÉ DE VISAGE RIEN A FOUTRE.

7. La Rochelle

Ouais bon OK en fait La Rochelle se la pète un peu mais tous les touristes utilisent clairement cette ville en zone transitoire avant d’aller à l’île de Ré, terre des mocassins à glands. Mais aussi des moules.

8. Carcassonne

Au cœur de la région d’Occitanie, sa cité est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO alors du coup forcément elle fait un peu sa prétentieuse la Carcassonne avec ses 3 millions de visiteurs par an.

9. Honfleur

Au bord de la mer, à quelques kilomètres de Deauville et de ses casinos (parce que je ne vois pas d’autres raison d’aller à Deauville que de jouer à des jeux d’argents) Honfleur est de toute joliesse et en plus dans son nom il y a « fleur ». Et les fleurs, c’est bien.

Source photo : Giphy

10. Dunkerque

Hahaha, non.

Source photo : Giphy

Bon en gros c’est les dix villes où ne pas aller cet été.

Sources :

Wikipédia

Carigami

Planet

Tu ne sais jamais quoi mettre dans ta valise ? Aucun problème :

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Topito Voyage qu'il te faut.