Vous avez des envies d’ailleurs, de voir du pays, surtout celui des autres, et pourquoi pas de poser votre baluchon quelque temps à l’étranger ? Bonne nouvelle : certaines villes sont prêtes à vous payer pour que vous veniez vous y installer. Chiche ?

1. Candela en Italie

Ce petit village médiéval situé dans les Pouilles était jusque dans les années 60, surnommé le petit Naples. A l’époque, les rues débordaient de commerçants et de touristes de passage. Et puis, plus rien. Candela s’est éteinte, à tel point qu’aujourd’hui son Maire est prêt à financer l’installation de nouveaux arrivants dans son village jusqu’à 2000 euros pour une famille et 800 euros pour une personne seule. Petit bonus, l’accès à la plage pas très loin est également offerte.

Vue sur Locorotondo, petit village charmant et isolé des Pouilles, en Italie

A post shared by Chris Voyage (@chris_voyage) on

2. Ponga en Espagne

A croire que les villages médiévaux n’ont plus la cote en Europe. La charmante ville de Ponga dans la Principauté des Asturies sur la côte Atlantique espagnole a beau disposer d’un riche patrimoine datant du Moyen-Age, ça n’attire plus vraiment les foules. Pour éviter que l’endroit se transforme en village fantôme, la municipalité propose depuis plusieurs mois à chaque jeune couple qui poserait ici ses valises, un joli chèque de 3000 euros. Idem à chaque nouveau né qui verrait le jour à Ponga.

3. Detroit aux USA

L’ancienne capitale automobile des États-Unis roule sur la jante depuis quelques décennies. La faute à la crise économique, à la désindustrialisation, à Eminem, aux subprimes, à Golden & Sachs, bref, à peu près tout le monde en fait. 3 ans après sa mise en faillite, Detroit remonte peu à peu la pente et cherche à attirer de nouvelles têtes. La ville se dit prête à offrir 2500 dollars à chaque personne qui viendrait bosser dans le coin. L’offre s’appelle Challenge Detroit et ne concernerait que certains secteurs d’activité.

4. Saskatchewan au Canada

Si vous êtes jeune diplômé et que vous êtes prêt à passer les 7 prochaines années au Canada dans la province de Saskatchewan, surtout réputée pour son agriculture et sa production de bois, foncez ! La région vous rembourse jusqu’à 20 000 dollars sur vos frais de scolarité, à condition que vous vous installiez dans le coin et que vous y travailliez pendant le prochain septennat. Pour plus d’info, jetez un œil ici.

5. Utrecht aux Pays-Bas

Vous avez déjà entendu parler du principe de revenu universel ? Mais si, rappelez-vous cette idée saugrenue soutenue par un candidat socialiste aux dernières présidentielles… Une théorie fumeuse que la ville d’Utrecht aux Pays-Bas a décidé de mettre en pratique. Depuis plusieurs mois, elle offre 900 euros par mois à ses habitants, à condition d’avoir du bol et d’être tiré au sort pour participer à l’expérience. Quand on peut rendre service, faut pas hésiter.

6. Au Chili

Le Chili est peut-être le pays le plus libéral de toute l’Amérique du Sud. Pour ne pas rater le train des start-up et de la révolution digitale, le Gouvernement a mis en place un programme de soutien aux entrepreneurs qui souhaiteraient lancer leur business sur le sol chilien. Chaque année depuis 2010, 230 start-up sont sélectionnées et bénéficient d’une aide qui peut atteindre les 80 000 euros, à condition évidemment de vous lancer sur place.

7. Aux chutes du Niagara aux États-Unis

Étudier aux US, ça coûte souvent une blinde. Sauf si vous vous installez dans la ville de Niagara Falls située à la frontière entre le Canada et les États-Unis. Pour bénéficier du remboursement de vos frais de scolarité et d’un chèque supplémentaire de 7000 dollars, vous devez simplement vous installer dans certains quartiers de la ville pendant une durée minimum de deux ans. Il faut dire que ce n’est pas vraiment la joie dans le coin, la ville a perdu la moitié de sa population depuis les années 60, et compte sur vous pour repeupler la zone.

? #niagarafalls

A post shared by WingKwin Ho (@wingkwin) on

8. A Hawaï

C’est fou comme certains noms font rêver plus que d’autres. Hawaï, sa Police d’État, mais surtout ses plages de sable fin, sa jungle à couper à la machette, ses couchés de soleil carte postale… et ses start-up. Un programme local nommé Zapier cherche à recruter de nouveaux entrepreneurs et se dit prêt à financer leur installation sur l’île à hauteur de 10 000 dollars. Par contre, l’offre ne concerne que les personnes habitant la baie de San Francisco. Pas grave, il suffit de vous y installer quelques mois, de monter vite fait une start-up, au pif, positionnée sur le marché du Vegan, très en vogue dans la région… et de faire ensuite votre demande de déménagement à Hawaï. Easy money !

#Hawaï #hilo #bigisland #tropical #botanicalgarden #palmtrees #sea #rainbow

A post shared by AmA (@ama_ink) on

9. A Kaitangata en Nouvelle-Zélande

On ne va pas se mentir, Kaitangata est un vrai trou paumé de 800 âmes, situé à la pointe sud de l’île du sud. Pile là où ça caille. En 2016, le Maire en a eu marre de voir son village dépérir et a décidé de lancer un programme de recrutement pour attirer de nouveaux habitants. L’offre comprenait une maison avec son terrain et un emploi garanti, le tout pour une valeur d’environ 150 000 euros. Ce fut un véritable raz de marée de candidatures venues du monde entier. Pas sûr que le programme soit toujours d’actualité, mais ça vaut le coup de vous renseigner.

10. En Alaska aux États-Unis

Quelle somme faudrait-il vous filer pour que vous partiez vivre dans le grand froid ? Depuis 1976, les habitants de l’Alaska reçoivent chaque année une somme, tirée des énormes profits venus de l’exploitation pétrolière et minière de la région. En 2015 par exemple, 2072 dollars ont été versés par personne. Seules conditions pour en profiter : ne pas avoir de casier judiciaire, vivre dans le coin depuis au moins un an, et ne pas vous absenter de la région plus de 190 jours chaque année.

Standard weak-up view in Alaska // @simon.prochaska

A post shared by Mountains · Forest · Drones (@outdoortones) on

Vous préférez un règlement en liquide ou par chèque ?

Source : Hotelyouwant.com