En France, on aime le sport, surtout les deux pieds sur la table basse et les fesses confortablement moulées dans le canapé. Heureusement, tout le monde n’a pas baissé les bras et beaucoup de Français, notamment dans certaines villes, continuent de pratiquer régulièrement une activité sportive. Voici les 10 villes où vivre pour se faire suer tout en gardant la forme.

1. Angers

La 19e ville de France en matière de population arrive en tête des plus sportives de l’Hexagone avec plus du double de structures qu’à Paris et Marseille. Angers compte pas moins de 36000 licenciés (nb. des gens avec des licences, pas des futurs chômeurs hein) répartis dans 150 clubs, dont 5 piscines, 69 gymnases, 54 courts de tennis etc. Certains disent même que la ville aurait une équipe en Ligue 1 depuis plusieurs saisons.

2. Grenoble

Grenoble est peut-être une des villes les plus polluées de France, mais ça n’empêche pas ses habitants de pratiquer des activités sportives. En salle, c’est quand même moins risqué. Pour le grand air, il suffit de rouler quelques minutes pour atteindre les premiers sommets où vous attendent toutes les activités de glisse, marche et vol dont vous rêvez.

3. Nantes

Certes la Cité des Ducs s’est légèrement fait voler la vedette par Bordeaux avec le TGV, mais les Nantais s’en foutent, eux ils font du sport… plein même. En 2011, la ville comptait même le plus grand nombre de licenciés à des clubs de sports, avec 18,6 % de sa population. Et des Canaries qui font du sport, entre nous, ça vaut toutes les vidéos sur internet de chats qui se cassent la gueule.

4. Bordeaux

Le sport à Bordeaux est un peu particulier. Comme la ville n’est pas immense, les Bordelais pratiquent surtout du sport en salle. Par contre, il faut raquer pour avoir le droit de suer. Il existe en effet assez peu de structures publiques (proportionnellement à la population de la ville). Au pire, si vous n’avez pas un rond, chaussez vos baskets pour aller courir sur les quais de la Gironde, ou autour de la Bastide. Ça ne vous coûtera que dalle et ça éliminera les toxines de votre dernière cuite.

5. Reims

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, on ne fait pas que buller dans la capitale du Champagne. On pratique aussi tout un tas d’activités sportives grâce à plus de 200 centres et associations dans la ville, dont la bagatelle de 42 gymnases, 6 piscines et même 2 boulodromes réservés aux sportifs de l’apéro. Reims est d’ailleurs la ville qui offre le plus de centres sportifs publics avec 26,5 établissements pour 100 000 habitants (et c’est déjà pas mal).

6. Montpellier

Contrairement à ses voisines de la côte méditerranéenne, Montpellier est tout sauf un sanctuaire de retraités. Ici on est jeune, dynamique, on a le verbe haut et on fait pas mal de sport, notamment tout ce qui touche au fitness (et un peu au foot aussi). C’est vrai que le bronzage c’est sympa, mais sur de la peau qui tombe, ça fait tout de suite moins d’effet.

7. Nîmes

Ah Nîmes, ses corridas et sa célèbre brandade de morue. On connaît moins Nîmes la sportive, celle qui bouge son corps, sue à grosses gouttes pour être belle toute l’année. 36 000 Nîmois pratiqueraient régulièrement du sport, parmi les 60 disciplines proposées par les différents clubs de la ville. Pour accueillir tous ces gens, plus de 240 structures privées et publiques sont accessibles pour se sculpter un corps de rêve, ou simplement pour s’enivrer du délicat parfum des vestiaires d’après-match.

8. Dijon

Vous connaissez forcément ce label censé désigner les villes plus ou moins fleuries sur votre route. Eh bah, figurez-vous qu’il existe la même chose pour les villes sportives : ça s’appelle les lauriers du label ville active et sportive, et Dijon en a 3, soit la plus haute distinction possible. Ça vous donnera au moins une bonne raison de vous y arrêter un jour (ou pas).

9. Saint-Étienne

Les Stéphanois ne passent pas leur temps qu’à pourrir leurs voisins Lyonnais, ils pratiquent également pas mal de sport. Il paraît que ça conserve presque aussi bien que l’alcool. Et comme, ça caille souvent dans le coin, eh bien on se réchauffe comme on peut. En faisant du sport évidemment. Ça tombe bien, la ville est l’une des plus généreuses en France en matière d’infrastructures sportives publiques (5e position pour être précis). Voilà au moins un titre que JM Aulas ne leur piquera pas.

10. Le Mans

Le Mans ne fait pas du sport uniquement 24H chaque année. La ville compte 2 grands centres de fitness, plein de salles indépendantes, 6 piscines et ce qu’il faut d’infrastructures publiques pour éliminer toutes ces vilaines rillettes qui vous arrondissent le cul.

Crédits photo (creative commons) : Selbymay

Vive le sport !

Source : Info-pharma.org