Paris est magique, certes, mais Paris est aussi tragique. Surtout lorsqu’il s’agit de payer son loyer. On ne le répètera jamais assez mais non ce n’est pas normal de se ruiner pour vivre dans un 9mètres carrés avec toilettes sur le pallier. Même si c’est vrai que c’est assez convivial de rencontrer son voisin, PQ en mains, à 3h du matin. Heureusement, en France, il existe pléthore d’endroits plein de promesses où il fait bon vivre.

1. Toulouse : Ville Rose ou Cité des Violettes, il s'agirait de choisir une couleur.

Elle bénéficie du solde migratoire positif le plus fort, c’est-à-dire que l’on s’y rue depuis quelques années. Pourquoi ? Parce que la qualité de vie y est excellente et pas chère. La Ville Rose surnommée ainsi du fait de son architecture -les bâtiments sont construits à l’aide de briques de terre cuite dont la couleur est légèrement rosée- n’a rien à envier aux autres. Et en plus il fait chaud. Du coup si cela peut permettre de ne plus subir les conversations édifiantes du lundi matin sur le temps qu’il fait, ce n’est pas plus mal.

2. Rennes, avis aux cadres parisiens en mal du pays

Nouvellement à 1h27 de Paris grâce à la LGV Bretagne-Pays de la Loire, les premiers trains arrivent à 7h20 à la gare Montparnasse. Il est désormais possible pour les lève-tôt (ce nom est invariable, on te le promet) de débarquer dans la capitale aux aurores. Un peu longuet comme trajet matinal mais avec un brin d’imagination, tu trouveras facilement des choses à faire : mater la dernière saison de Black Mirror, lire un bouquin, méditer, regarder dans le vide par la fenêtre en ayant la tête qui cogne contre la vitre de manière régulière (ça fait bien mal à la tempe mais ça remet les idées en place). N’hésite plus !

3. Angoulême, on en parle pas assez

Elle bénéficie également de l’effet « LGV » et il est beaucoup plus simple et rapide de s’y rendre depuis Bordeaux notamment. Puis à Angoulême, ils ont quand même le Festival de la Bande-Dessinée et c’est assez classe, il faut l’avouer. Cette année, il aura lieu les 25,26,27 janvier. Vous avez donc encore précisément 17 jours pour trouver un appartement, le visiter, emménager, prendre vos marques, découvrir le patrimoine angoumois (angoumoisin ?) et vous rendre au festival. Bon courage.

4. Saint-Denis qui profitera de l'effet JO

Même si officiellement, les Jeux Olympiques ont lieu à Paris, la plupart des infrastructures se trouvent dans la commune du 93. Alors forcément, il va y avoir des constructions, du bordel sur les routes et beaucoup d’incommodités pour les habitants pendant quelques temps mais soyons positifs, ce n’est que pour une meilleure intégration à l’ensemble de la mégalopole parisienne. Ajoutez à cela que dans le cadre du Grand Paris Express, la ligne 15 du métro va être créée et qu’elle desservira près de 36 stations notamment à Saint Denis. Un plus qui permettra à beaucoup de ne pas avoir à se taper le détour par la gare Saint-Lazare en plein Paris qui est, soyons honnêtes, assez relou.

5. Bordeaux dont la rue Sainte Catherine est connue pour être la plus longue rue commerçante et piétonne d'Europe

Malgré ses 1 300 mètres, elle n’est pas la plus longue d’Europe puisque le Corsio Francia de Turin la surpasse de quelques kilomètres (il mesure 11,75 km). Néanmoins, bien que nous soyons un peu déçus de cette information, Bordeaux séduit de plus en plus de monde et le cadre de vie plutôt agréable que la ville offre n’est pas étranger à cette attractivité. Seul hic, là-bas, les vélibs s’appellent Vcub et c’est moche comme nom. Petit sursaut de parisianocentrisme. Assumé.

6. Lille qui pète tout en terme de loyer et de job

En terme d’attractivité, Lille est au top. Entre ses logements accessibles aussi bien aux étudiants qu’aux jeunes travailleurs et son dynamisme grandissant, elle attire de plus en plus. Par ailleurs, la ville a quand même un monument dédié aux pigeons (voyageurs) et on se dit qu’il faut nécessairement que la qualité de vie soit particulièrement exceptionnelle pour que l’on édifie quoique ce soit en l’honneur de ces foutus volatiles qui nous tapissent la chevelure de leurs défécations à la moindre occasion.

7. Nantes parce que c'est quand même assez impressionnant de voir des bâtiments pencher sans pression

Nantes recèle bien des trésors cachés. À la fois ville moderne post-industrielle d’un côté de la Loire et garante des tradition (crêpes à tous les coins de rue) et de l’Histoire (Château des ducs de Bretagne qui claque sa mère) de l’autre, il fait bon y vivre et la découvrir. Par ailleurs, si, après ton emménagement, tu te balades le long du quai de Turennes, tu pourras constater que les immeubles ne sont pas vraiment alignés. Absurde disposition qui est due au fait qu’à l’époque, les bâtiments étaient construits sur du sable formant un petit relief entouré d’eau, du coup ça bougeait un peu quoi. Mais depuis plus de risque, le tout a été renforcé.

Alors il existe pleeeeeeeeein d’autres villes avec un potentiel de fou mais si nous les mentionnions toutes, cela prendrait des heures et des heures. Néanmoins, on ne les oublie pas dans notre coeur, promis.

Source : seloger.com